Renate Künast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Renate Künast
Renate Künast, en 2010.
Renate Künast, en 2010.
Fonctions
Ministre fédérale de la Protection des consommateurs, de l'Alimentation et de l'Agriculture d'Allemagne
Chancelier Gerhard Schröder
Prédécesseur Karl-Heinz Funke
Successeur Horst Seehofer
Jürgen Trittin (intérim)
Coprésidente de l'Alliance 90 / Les Verts
Tandem avec Fritz Kuhn
Prédécesseur Gunda Röstel et
Antje Radcke
Successeur Claudia Roth
Biographie
Nom de naissance Renate Elly Künast
Date de naissance (58 ans)
Lieu de naissance Recklinghausen, RFA
Parti politique Alliance 90 / Les Verts
Diplômé de Fachhochschule Düsseldorf
Profession Assistante sociale
Avocate

Renate Künast
Ministres fédéraux de l'Agriculture d'Allemagne

Renate Elly Künast, née le à Recklinghausen, est une femme politique allemande, membre du parti écologiste Alliance 90 / Les Verts.

Duant les années 1980 et 1990, elle siège à plusieurs reprises à la Abgeordnetenhaus de Berlin, et y occupe la présidence du groupe écologiste. Désignée coprésidente de l'Alliance 90 / Les Verts en 2000, elle renonce à ce poste un an plus tard pour devenir ministre fédérale de l'Agriculture dans la coalition rouge-verte de Gerhard Schröder, étant la première femme à détenir ce portefeuille. Elle démissionne en 2005, peu avant la formation d'une grande coalition, et prend la tête du groupe Vert au Bundestag. En 2009, elle dirige la campagne écologiste pour les élections fédérales de 2009, au cours desquelles le parti dépasse pour la première fois les 10 % des voix, et retrouve ensuite la présidence du groupe. L'année suivante, elle annonce sa candidature à la mairie de Berlin pour les élections régionales de .

Biographie[modifier | modifier le code]

Ayant étudié le métier d'assistante sociale à la Fachhochschule Düsseldorf de 1973 à 1976, elle exerce cette profession au sein de la prison de Berlin-Tegel, principalement auprès des toxicomanes, pendant deux ans à partir de 1977.

Elle effectue ensuite des études de droit. En 1985, elle réussit son second examen juridique d'État et devient avocate.

Activité politique[modifier | modifier le code]

Parcours militant[modifier | modifier le code]

En 1979, elle adhère à la Liste alternative de Berlin-Ouest (WAL), une organisation écologiste. Elle est désignée coprésidente de l'Alliance 90 / Les Verts (B90/Die Grünen) en 2000, et le reste pendant un an aux côtés de Fritz Kuhn.

À Berlin[modifier | modifier le code]

Elle est élue députée régionale à la Abgeordnetenhaus (parlement régional) de Berlin-Ouest en 1985, mais démissionne deux ans plus tard. Elle y revient en 1989 et y siège jusqu'en 2000. Entre 1989 et 1990, elle devient présidente du groupe parlementaire régional des écologistes, sous la première coalition rouge-verte berlinoise. Elle retrouve ce poste de 1998 à 2000.

Elle a également été porte-parole des députés régionaux écologistes pour les questions de justice. Elle fait connaître, le , sa volonté d'être chef de file des Verts aux élections régionales de Berlin, prévues le , alors que les sondages laissent entrevoir la possibilité d'une victoire des écologistes sur les sociaux-démocrates lors de ce scrutin[1].

Au niveau fédéral[modifier | modifier le code]

Le , Renate Künast est nommée ministre fédérale de la Protection des consommateurs, de l'Alimentation et de l'Agriculture dans la coalition rouge-verte de Gerhard Schröder. Elle est alors la première femme nommée à ce poste. Elle est élue députée fédérale au Bundestag le , puis reconduite dans ses fonctions ministérielles le 22 octobre. Suite aux élections fédérales du , les Verts retournent dans l'opposition. Elle est alors élue coprésidente du groupe écologiste au Bundestag et démissionne de son ministère le 4 octobre.

En 2008, elle est désignée chef de file (spitzenkandidat) de l'Alliance 90 / Les Verts pour les élections fédérales du en tandem avec l'ancien ministre fédéral de l'Environnement, Jürgen Trittin. Réélue le jour du scrutin, elle est reconduite à la coprésidence du groupe, aux côtés de Trittin. À la suite du scrutin fédéral de septembre 2013, elle se met en retrait de la scène politique, comme les « anciens » Trittin et Claudia Roth. Katrin Göring-Eckardt lui succède à la coprésidence féminine du groupe parlementaire.

Ouvrages[modifier | modifier le code]

  • Die Dickmacher. Warum die Deutschen immer fetter werden und was wir dagegen tun müssen. Riemann Verlag, 320 S., 144 Abb., 2004, ISBN 3-570-50062-4
  • Klasse statt Masse. Die Erde schätzen, den Verbraucher schützen. Econ Ullstein List Verlag, München 2002
  • Der Mordfall Schmücker und der Verfassungs„schutz“. Dokumentation seit dem 29. September 1986, vorgelegt von Renate Künast (MdA), Februar 1987. Alternative Liste für Demokratie und Umweltschutz, Fraktion des Abgeordnetenhauses von Berlin, 1987

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]