Reinhard Klimmt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Reinhard Klimmt
Fonctions
Ministre fédéral des Transports, de la Construction et du Logement d'Allemagne
29 septembre 199916 novembre 2000
Chancelier Gerhard Schröder
Prédécesseur Franz Müntefering
Successeur Kurt Bodewig
8e ministre-président de Sarre
(5e ministre-président depuis 1957)
10 novembre 199829 septembre 1999
Gouvernement Klimmt
Coalition Absolue SPD
Prédécesseur Oskar Lafontaine
Successeur Peter Müller
Biographie
Date de naissance 16 août 1942 (72 ans)
Lieu de naissance Berlin, Allemagne
Parti politique SPD
Diplômé de Université de la Sarre
Profession Auteur

Reinhard Klimmt Reinhard Klimmt
Ministres fédéraux des Transports et de la Construction d'Allemagne
Ministre-présidents de Sarre depuis 1945

Reinhard Klimmt, né le 16 août 1942 à Berlin, est un homme politique allemand membre du Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD).

Il devient en 1985 président du groupe SPD au Landtag de Sarre, suite à l'arrivée au pouvoir du parti dans le Land sous la houlette d'Oskar Lafontaine. Désigné président de la commission des médias du SPD en 1990, puis de la fédération de Sarre six ans plus tard, il est élu ministre-président en 1998, du fait de la nomination de Lafontaine comme ministre fédéral des Finances. L'année suivante, il perd d'un siège les élections régionales mais est choisi peu après pour le poste de ministre fédéral des Transports par Gerhard Schröder. Il est contraint de démissionner un an plus tard, après avoir été condamné à une amende dans le cadre d'un scandale financier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il passe son Abitur à Osnabrück, où il a également achevé une formation de violoncelliste. Il intègre ensuite l'Université de la Sarre où il effectue des études supérieures d'histoire. Celles-ci achevées, il devient auteur et éditorialiste pour le site internet allemand Abebooks.

Marié, il est mère de trois enfants et grand-père de quatre petits-enfants.

Parcours politique[modifier | modifier le code]

Au sein du SPD[modifier | modifier le code]

En 1964, il adhère au Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD), et prend la présidence des Jusos, organisation de jeunesse du parti, de Sarre en 1970. Il renonce à ce poste cinq ans plus tard, puis est élu président du SPD de Sarrebruck dès 1976, un poste qu'il occupera pendant vingt ans.

Membre de la commission des médias du parti à partir de 1979, il en devient vice-président en 1986, et enfin président en 1990. L'année suivante, il entre au comité directeur fédéral.

Reinhard Klimmt est choisi comme président du SPD de Sarre en 1996 pour quatre ans. En 1999, il renonce à la présidence de la commission des médias, et en 2001 il quitte le comité directeur fédéral.

Au sein des institutions[modifier | modifier le code]

Il est élu député au Landtag de Sarre en 1975, puis désigné vice-président du groupe SPD en 1979. Six ans plus tard, il prend la présidence du groupe.

Le 10 novembre 1998, Reinhard Klimmt est investi ministre-président de Sarre avec le soutien du seul SPD, qui dispose de la majorité absolue au Landtag. Il succède ainsi à Oskar Lafontaine, devenu ministre fédéral des Finances. L'année suivante, il se présente comme candidat à sa succession lors des élections régionales, mais il est battu d'un point et un siège par Peter Müller. Il renonce à son poste le 29 septembre 1999.

Ce même jour, il est nommé ministre fédéral des Transports, de la Construction et du Logement dans la coalition rouge-verte de Gerhard Schröder. Son mandat ne dure qu'un an à peine, puisqu'il est contraint à la démission le 16 novembre 2000 après avoir été condamné pour des malversations remontant à l'époque où il présidait le club de foot 1. FC Sarrebruck[1].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]