Province de La Rioja (Argentine)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir La Rioja (homonymie).
Province de La Rioja
Provincia de La Rioja
Blason de Province de La Rioja
Héraldique
Drapeau de Province de La Rioja
Drapeau
Localisation de la province de La Rioja
Localisation de la province de La Rioja
Administration
Pays Drapeau de l’Argentine Argentine
Capitale La Rioja
Gouverneur Luis Beder Herrera (FPV-PJ)
ISO 3166-2 AR-F
Démographie
Gentilé Riojano/a
Population 331 847 hab. (2010)
Densité 3,7 hab./km2
Géographie
Superficie 89 680 km2
Liens
Site web http://www.larioja.gov.ar

La province de La Rioja est une subdivision de l'Argentine située au nord-ouest du pays. Elle est limitée au nord-ouest par le Chili, à l'ouest par la province de San Juan, au sud par la province de San Luis à l'est par la province de Córdoba et au nord par la province de Catamarca.

Géographie[modifier | modifier le code]

La province de La Rioja est située au centre-ouest du pays, dans la région dite des Sierras pampéennes. Au nord-est, à la limite du Catamarca, se trouve le volcan Monte Pissis, haut de 6 795 m, sommet le plus élevé de la province, et le troisième plus élevé du continent.

On distingue trois zones géographiques différentes:

  1. À l'ouest, la Cordillère des Andes, dont les plus hauts sommets sont les volcans Monte Pissis, Cerro Bonete (Bonete Chico) (de 6 759 m) - quatrième plus haut sommet du continent américain (après l'Aconcagua, l'Ojos del Salado et le Monte Pissis) et troisième plus haut volcan du monde -, le Veladero (6 536 m), et le Cerro El Potro (de 5 879 m).
  2. Un peu plus à l'est et parallèle à la précédente, se trouve la précordillère.
  3. À l'est de la province se dressent des chaines de montagne dites mineures mais parfois impressionnantes, comme celles de Famatina, de Velasco, de los Llanos, de Malanzán, de Chepes ou de las Minas. À noter que dans la Sierra de Famatina, le point culminant (Cerro General Belgrano) atteint 6 250 mètres. Entre les Sierras de Famatina (à l'ouest) et de Velasco (à l'est), s'étend une vaste vallée longue de 200 km, orientée nord-sud, appelée Valle Antinaco-Los Colorados et centrée sur Chilecito, seconde ville de la province[1].

Climat et végétation[modifier | modifier le code]

Le climat est semi-aride, avec pénurie d'humidité et forte intensité du rayonnement solaire. Dans les zones basses, les étés sont très chauds et les hivers fort courts, mais avec des températures assez basses. Les précipitations très insuffisantes, ne dépassent pas les 200 mm annuellement.

La végétation est de type xérophile. Dans la région orientale, un peu mieux arrosée, poussent l' "algarrobo" une sorte de caroubier de l'espèce prosopis nigra, le schinus ou "molle" et le jujubier ou "mistol".

Ressources hydriques[modifier | modifier le code]

Les rivières de la province sont temporaires, comme le río Bermejo-Vinchina. Ce dernier, le plus important, traverse la région de la pré-cordillère pour se diriger ensuite vers la province de San Juan. Parmi les autres cours d'eau, il faut citer le río Abaucán, le río Famatina et le río Durazno. Ces deux derniers, bien alimentés par les neiges de la Sierra de Famatina, participent à l'irrigation des oasis de la longue vallée Antinaco-Los Colorados dans la partie centrale de la province, dont l'oasis de Chilecito.

Divisions administratives[modifier | modifier le code]

Économie[modifier | modifier le code]

L'agriculture de La Rioja (comme tout le reste et surtout les villes) dépend de quelques petites rivières et des oasis qui permettent l'irrigation. Le territoire cultivé ne dépasse pas 500 km2. La vigne est la production principale, suivie par les noix et les olives. On y plante aussi du coton.

L'activité principale de la province est la vigne[2], et sa production associée, le vin, spécialement dans la zone située aux alentours de Chilecito, avec une production de 8 millions de litres par an.

Le bétail bovin (250 000 têtes) et caprin (150 000 têtes) sont des activités secondaires, surtout pour les peaux et le cuir. L'argile représente l'activité minière principale, et de l'uranium est aussi extrait près de la localité d' El Colorado.

Schinus molle (fruits)

Tourisme[modifier | modifier le code]

Quoique encore peu développé, le tourisme a incontestablement de beaux jours devant lui, tant les beautés naturelles de la province constituent une invitation attirante.

  • Les touristes visitant La Rioja vont habituellement aussi à Cerro de La Cruz, aux thermes de Santa Teresita avec ses bains chauds, et au village de Villa Sanagasta.
  • Et puis il y a également la gastronomie et les vins. En ce qui concerne ceux-ci, on doit souligner la ville de Chilecito, au pied du massif majestueux de Famatina.
  • Pour le reste, citons Nonogasta, dans la vallée du Río Grande ou Río de los Sauces.
  • La Réserve provinciale Laguna Brava est un autre site protégé situé dans les Andes, dans la partie occidentale de la province. Actuellement, en 2006, la route nationale 76 est en voie d'achèvement et permet déjà d'y accéder facilement. Elle est renommée pour sa population de flamants et a été déclarée Site Ramsar. Elle offre aussi des vues superbes et une voie d'accès vers certains volcans géants des Andes.


Article détaillé : Réserve provinciale Laguna Brava.
Article détaillé : Parc national Talampaya.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Inkañan Información de Chilecito
  2. Un timbre sur le viticulture dans la Rioja