Ville universitaire

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une ville universitaire est une ville abritant une université d'importance variable selon les situations ou qui tient une place importante dans la ville où elle est située. Elles sont généralement classées selon leurs offres de formation, la vie étudiante, les sorties pour les étudiants, l'offre d'emploi, les transports, l'offre culturelle, le logement et l'environnement[1].

États-Unis[modifier | modifier le code]

On dénombre plusieurs villes universitaires dont Austin, Chicago, Cambridge (Harvard), New Haven (Yale).

France[modifier | modifier le code]

En France, on désigne souvent comme villes universitaires, outre Paris, des villes qui tiennent d'importantes fonctions universitaires et/ou qui ont une part élevée d'étudiants dans leurs aires urbaines comme Aix-Marseille, Angers, Bordeaux, Caen, Clermont-Ferrand, Grenoble, La Rochelle, Lille, Lyon, Toulouse, Nancy, Nantes, Montpellier, Poitiers, Rennes ou Strasbourg[2].

Allemagne[modifier | modifier le code]

Des villes universitaires typiques en Allemagne sont Heidelberg, Fribourg, Göttingen et Tübingen.

Europe centrale[modifier | modifier le code]

En Europe centrale, des villes universitaires connues sont Prague et Cracovie.

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Le classement 2009 des villes où il fait bon étudier », sur L'Etudiant
  2. « L'Etudiant : Le palmarès 2014 des villes où il fait bon étudier », sur Tableau Public

Liens externes[modifier | modifier le code]

  • Association des villes universitaires de France (AVUF) (site officiel)