Dow Jones Industrial Average

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Dow Jones)
Aller à : navigation, rechercher
Dow Jones Industrial Average
Image illustrative de l'article Dow Jones Industrial Average
Évolution du DJIA entre 1789 et 2012.
Place boursière Drapeau : États-Unis New York Stock Exchange
Opérateur Dow Jones Indexes
Pondération Non proportionnelle aux capitalisations boursières
Données chiffrées
Création 1896
Nombre de
valeurs cotées
30
Capitalisation 2 691 milliards d'euros (30/12/2011)
ISIN / Mnémo US2605661048 / DJI

Le Dow Jones Industrial Average (abrégé en DJIA et souvent raccourci en Dow Jones) est le plus vieil indice des bourses de New York et le plus vieil indice boursier du monde. Cet indice est la propriété de Dow Jones Indexes, une coentreprise détenue à 90 % par CME Group et à 10 % par Dow Jones and Company.


Origine et création[modifier | modifier le code]

L'indice a été créé quand les journalistes Charles Dow (1851-1902) et Edward Jones quittent une agence de presse financière, le Wall Street Financial News Bureau, pour créer la société Dow Jones et peu à peu estimer que les valeurs industrielles ont le plus fort potentiel de la Bourse.

Histoire et évolution[modifier | modifier le code]

  • 1884 : fondation de l'indice par Charles Dow. Sur onze sociétés, neuf sont des compagnies de chemins de fer. Les deux autres Western Union et Pacific Mail opèrent dans la télégraphie et la marine à vapeur.
  • 26 mai 1896 : début de la publication de l'indice, où entre General Electric, dopé par les découvertes de Thomas Edison. Un des titres est U.S. Leather, une société qui produit des courroies en cuir pour machines agricoles et qui disparaîtra en 1952[1]. La première cotation de l'indice est de 40,94 points.
  • 8 août 1896 : jour du plus bas historique de l'indice : 28,98 points
  • 1899 : sur douze sociétés de l'indice, trois produisent de l'acier et trois autres du cuivre ou du plomb, soit la moitié du total. Dès 1913, les États-Unis produiront autant d'acier que la France, l'Allemagne et l'Angleterre réunis.
  • août 1921 - septembre 1929 : l'indice grimpe de 468 %.
  • 24 octobre 1929 : krach de 1929.
  • 1931 : perte record de 52,67 % sur l'année.
  • 19 octobre 1987 : krach d'octobre 1987.
  • 29 mars 1999 : l'indice termine pour la première fois au-dessus des 10 000 points[2].
  • 1er novembre 1999 : Intel et Microsoft premières sociétés du Nasdaq à entrer au Dow Jones.
  • 14 janvier 2000 : record à 11 722,98 points (immédiatement avant l'éclatement de la bulle des valeurs technologiques). En cinq ans, le Dow Jones a triplé de valeur et le Nasdaq sextuplé.
  • 17 juillet 2007 : nouveau record, pour la première fois au-dessus de 14 000 points
  • 11 octobre 2007 : plus haut historique en cours de séance, 14 198,10 points. Peu de temps après commence une période de baisse qui durera 17 mois. Ce sommet ne sera dépassé que le 5 mars 2013.
  • 29 septembre 2008 : chute de 6,98 %.
  • 9 octobre 2008 : -7,33 % et 7e séance de baisse consécutive en raison de la crise financière de 2008.
  • 27 octobre 2008 : 8 175,77 points, au plus bas depuis le 1er avril 2003.
  • 28 octobre 2008 : +10,88 %, permettant de terminer à 9 065,12 points.
  • 20 novembre 2008 : l'indice finit sous les 8 000 points, plombé par l'indice des prix à la consommation en baisse la plus forte depuis 61 ans et le repoussement du plan Paulson à la prise de fonction de Barack Obama.
  • 9 mars 2009 : le Dow Jones clôture la séance à son plus bas niveau depuis 1997 : 6 547,05 points.
  • 8 mars 2013 : une hausse de l'emploi et un taux de chômage au plus bas depuis 2008 aux États-Unis fait bondir Wall Street à 14 413,17 points, nouveau record en 4 jours d'affilée.
  • 24 avril 2013 : un tweet factice de l'AP disant qu'il y a eu deux explosions à la Maison Blanche fait perdre en l'espace de quelques minutes 143 points d'actions au Dow Jones, soit environ 136,5 milliards de dollars, entre 19h07 et 19h10.
  • 15 juillet 2014 : Janet Yellen , la présidente de la FED, commence à s’inquiéter de la valorisation excessive de certaines actions, à l’occasion de son témoignage semi-annuel de politique monétaire devant le Comité bancaire du Sénat américain [3].
  • 16 juillet 2014 : le Dow Jones clôture a son plus haut niveau historique à 17 138,20 points . Sa valeur a plus que doublé en l'espace de cinq ans, depuis les points bas de la Crise financière de 2008.

Corrélation avec les autres bourses[modifier | modifier le code]

Les performances annuelles du Dow Jones se sont rapprochées de celles du CAC 40, du DAX et du Footsie, les grands marchés boursiers étant de plus en plus dépendants les uns des autres depuis une quinzaine d'années.

Composition de l'indice entre 1884 et aujourd'hui[modifier | modifier le code]

Sur le site de la société qui publie toujours l'indice[4].

Composition de l'indice[modifier | modifier le code]

L'indice comprend 30 entreprises importantes, mais les entreprises présentes dans l'indice ont changé avec le temps. Des douze entreprises originelles, seule General Electric est encore présente, bien qu'elle ne figure de manière ininterrompue dans l’indice que depuis novembre 1907. Les trente entreprises entrant dans la composition du Dow Jones Industrial Average sont depuis le 23 septembre 2013  :

Derniers changements :

Calcul de l'indice[modifier | modifier le code]

Le Dow Jones est l'un des seuls indices boursiers au monde avec le Nikkei 225 à être pondéré sur la valeur des actions le composant et non sur leur capitalisation boursière. Cette caractéristique montre bien le peu de connaissances en économie à l'époque de la création de l'indice. À cause de cette faiblesse et du fait que l'indice est basé sur seulement trente compagnies, l'indice Dow Jones a été remplacé par l'indice S&P 500 comme l'indice principal de la performance de l'économie américaine.

Bien que cet indice soit très imparfait, on continue à le publier, partiellement pour des raisons sentimentales (c'est le plus vieil indice boursier du monde), mais surtout parce que c'est le seul indice qui nous permette de voir l'évolution de l'économie sur plus de 120 ans.

L'indice fut pendant un temps calculé heure par heure à la main ; puis il fut informatisé en 1963.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]