Porsche 356

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Porsche 356
Porsche 356

Marque Porsche
Années de production 1948-1965
Production 76 313 exemplaires
Classe Voiture de sport
Moteur et transmission
Moteur(s) Essence : 4 cylindres à plat (boxer) refroidi par air de 1,1 L à 2 L (40 ch à 130 ch)
Transmission Propulsion
Poids et performances
Poids à vide 680 - 900 kg
Châssis - Carrosserie
Carrosserie(s) Coupé, cabriolet, speedster
Dimensions
Longueur 4 001 mm
Largeur 1 670 mm
Hauteur 1 330 mm
Chronologie des modèles
Précédent aucun Porsche 911 Suivant

La Porsche 356 fut la première voiture de la marque allemande Porsche. Conçue par Ferry Porsche sur les bases mécaniques de la Volkswagen Coccinelle (par souci d'économie) et dessinée par Erwin Komenda, elle sera produite en série de 1948 à 1965.

Initialement disponible en coupé, en cabriolet puis en speedster, la 356 a connu de nombreuses évolutions lors de sa production. Sa puissance culminera à 155 chevaux avec la 356 Carrera 2000 GS/GT (moteur version 587/2 avec échappement sport).

La création de la version « Speedster » de la 356, fin 1954, a été faite à la demande de Max Hoffman, l'importateur Porsche des États-Unis qui voulait une version moins chère et plus racée de la 356 pour le marché américain.

En 2011, les experts automobiles[Qui ?] estiment qu'il ne reste que la moitié des 76 000 exemplaires produits de la Porsche 356.

Les différents modèles de 356[modifier | modifier le code]

Il y a eu plusieurs modèles de Porsche 356 au cours des années. Toutes ont été engagées en compétition automobile, que ce soit par l'usine Porsche ou par des équipages privés.

Première voiture portant le nom de Porsche. Elle fut disponible dès le début en version coupé et cabriolet. Les premiers modèles sont produit en Autriche à Gmünd où les chaînes sortent la Porsche 356 n°1 (en) le 8 juin 1948, date de son homologation[1], avant que la totalité de la production ne soit déménagée à Stuttgart-Zuffenhausen. Elle était agile, légère, et bien construite. Sa qualité de fabrication vaudra à Porsche une solide réputation. Elle était étroitement dérivée de la Volkswagen Coccinelle notamment par l'utilisation d'un moteur Boxer à quatre cylindres à plat, refroidi par air, et situé en porte à faux arrière du véhicule.

Son palmarès en course est impressionnant, et nombre de 356 ont inquiété et parfois battu des voitures plus puissantes, grâce à sa maniabilité et sa légèreté. Elle a ainsi par exemple remporté le tout premier Championnat d'Europe des rallyes en 1953, récidivant encore en 1961 (en empochant à l'occasion le rallye d'Allemagne avec Walter et Wencher), Liège-Rome-Liège à quatre reprises, en 1952, 1954, 1957 et 1959, le Rallye Press on Regardless en 1956, et le Championnat d'Europe de la montagne de 1960 à 1963 en catégorie Grand Tourisme. Cette voiture fut un succès commercial énorme aux USA, en particulier chez les stars d'Hollywood. L'acteur américain James Dean en a possédé une. Il a disputé plusieurs courses avec, avant de se tourner vers un vrai modèle de compétition, la Porsche 550.

C'est le second modèle de 356. Il fut disponible tout le long de sa production en version coupé, cabriolet et Speedster/Convertible D.

356 Pré-A[modifier | modifier le code]

La Porsche 356 Pré-A a été produite de 1948 à 1955 sous plusieurs déclinaisons :

Version standard[modifier | modifier le code]

356 C Coupé

356 (Coupé et cabriolet) :

  • 1 086 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 40 ch (jusqu'au modèle 1950)
  • Vitesse maximale : 140 km/h

356 1100 (Coupé et cabriolet) :

  • 1 086 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 40 ch (du modèle 1951 jusqu'au modèle 1954)
  • Vitesse maximale : 140 km/h

356 1300 (Coupé et cabriolet) :

  • 1 286 et 1 290 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 44 ch (à partir du modèle 1951)
  • Vitesse maximale : 145 km/h

356 1300A (Coupé et cabriolet) :

  • 1 290 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 44 ch (uniquement modèle 1954)
  • Vitesse maximale : 145 km/h
356 A Speedster

356 1300 S (Coupé et cabriolet) :

  • 1 290 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 60 ch (à partir du modèle 1954)
  • Vitesse maximale : 160 km/h

356 1500 (Coupé, cabriolet et à partir du 1955 Speedster) :

  • 1 488 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 60 ch (modèle 1952)
  • Vitesse maximale : 168 km/h
  • 1 488 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 55 ch (à partir du modèle 1953)
  • Vitesse maximale : 168 km/h

356 1500 S (Coupé, cabriolet et à partir de 1955 Speedster) :

  • 1 488 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 70 ch (à partir du modèle 1953)
  • Vitesse maximale : 175 km/h

Version sportive[modifier | modifier le code]

356 Speedster

Pour les clients auxquels les versions standards de la 356 ne suffisaient pas, Porsche proposait des versions plus proches des modèles de compétition mais immatriculables sur la voie publique.

356 America Roadster (cabriolet) :

  • 1 488 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 70 ch (modèle 1952)
  • Vitesse maximale : 175 km/h

356 1500 GS Carrera (Coupé et Speedster) :

  • 1 498 cm³ 4 cylindres atmosphérique, type 547 (moteur de spyder), 100 ch (modèle 1955)

356 A[modifier | modifier le code]

La Porsche 356 A a été produite de 1956 à 1959 sous plusieurs déclinaisons :

Version standard[modifier | modifier le code]

356 Roadster

356 1300 (Coupé, cabriolet et speedster) :

  • 1 290 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 40 ch (jusqu'au modèle 1957)
  • Vitesse maximale : 145 km/h

356 1300 S (Coupé, cabriolet et speedster) :

  • 1 290 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 60 ch (jusqu'au modèle 1957)
  • Vitesse maximale : 160 km/h

356 1600 (Coupé, cabriolet et jusqu'en 1958 Speedster/en 1959 Convertible D) :

  • 1 582 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 60 ch
  • Vitesse maximale : 160 km/h

356 1600 S (Coupé, cabriolet et jusqu'en 1958 Speedster/en 1959 Convertible D) :

  • 1 582 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 75 ch
  • Vitesse maximale : 175 km/h

Version sportive[modifier | modifier le code]

Porsche 356 Speedster

Pour les clients auxquels les versions standards de la 356 ne suffisaient pas, Porsche proposait des versions plus proches des modèles de compétition mais immatriculables sur la voie publique.

356 1500 GS Carrera (Coupé, cabriolet et Speedster) :

  • 1 498 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 100 ch (modèle 1956)

356 1500 GS Carrera de Luxe (Coupé, cabriolet et Speedster) :

  • 1 498 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 100 ch (modèle 1957 et 1958)

356 1500 GS Carrera GT (Coupé, cabriolet et Speedster) :

  • 1 498 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 110 ch (modèle 1957 et 1958)

356 1600 GS Carrera de Luxe (Coupé et cabriolet) :

  • 1 588 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 105 ch (modèle 1959)

356 1600 GS Carrera GT (Coupé et cabriolet) :

  • 1 588 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 115 ch (modèle 1959)

356 B[modifier | modifier le code]

La Porsche 356 B a été produite de 1960 à 1963 sous plusieurs déclinaisons :

Version standard[modifier | modifier le code]

356 Speedster GT

356 1600 (Coupé, cabriolet et jusqu'en 1962 Roadster) :

  • 1 582 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 60 ch
  • Vitesse maximale : 160 km/h

356 Super 75 (Coupé, cabriolet et jusqu'en 1962 Roadster) :

  • 1 582 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 75 ch
  • Vitesse maximale : 175 km/h

356 Super 90 (Coupé, cabriolet et jusqu'en 1962 Roadster) :

  • 1 582 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 90 ch
  • Vitesse maximale : 180 km/h

Version sportive[modifier | modifier le code]

Pour les clients auxquels les versions standards de la 356 ne suffisaient pas, Porsche proposait des versions plus proches des modèles de compétition mais immatriculables sur la voie publique.

356 1600 GS Carrera GT (Coupé) :

  • 1 588 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 115 ch (jusqu'au modèle 1961)

356 Carrera 2 (Coupé et cabriolet) :

  • 1 966 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 130 ch (à partir du modèle 1962)

356 C[modifier | modifier le code]

La Porsche 356 C a été produite de 1964 à 1965 sous plusieurs déclinaisons :

Version standard[modifier | modifier le code]

356 coupé silver

356 1600 C (Coupé et cabriolet) :

  • 1 582 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 75 ch
  • Vitesse maximale : 175 km/h

356 1600 SC (Coupé et cabriolet) :

  • 1 582 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 95 ch
  • Vitesse maximale : 185 km/h

Version sportive[modifier | modifier le code]

Pour les clients auxquels les versions standards de la 356 ne suffisaient pas, Porsche proposait des versions plus proches des modèles de compétition mais immatriculables sur la voie publique. Ils avaient un moteur Carrera à double arbre à cames très pointu, dont le nom rend hommage à une course automobile : la Carrera Panamerica, où une Porsche 550 Spyder a terminée seconde malgré un moteur de 1 500 cm3 seulement.

356 Carrera 2 (Coupé et cabriolet) :

  • 1 966 cm³ 4 cylindres atmosphérique, 130 ch, (modèle 1964)
  • Vitesse maximale : 200 km/h

Représentation graphique de l'évolution de la 356[modifier | modifier le code]


Historique des versions routière de 1948 à 1965
Modèle Puissance Années 1940 Années 1950 Années 1960
0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9 0 1 2 3 4 5 6 7 8 9
Pré-A
356 29 kW/40 ch
356 1100 29 kW/40 ch
356 1300 32 kW/44 ch
356 1300 S 44 kW/60 ch
356 1500 44 kW/60 ch
356 1500 40 kW/55 ch
356 America Roadster 51 kW/70 ch
356 1500 S 51 kW/70 ch
A
356 1300 29 kW/40 ch
356 1300 S 44 kW/60 ch
356 1500 GS Carrera 74 kW/100 ch
356 1500 GS Carrera de Luxe 74 kW/100 ch
356 1500 GS Carrera GT 81 kW/110 ch
356 1600 44 kW/60 ch
356 1600 S 55 kW/75 ch
356 1600 GS Carrera de Luxe 77 kW/105 ch
356 1600 GS Carrera GT 85 kW/115 ch
B
356 1600 44 kW/60 ch
356 Super 75 55 kW/75 ch
356 Super 90 66 kW/90 ch
356 1600 GS Carrera GT 85 kW/115 ch
356 Carrera 2 96 kW/130 ch
C
356 1600 C 55 kW/75 ch
356 1600 SC 70 kW/95 ch
356 Carrera 2 96 kW/130 ch

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :