Dépendance à la pornographie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Pictophilie)
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Dépendance.

La dépendance à la pornographie est un trouble à caractère psychologique entraînant un besoin plus ou moins important d'assister à des scènes pornographiques, très peu utilisé dans les publications scientifiques. On peut parler de dépendance à la pornographie dans le cas où une personne n'arrive pas à contrôler, selon sa volonté, son attirance pour la pornographie. Il est possible alors que cet attrait nuise à la sexualité ou à la vie sociale de la personne.

IRM[modifier | modifier le code]

En 2006, une équipe de chercheurs américains a entamé une expérience de plusieurs mois[1] d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle (IRMf), afin de mettre en évidence sur le cerveau les effets des images pornographiques, sans qu'il soit permis de conclure sur de possibles effets cliniques.

Drogue[modifier | modifier le code]

Judith Reisman, auteure de The Psychopharmacology of Pictorial Pornography qualifie la pornographie visuelle d’ « érotoxine » : « La pornographie agit sur le cerveau comme une drogue – c’est une drogue. Regarder des films X déclenche une poussée d’adrénaline qui est ressentie dans le ventre et dans les organes génitaux, ainsi qu’une sécrétion de testostérone, d’ocytocine, de dopamine et de sérotonine, précise-t-elle. C’est un véritable cocktail de drogues. La pornographie est un excitant extrêmement puissant, qui provoque flash et euphorie. Ce n’est pas un excitant sexuel, mais un excitant mêlant peur, sexe, honte et colère. » Cette thèse est à ce jour très discutée, en ce qu'elle ne repose sur aucun protocole scientifique démontrable (au sens expérimental).

Au cinéma[modifier | modifier le code]

Good Dick de Marianna Palka[2]

Shame de Steve McQueen

Don Jon de Joseph Gordon-Levitt

Notes et références[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]