Opiacé

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Les opiacés sont des substances dérivées (au sens large) de l'opium et agissant sur les récepteurs opiacés. Les opiacés d'origine synthétique (c'est-à-dire n'étant pas synthétisés à partir de l'opium) sont désignés sous le terme opioïdes.

Le cerveau humain utilise certains opiacés naturels (les endorphines) comme neurotransmetteurs. La morphine et d'autres opiacés sont utilisés en médecine pour leur puissante action analgésique.

Les opiacés entrainent une très forte dépendance physique, à l'exception du lopéramide qui ne franchit pas la barrière hémato-encéphalique.

Classification[modifier | modifier le code]

Les opiacés naturels se répartissent en deux groupes d'alcaloïdes : les dérivés du phénanthrène et ceux de l’isoquinoléine

Dérivés du phénanthrène[modifier | modifier le code]

Dérivés de l’isoquinoléine[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]