Don Jon

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Don Jon

Titre original Don Jon
Réalisation Joseph Gordon-Levitt
Scénario Joseph Gordon-Levitt
Acteurs principaux
Sociétés de production Ram Bergman Productions
Voltage Pictures
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Comédie
Sortie 2013
Durée 90 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Don Jon est un film américain écrit et réalisé par Joseph Gordon-Levitt[1] sorti en 2013.

Le film est présenté hors compétition au 29e festival de Sundance et au 63e festival de Berlin.

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jon Martello (Joseph Gordon-Levitt) séducteur et accro aux films pornographiques, tombe amoureux d'une jeune fille, Barbara Sugarman (Scarlett Johansson) amatrice de films romantiques et formatée par l'image du Prince charmant. Ces deux personnes vont alors devoir essayer de poursuivre leur relation telle qu'elle était jusque là... Après en avoir eu assez des crises de Barbara, Jon décide de rester célibataire et rencontre Esther une femme qui va bouleverser ses habitudes et sa façon de penser.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Source et légende : Version française (V. F.) sur RS Doublage[4] et sur AlloDoublage[5]

Production[modifier | modifier le code]

Joseph Gordon-Levitt a quitté le tournage de Django Unchained dès qu'il a eu le feu vert pour mettre en route son premier long-métrage en tant que réalisateur[6].

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a débuté en juin 2012. Il se déroule entre Hackensack dans le New Jersey et Los Angeles[7].

Accueil critique[modifier | modifier le code]

  • The New York Times : « Un film sincère sur la masculinité et ses inconvénients dont M. Gordon-Levitt fait une bonne description pour ses débuts en tant que réalisateur, à travers l'histoire de l'enseignement moral d'un jeune homme[8]. »
  • Rolling Stone : « Gordon-Levitt est réalisateur comme il est acteur : curieux, provocateur, désireux de creuser le point de discorde plutôt que de l'enterrer. Il ne prendra pas la sécurité comme solution[9]. »
  • New York Daily News : « Pour son premier long métrage, incroyablement risqué et intelligent, Gordon-Levitt évoque les batailles éternelles entre ces forces égales et souvent opposées : hommes et femmes ; comédie et tragédie, réalité et fantasme[10]. »
  • Hollywood Reporter : « Que ce soit en tant que réalisateur ou acteur, Gordon Levitt est allumé tout le temps, offrant peu d'ombrages ou de nuances[11]. »
  • Entertainment Weekly : « Comment faites-vous un film qui décrit la pornographie non seulement comme une solution et un produit, mais qui évoque aussi ses effets psychologiques ? Joseph Gordon-Levitt, le scénariste, réalisateur et star de Don Jon, l'a fait. Et il y parvient de façon brillante amusante[12]. »
  • Variety : « Là ou Shame de Steve Mc Queen avait pris l'angle obtus du film d'auteur pour parler de ce phénomène de l'obsession sexuelle, Gordon-Levitt surfe sur le sujet en en faisant une comédie romantique accessible[13]. »

Autour du film[modifier | modifier le code]

Natasha Henstridge au Heart Truth 2009

Distinctions[modifier | modifier le code]

Nominations[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]