Maïeusophilie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

La maïeusophilie[1] (du grec maïeutiké - « l'art de faire accoucher » et de philia - « amour de »), également connue sous les expressions de fétichisme de la femme enceinte ou maïeusophorie, est un terme utilisé pour décrire les contextes dans lesquels la grossesse est perçue par la société[2] en tant que phénomène érotique. Cela peut inclure des relations sexuelles avec une femme enceinte ou qui paraît enceinte, attirance sexuelle pour la lactation, ou l'attirance sexuelle de différentes étapes de la fécondité comme la naissance d'un nouveau-né[3].

Médias[modifier | modifier le code]

L'actrice Demi Moore, posant nue durant les quelques étapes de sa grossesse, dans le magazine Vanity Fair datant de 1991 a marqué le début d'une période durant laquelle la grossesse était représentée par les célébrités comme un mode de vie glamour. Cette période marque également un nouveau marché photographique concernant les femmes enceintes[4].

Un passage dans Les Exploits d'un jeune Don Juan de Guillaume Apollinaire, traite avec érotisme de l'amour avec une femme enceinte.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Fitzhugh G. Houston. 2006. MEN LET's TALK! The Workbook. Lulu.com. ISBN 1-4116-6971-1. p74.
  2. (en) Inge Hegeler, Sten Hegeler (1963). An ABZ of Love. University of California. p 94.
  3. (en) [PDF] Longhurst Robyn, « A Pornography of Birth: Crossing Moral Boundaries »,‎ 2006 (consulté le 6 décembre 2007), p. 221
  4. (en) Associated Press (26 avril 2006). "Celebrities make pregnancy seem glamorous". MSNBC.com. Consulté le 16 avril 2008.
  • Dictionnaire des fantasmes et perversions de Brenda B. Love (Auteur), Pierre Marie (Préface), Olivier Philippe (Traduction), Editions Blanche.