Ordelafo Faliero

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Faliero.
Blason de Odelafo Falier

Ordelafo Faliero (mort en 1118 à Zadar) est le 34e doge de Venise élu en 1102.

Biographie[modifier | modifier le code]

Ordelafo Faliero est le fils du 32e doge Vital Faliero de Doni. Il est membre du conseil mineur, une assemblée formée de membres des familles dites apostoliques qui, dans la Venise oligarchique, assument la charge publique de juges, conseillers, ambassadeurs te chefs militaires.

La légende veut qu'il soit gaucher et que son nom, Ordelaf, soit l'écriture spéculaire de Faledro.

Les premières préoccupation de Ordelafo Faliero sont certainement liées aux visées du roi de Hongrie Coloman, qui enlève Zadar à Venise et se proclame roi de Hongrie et de Croatie. La guerre avec les Hongrois dure de 1105 à 1115; Venise réussit à reconquérir Zadar et Šibenik.

Par la suite, Ordelaf parte pour la Syrie, où il conquiert une partie de la ville de Saint-Jean d'Acre ; l'or et des émaux sont ramenés du couvent de Cristo Pantocrator pour former le Pala d'oro, qui depuis est conservé dans la basilique Saint-Marc. Ordelafo Faliero est à l'origine, en 1104, des fondations de l'arsenal de Venise.

Ordelafo Faliero est tué à Zadar lors d'une expédition contre les Hongrois. Sa dépouille est enterré dans la basilique Saint-Marc.

Sources[modifier | modifier le code]