Marco Barbarigo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Marco Barbarigo
Marco Barbarigo
Marco Barbarigo
Fonctions
73e doge de Venise
19 novembre 148514 août 1486
&&&&&&&&&&&&02688 mois et 25 jours
Prédécesseur Giovanni Mocenigo
Successeur Agostin Barbarigo
Biographie
Date de naissance 1413
Lieu de naissance Venise
Date de décès 14 août 1486 (à 72 ans)
Lieu de décès Venise
Nationalité Italien
Conjoint Lucia Ruzzini

Marco Barbarigo

Marco Barbarigo (Venise, 1413Venise, 14 août 1486) est le 73e doge de Venise élu en 1485.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marco Barbarigo est le fils de Francesco et Cassandra Morosini. Il existe peu d'informations sur sa vie. Parmi celles-ci, le fait qu'il a trois frères, dont un, Agostin Barbarigo, lui succédera au poste de doge. Il a épousé Lucia Ruzzini avec qui il a neuf enfants. Issu d'une famille riche, il réussit à réaliser une importante carrière dans l'administration publique vénitienne.

Ses capacités et sa diligence pour traiter des affaires importantes l'amène, le 19 novembre 1485, à être élu doge.

Pendant son dogat, le sixième plus bref de l'histoire de Venise, la peste, qui a touché la ville sous le règne de son prédécesseur Giovanni Mocenigo qui en est mort, cesse. Il se produit peu de choses pendant les mois où Marco Barbarigo reste à la tête de l'état et il s'éteint le 14 août 1486 en raison, selon la légende, d'un excès de tristesse après une dispute, devant le sénat, avec son frère Agostino. Selon d'autres sources, la cause serait due à une dispute entre nobles appartenant aux factions guelfes et gibelines mais en considérant les dates et la fin des querelles qui avaient ensanglantées le Moyen Âge italien, cette hypothèse est peu probable.

Marco Barbarigo a été enterré, comme son frère Agostin Barbarigo, dans l'église Santa Maria della Carità. Le tombeau, réalisé par Mauro Codussi, a été presque entièrement détruit par les troupes de Napoléon.

Culture populaire[modifier | modifier le code]

Marco Barbarigo apparaît dans le jeu vidéo Assassin's Creed II, où il est l'une des cibles de l'assassin Ezio Auditore à Venise. Il sera exécuté à l'aide du pistolet caché, lors d'une fête du carnaval.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]