Michele Steno

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Michele Steno
Michele Steno
Michele Steno
Fonctions
63e doge de Venise
1er décembre 140026 décembre 1413
13 ans, 0 mois et 25 jours
Prédécesseur Antonio Veniero
Successeur Tommaso Mocenigo
Biographie
Date de naissance 1331
Lieu de naissance Venise
Date de décès 26 décembre 1413 (à 82 ans)
Lieu de décès Venise
Nationalité Italien
Conjoint Maria Gallina

Michele Steno

Michele Steno (né en 1331 à Venise et mort le 26 décembre 1413) est le 63e doge de Venise, élu en 1400.

Pendant le dogat de Steno qui se montre un homme politique habile et déterminé, Venise ne connait pas de grands évènements internationaux, elle se développe très rapidement et peu d'années après la mort du doge, sous le règne de son successeur, Tommaso Mocenigo, elle atteint le sommet de sa puissance.

Biographie[modifier | modifier le code]

Issu d'une famille moyenne, Michele Steni jeune mène une vie dissipée, il est même condamné aux galères pour avoir recouvert, avec d'autres jeunes nobles, le trône du palais des Doges d'inscriptions « ignominieuses » contre le doge Marino Falier et sa femme. Selon certains, c'est cet évènement qui conduit ce dernier à organiser le complot qui le voit condamner à la décapitation.

Après cet épisode, il se comporte de manière sérieuse, il assume des charges politiques et administratives dans des villes et des colonies. Il est provéditeur d'armée et habile diplomate. Son activité le fait apparaitre comme un des meilleurs éléments de l'administration vénitienne. Il se marie avec Maria Gallina dont il n'aura pas d'enfant ; à sa mort, sa maison s'éteint.

Avec le temps et son habileté, il devient un homme très riche.

Le dogat[modifier | modifier le code]

Ducat de Michele Steno (1400)

Malgré ses indubitables compétences, il n'est élu doge, le 1er décembre 1400 que grâce à un des nombreux compromis de la vie publique vénitienne : les habituels candidats au trône ne réussissent pas à avoir le nombre de voix nécessaires et ils se mettent d'accord sur sa candidature.

Accueilli par de grandes fêtes, Steno s'adapte rapidement à sa fonction. Il s'habille comme le doge Lorenzo Celsi, connu pour son élégance, et il ne perd pas d'occasion de se vanter des deux splendides étoiles qu'il a fait mettre sur la coiffe ducale, d'où son surnom de dux stellifer.

Curieusement en 1403 des écrits injurieux apparaissent à son encontre, presque un rappel de son erreur de jeunesse.

Un des seuls évènements qui peut être relevé se produit en 1404 quand Francesco Novello da Carrara tente une nouvelle fois d'attaquer Venise qui agit avec fermeté et en 1405 Padoue est conquise et les Carraresi, traduits à Venise, sont exécutés après avoir supplié comme toujours et au moins pour la troisième fois, le pardon.

Article détaillé : Grand Schisme d'Occident.

Le schisme de 14081409 et la lutte des papes est un plus grave problème : Venise, laïque et peu enclin à s'engager dans ces querelles, décide d'apporter son soutien à Alexandre V, plus propice à l'aider politiquement. Pendant les années 14101412 des lois pour contrôler le clergé sont mises en place.

En 1413, le schisme ensanglante une partie de l'Italie mais ne touche que très peu Venise. Le doge, vieux et malade, ne gouverne plus. Il meurt le 26 décembre 1413. Il fut d'abord inhumé dans l'église de Santa Marina puis à sa destruction en 1818, il fut transféré dans la basilique de San Zanipolo.

Sources[modifier | modifier le code]