Coloman de Hongrie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Coloman de Hongrie
Coloman, miniature de 1488
Coloman, miniature de 1488
Titre
Roi de Hongrie
10951116
Prédécesseur Ladislas Ier de Hongrie
Successeur Étienne II de Hongrie
Biographie
Dynastie Árpád
Nom de naissance Könyves Kálmán
Date de naissance entre 1065 et 1070
Date de décès 3 février 1116
Lieu de décès Székesfehérvár
Père Géza Ier de Hongrie
Mère Synadena Synadène
Conjoint Félicie de Hauteville
Euphémie de Kiev
Enfant(s) voir section

Koloman Árpád dit le Bibliophile (hongrois : Könyves Kálmán), né entre 1065 et 1070, décédé le 3 février 1116, inhumé à Székesfehérvár, fut roi de Hongrie de 1095 à 1116[1]. Il est le fils de Géza Ier et de Synadena Synadène.

Biographie[modifier | modifier le code]

Doté d'un physique malingre, Coloman est d'abord écarté du trône par Ladislas Ier, celui-ci préférant voir son frère Álmos devenir roi. Ne voulant léser son neveu, Ladislas désire qu'il devienne évêque, ce qui vaut à celui-ci le surnom de Lettré. On ne sait pas vraiment de quelle façon il accède au trône, ni dans quelles circonstances il obtient une dispense papale.

Il achève la conquête de la Croatie et prend le titre de roi de Croatie (1102). Il impose un protectorat à la Dalmatie (1105), permettant à la Hongrie d’avoir un débouché sur l’Adriatique. Il limite le pouvoir des nobles, améliore l’administration et édicte de nombreuses lois, notamment une loi punissant de mort l’adultère de la femme alors que le mari n’encourt qu’une peine légère. Il fixe les bornes des propriétés et la régularité des redevances.

Quant à Álmos, il essaye à de nombreuses reprises de récupérer le trône, ce qui lui vaut d'être condamné, lui et son jeune fils Béla, à avoir les yeux crevés en 1115 (au lieu d'être exécutés). Malgré cela, le règne de Coloman est considéré comme une époque de culture par de nombreuses chroniques.

Union et postérité[modifier | modifier le code]

Il épousa en premières noces en 1097 Félicie de Hauteville, dont il eut quatre enfants :

Puis en secondes noces, il épousa en 1104 Euphémie (fille de Vladimir II, grand-prince de Kiev), dont il eut un fils,

Source[modifier | modifier le code]