Nicolo Marcello

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Nicolo Marcello
Nicolo Marcello
Nicolo Marcello
Fonctions
69e doge de Venise
13 août 14731er décembre 1474
&&&&&&&&&&&&04751 an, 3 mois et 18 jours
Prédécesseur Niccolò Tron
Successeur Pietro Mocenigo
Biographie
Date de naissance 1399
Lieu de naissance Venise
Date de décès 1er décembre 1474 (à 75 ans)
Lieu de décès Venise
Nationalité Italien
Conjoint Bianca Barbarigo
Contarina Contarini

Nicolo Marcello

Nicolo Marcello (vers 13991er décembre 1474) est le 69e doge de Venise élu en 1473. Il exerce sa charge sur une courte période, du 13 août 1473 à sa mort.

Pendant son dogat, les affrontements avec les Turcs à Chypre, Scutari et dans le Frioul se poursuivent.

Biographie[modifier | modifier le code]

Marcello travaille beaucoup en Orient, surtout à Damas, avant de prendre diverses charges importantes au service de la Sérénissime, en particulier à Brescia, Vérone et Udine. Il est le chef du Conseil des Dix, ainsi que conseiller et procuratore di supra. Il est connu pour être bigot et particulièrement lié aux Jésuates. il épouse Bianca Barbarigo, et en secondes noces Contarina Contarini dont il a une fille.

Le dogat[modifier | modifier le code]

Portrait de Nicolo Marcello par Le Titien

Pour son élection, il a pour adversaire les futurs doges Pietro Mocenigo et Andrea Vendramino et le choix est très difficile. Après un long scrutin, il est élu le 13 août 1473. Au cours de son bref règne, il s'emploie d'abord à la réorganisation des finances de l'état. Une nouvelle monnaie en argent est émise qui sera appelé Marcello en son honneur. Très habile administrateur, il réussit à préserver les caisses du trésor selon le chroniqueur Malipiero. Il poursuit la guerre contre les Turcs et en août 1474 le provéditeur Antonio Loredan défend avec succès et après de dures batailles, la ville de Scutari encerclée par les troupes ennemies.

L'évènement le plus important de son règne est la tentative de coup d'État à Chypre le 14 novembre 1473 lorsque certains notables fidèles au roi Ferdinand de Naples cherchent à déposer Catherine Cornaro, reine de Chypre, veuve du roi Jacques II. L'amiral Pietro Mocenigo, futur doge, réagit promptement et l'île passe sous contrôle vénitien. Nicolò Marcello ne participe pas à ces évènements car il meurt le 1er décembre 1474. Dans son testament, il laisse une grande partie de son patrimoine à des œuvres de charité.

Il fut d'abord inhumé dans l'église de Santa Marina puis à sa destruction en 1818, il fut transféré dans la basilique de San Zanipolo. Son tombeau est une oeuvre de Pietro Lombardo.

Portraits[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) Andrea da Mosto: I Dogi di Venezia, Giunti, Florence 1983.

Sources[modifier | modifier le code]