Carlo Contarini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Contarini.
Carlo Contarini
Carlo Contarini
Carlo Contarini
Fonctions
100e doge de Venise
27 mars 16551er mai 1656
1 an, 1 mois et 4 jours
Prédécesseur Francesco Molino
Successeur Francesco Cornaro
Biographie
Date de naissance 5 juillet 1580
Lieu de naissance Venise
Date de décès 1er mai 1656 (à 75 ans)
Lieu de décès Venise
Nationalité Italien
Conjoint Paolina Loredan

Carlo Contarini

Carlo Contarini (né à Venise le 5 juillet 1580, mort dans cette même ville le 1er mai 1656) est le 100e doge de Venise élu en 1655, son dogat dure jusqu'en 1656.

Homme de grande moralité et de droiture, Carlo Contarini, comme beaucoup de ses prédécesseurs, est élu alors qu'il est âgé et les importantes obligations que lui impose la charge dogale lui minent la santé.

Biographie[modifier | modifier le code]

Carlo Contarini est le fils d'Andrea et d'Elisabetta Morosini. Orphelin de père alors qu'il n'a que dix jours, Contarini hérite d'une confortable fortune et d'un puissant et respecté patronyme. Au cours des siècles de nombreux Contarini réussissent à accéder à la charge la plus haute consacrant la famille comme une des plus importantes de la république. Il fait rapidement une carrière: provéditeur, recteur et sénateur. Curieusement, au cours des dernières années, il s'est presque retiré de la vie publique et il ne pense même pas à se porter candidat pour devenir procurateur.

Il est marié avec Paolina Loredan, qui a laissé le souvenir d'une femme très réservée.

Le dogat[modifier | modifier le code]

Après de nouveau un nombre excessif de concurrents, les électeurs se partagent et voyant qu'ils n'obtiennent pas une majorité, ils optent pour un homme de compromis assez modeste pour ne pas être le candidat d'une faction qui se divise le pouvoir vénitien et assez vieux pour ne pas « encombrer » trop longtemps. Contarini accède au siège dogal le 27 mars 1655, après 68 scrutins. Le peu de temps que le sort met à sa disposition l'empêche de devenir un doge important même s'il se distingue par l'important travail qu'il réalise et sa capacité de médiation. Sous son dogat, la guerre pour la possession de la Crête se poursuit. Il tombe malade, peut être en raison de l'importance du travail qu'il s'impose mais mal soigné par les médecins, il meurt le 1er mai 1656 après 13 mois de dogat.

Sources[modifier | modifier le code]