Giovanni Gradenigo

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Giovanni Gradenigo
Fonctions
56e doge de Venise
21 avril 13558 août 1356
1 an, 3 mois et 18 jours
Prédécesseur Marino Faliero
Successeur Giovanni Delfino
Biographie
Date de naissance vers 1280
Lieu de naissance Venise
Date de décès 8 août 1356 (à 75 ans)
Lieu de décès Venise
Nationalité Italien
Conjoint Felipa

Giovanni Gradenigo

Giovanni Gradenigo (né à Venise à une date inconnue (vers 1280) et mort dans la même ville le 8 août 1356) est le 56e doge de Venise élu en 1355. Pendant son dogat, il fait la paix avec Gênes.

Biographie[modifier | modifier le code]

Giovanni Gradenigo est le fils de Marino, frère du doge Pietro Gradenigo. Il se marie deux fois. Il est élu immédiatement après la conjuration du doge Marino Faliero.

Il réalise une grande partie de sa carrière dans l'administration et il devient podestat de Capodistria, Padoue et Trévise. Il est connu comme une personne bourrue et austère mais fidèle envers la république. Probablement ce dernier trait contribua à son élection.

le 21 avril 1355 il est élu et il épouse en secondes noces, Felipa, d'origine incertaine. En juin, la république de Venise épouvantée par le complot interne, signe un traité de paix avec la république de Gênes mettant fin à une longue et désastreuse guerre. Sous son règne, les traitres qui avaient comploté contre Venise sont condamnés. Au début de 1356 Venise se retrouve impliquée dans de nouvelles guerres aussi bien sur la terre ferme qu'en Dalmatie.

Son règne fut bref, il meurt le 8 août 1356 sans avoir particulièrement marqué la gestion de l'État. Il fut inhumé dans la basilique Santa Maria Gloriosa dei Frari mais son tombeau n'a pas survécu au temps.

Sources[modifier | modifier le code]