Domenico Morosini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Morosini.

Domenico Morosini (né en ? - mort en février 1156) est le 37e doge de Venise, élu en 1148.

Biographie[modifier | modifier le code]

Le plus grand succès du règne de Domenico Morosini est le rétablissement de la paix entre les deux factions qui opposent les familles patriciennes de Venise.

Durant son dogat, la flotte vénitienne, commandée par les fils de son prédécesseur, Naimero et Giovanni Polani, battent les Normands de Georges d'Antioche au cap Matapan[1]. Un traité de paix conclu entre la République et Guillaume Ier de Sicile assure la domination de Venise sur l'Adriatique.

Par ailleurs, les propriétés de la famille Dandolo, détruites sous l'ancien doge sont reconstruites à la charge de l'État. Les Badoer sont rappelés de leur exil. Naimero Polani épouse une petite-fille du patriarche de Grado, Enrico Dandolo.

En politique étrangère, le nouveau doge est considéré comme moins favorable aux Byzantins que son prédécesseur. Pour cette raison, le pape retire l'excommunication qui touche Venise, et le nomme dominator Marchie. Cherchant le moyen de rétablir la paix avec les autres républiques maritimes, il concéde à Pise des quartiers privilégiés à Constantinople, tandis que Gênes est autorisée à commercer en Dalmatie.

Domenico Morosini meurt en février 1156, après huit années de règne.

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Le Cap Matapan est la pointe sud-ouest du Péloponèse


Précédé par Domenico Morosini Suivi par
Pietro Polani
Doge de Venise
Vital II Michele