New General Catalogue

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le New General Catalogue of Nebulae and Clusters of Stars ou NGC (en français « Nouveau catalogue général de nébuleuses et d'amas d'étoiles ») est l'un des catalogues astronomiques les plus connus dans le domaine de l'astronomie amateur, avec le catalogue Messier.

Il contient 7 840 objets du ciel profond (principalement des galaxies, mais pas seulement) recensés par John Dreyer jusqu'en 1888, date de première parution du catalogue dans les Memoirs of the Royal Astronomical Society[1]. Ce catalogue est une révision et un élargissement du General Catalogue de William Herschel, paru en 1864, auquel il apporte de nombreuses améliorations. Dreyer a classé les objets du NGC eu égard à leur ascension droite, ce qui permet de déduire le meilleur moment de l'année pour les observer. La ligne d'origine des numéros NGC est la ligne d'ascension droite 0 heure (passant près de la frontière entre les constellations de Pégase et d'Andromède). Ainsi, l'objet NGC 1 se situe à une ascension droite de 0h et les numéros des objets NGC vont dans l'ordre croissant vers les ascensions droites croissantes, c'est-à-dire vers l'est. Malgré la difficulté d'observation que présentent certains de ces objets, le NGC est très prisé non seulement des amateurs, mais aussi des professionnels qui ont ainsi accès aux objets les plus accessibles du ciel profond – nombre d'objets NGC ont ainsi fait l'objet d'études approfondies. Néanmoins, ce catalogue contenait encore de nombreux doublons et imprécisions et a donc été remplacé par le RNGC (Revised New General Catalogue), dressé par Sulentic et Tifft (1973).

John Dreyer ayant poursuivi ses investigations après la publication du NGC, il présenta en 1895 et en 1908 (version augmentée) un catalogue complémentaire de 5 386 objets, le catalogue IC (Index Catalogue I et II), qui porta le nombre d'objets répertoriés par Dreyer à plus de 13 000. Les objets des catalogues NGC et IC originaux ont finalement été partiellement corrigés en 1988 (soit exactement un siècle après le catalogue NGC original) par Roger Sinnott pour former le catalogue NGC 2000.0 qui est utilisé aujourd'hui. Un autre projet de correction des NGC et IC est le Projet NGC/IC[2]. La correction la plus complète à ce jour des NGC et IC est faite par Wolfgang Steinicke, ancien collaborateur du project NGC/IC[3] — cette version est utilisée par de nombreux systèmes informatisés de contrôles de télescope.

Quelques objets célèbres du NGC (hors Messier)[modifier | modifier le code]

La constellation où se trouvent les objets figure entre parenthèses.

Galaxies[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Galaxie.
  • NGC 55 (Scl) : une belle galaxie irrégulière vue par la tranche ;
  • NGC 253 (Scl) : la galaxie du Sculpteur, brillante et étendue ;
  • NGC 292 (Tuc) : le Petit Nuage de Magellan, une galaxie satellite de la nôtre ;
  • NGC 891 (And) : le prototype de la galaxie vue par la tranche qui présente une bande d'absorption et une symétrie quasi parfaite ;
  • NGC 2403 (Cam) : une galaxie spirale remarquable ;
  • NGC 3628 (Leo) : vue de profil avec une belle bande d'absorption, cette galaxie forme avec M65 et M66 le fameux Triplet du Lion ;
  • NGC 4038 et 4039 (Crv) : les Antennes, couple de galaxies en interaction ;
  • NGC 4565 (Com) : une galaxie assez étendue et très fine (vue par la tranche) comportant une mince bande d'absorption ;
  • NGC 4631 (CVn) : la galaxie de la Baleine, brillante, allongée et déformée par un petit compagnon avec lequel elle interagit ;
  • NGC 5128 (Cen) : Centaurus A, une galaxie qui est également une puissante radiosource ;
  • NGC 5195 (CVn) : le compagnon de M51 (la célèbre galaxie du Tourbillon) ;
  • NGC 5907 (Dra) : la galaxie du Couteau (the Knife Edge) ou Splinter Galaxy (littéralement : galaxie de l'Écharde), l'une des galaxies les plus effilées du NGC.

Amas d'étoiles[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Amas d'étoiles.

Nébuleuses[modifier | modifier le code]

Article détaillé : Nébuleuse.

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Johan Ludvig Emil Dreyer, A New General Catalogue of Nebulae and Clusters of Stars, being the Catalogue of the late Sir John F.W. Herschel, Bart., revised, corrected, and enlarged, vol. 49, Royal Astronomical Society,‎ 1888, 237 p. (lire en ligne)
  2. http://www.ngcicproject.org
  3. http://klima-luft.de/steinicke/ngcic/ngcic_e.htm

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]