Étoile sous-naine

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Une sous-naine est une étoile de classe de luminosité VI dans la classification spectrale MK. Situées un peu en dessous de la séquence principale dans le diagramme de Hertzsprung-Russell, les sous-naines sont sous-lumineuses.

L'expression « sous-naine » (en anglais : subdwarf) a été introduite, en , par l'astronome américain Gerard Kuiper pour désigner les étoiles alors appelées « naines blanches intermédiaires » (intermediate white dwarfs, au pluriel) afin de prévenir la confusion entre celles-ci et les naines blanches[1].

Les sous-naines chaudes de type spectral O et B sont à un stade tardif de l'évolution stellaire dans l'étape de la fusion de l'hélium. Les sous-naines O proviennent d'une géante rouge qui perd son enveloppe d'hydrogène ; les sous-naines B sont des étoiles à l'extrémité de branche horizontale[2].

Les sous-naines froides de type spectral G et M sont très différentes. Ce sont des étoiles dans l'étape de fusion de l'hydrogène à l'instar des étoiles de la séquence principale. La raison de leur faible luminosité est leur faible métallicité : la moindre opacité a pour conséquence une pression de radiation plus faible, ce qui produit une étoile plus chaude et plus compacte à masse identique[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Gerard P. Kuiper, « Two new white dwarfs; Notes on proper motion stars », The Astrophysical Journal, vol. 89,‎ , p. 548-552 (DOI 10.1086/144075, Bibcode 1939ApJ....89..548K, lire en ligne [[GIF]])
  2. Heber (2009)
  3. Sandage (1986, p. 437-446)