Mon amie la rose

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mon amie la rose

Album de Françoise Hardy
Sortie 1964
Enregistré Studio Pye, Londres
Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Durée 29’ 24’’
Genre Variété
Producteur Jacques Wolfsohn
Label Disques Vogue

Albums de Françoise Hardy

Mon amie la rose est le troisième album, édité en France et à l'étranger, de la chanteuse Françoise Hardy. Sans titre à l'origine, il est identifié par celui de son principal succès. L’édition originale est parue en France, en novembre 1964.

Mise en perspective de l’album[modifier | modifier le code]

Le chanteur Richard Anthony – avec qui Françoise Hardy avait fait ses premiers pas sur la scène de l’Olympia et fait une tournée avec lui en 1963[1]–, lui a conseillé d’enregistrer, comme il le fait lui-même, avec les musiciens des studios londoniens. Ce serait pour elle l'opportunité de changer la musicalité de ses disques. Jacques Wolfsohn, son directeur artistique, se montre réfractaire à cette idée, mais finit par se laisser convaincre.

Expérience londonienne[modifier | modifier le code]

En février 1964, Françoise Hardy entre au studio des disques Pye, à Londres, pour enregistrer quatre chansons avec les arrangements musicaux de Tony Hatch et Bob Leaper. Le super 45 tours qui en résulte est édité en Angleterre et en France au mois de mars[2]. Il contient une reprise d'un standard américain intitulé Catch a Falling Star (en)[3]. Sur ce microsillon se trouvent aussi les versions anglaises de trois de ses chansons : Only friends (Ton meilleur ami), I wish it were me (J’aurais voulu) et Find Me a Boy (Tous les garçons et les filles). Mais c’est la version française de ce dernier titre [4] qui se classera dans le Top 40 des charts anglais durant sept semaines en été.

Genèse de l'album[modifier | modifier le code]

Pour les enregistrements suivants — toujours effectués au studio Pye —, Mickey Baker est à la direction d’orchestre pour en faire les arrangements. Un super 45 tours sort en avril avec les titres, Pourtant tu m’aimes, Jaloux, C’est la première fois et, On se quitte toujours — un reliquat des derniers enregistrements exécutés en France sous la direction de Marcel Hendrix.

Le mois suivant, un autre disque est publié avec Et même, Tout me ramène à toi, C’est le passé, Apprends-le moi.

L’été venu, Françoise Hardy est réclamée en Italie pour participer en tant qu’invitée d’honneur au 3e Cantagiro (it), du 23 juin au 11 juillet. Au cours de cette manifestation, les chanteurs les plus populaires de la péninsule traversent le pays en caravane sur le modèle du Tour cycliste d'Italie. « La foule se massait tout au long de la route pour voir passer les voitures décapotables d'où chaque vedette répondait aux vivats par force gestes et sourires. Le spectacle avait lieu tous les soirs dans un stade où chacun y allait de son tube du moment devant une dizaine de milliers de personnes en ébullition [5] ». À chaque étape un jury populaire désigne les vainqueurs des deux catégories (A, pour les artistes confirmés ; B, pour les nouveaux venus). À l’arrivée finale, l’artiste qui a été le plus plébiscité est proclamé vainqueur du tour.

Françoise met à profit cet épisode pour retenir deux chansons qui l’ont accrochée : Non aspetto nessuno, défendue par Little Tony (arrivé 10e dans la catégorie A), et Everamo Amici, de Dino (it) (arrivé 2e dans la catégorie B). Après en avoir écrit les adaptations intitulées Je n'attends plus personne et Nous étions amies, elle entre à nouveau en studio en automne pour les enregistrer avec six autres titres pour concocter deux nouveaux super 45 tours. Parmi ces titres, Mon amie la rose lui tient particulièrement à cœur. Cette dernière avait retenu son attention en 1962, en classe du Petit conservatoire de la chanson de Mireille. Son auteur, une jeune élève venue d’Angoulême, nommée Cécile Caulier, se désolait de ne trouver personne pour l'interpréter. Mireille lui assurait qu’un jour « sa chanson aura son destin, [qu’] il existe une rencontre entre une chanson et l’interprète. » Alors qu’elle se produisait à l’Olympia en novembre 1963, Françoise rencontre Cécile Caulier venue l’applaudir et lui demande des nouvelles de sa chanson. Cécile lui apprend qu'elle avait décroché un éditeur et un interprète mais que finalement rien n’a été fait. Françoise lui demande alors de lui envoyer le texte. L’enregistrer ne fut pas facile car il a fallu vaincre les réticences de son directeur artistique et de plusieurs personnes de son entourage[6]. Dans la foulée, une neuvième chanson, intitulée Dans le monde entier, est enregistrée avec l’intention de l’inclure dans son futur troisième album.

Les arrangements et à la réalisation de Charles Blackwell, la satisfont totalement. Françoise Hardy lui sera fidèle jusqu’en 1969. Peu après la sortie des deux derniers 45 tours en novembre, l’album est édité en France et au Royaume-Uni. Il y a : Et même avec une nouvelle orchestration, Pourtant tu m'aimes, issu du premier EP, l'intégralité des titres des deux derniers et deux inédits : Tu n'as qu'un mot à dire et Dans le monde entier[7].

Impact des chansons et de son interprète[modifier | modifier le code]

Les chansons Je n’attends plus personne, Je veux qu’il revienne et La nuit est sur la ville connaîtront un certain succès, mais le titre phare, quoique placé en fin de liste de l’album, s’avère être Mon amie la rose. Il deviendra un des titres emblématiques de sa carrière.

Parmi les chansons qui ont été adaptées puis enregistrées en anglais, deux de ses compositions : Et Même et Dans le monde entier, transformées en However Much et All Over The World, ont figurées respectivement dès les 2 janvier et 27 mars 1965, dans le Top 40, du hit-parade anglais (en), télévisé sur la BBC dans l'émission Top of the Pops[8].

Ce changement de production musicale s’est accompagné d’un net changement dans le look de Françoise Hardy qui, par sa coiffure et ses tenues vestimentaires, se trouve être en totale adéquation avec le style du Swinging London.

Album remarqué[modifier | modifier le code]

Cet album a été sélectionné par le critique de musique rock, Philippe Manœuvre, pour figurer dans son ouvrage paru en octobre 2010 : Philippe Manœuvre présente : Rock français, de Johnny à BB Brunes, 123 albums essentiels, éd. Hoëbeke, (ISBN 978-2-8423-0353-2).

Édition originale de l'album[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France, novembre 1964 : Disque microsillon 33 tours/30cm. disques Vogue (FH 2).
Pochette ouvrante[9] : photographies réalisées par Jean-Marie Périer de « Salut les copains ».

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Les 12 chansons qui composent le disque ont été enregistrées en monophonie. Françoise Hardy est accompagnée par l'orchestre de Charles Blackwell, sauf pour le titre Pourtant tu m’aimes où elle est accompagnée par celui de Mickey Baker.

Face A
No Titre Paroles Musique Durée
1. Je veux qu’il revienne (Only You Can Do It[10]) Françoise Hardy B. Well[11] 2:41
2. Tu n’as qu’un mot à dire Françoise Hardy Françoise Hardy 2:42
3. Tu ne dis rien Françoise Hardy Françoise Hardy 2:15
4. Et même (2e version) Françoise Hardy Françoise Hardy 2:00
5. Pourtant tu m’aimes (I Still Love Him[12]) Françoise Hardy Johnny Cole 2:21
6. Pars Françoise Hardy Françoise Hardy 2:15
Face B
No Titre Paroles Musique Durée
1. Je n’attends plus personne (Non aspetto nessuno[13]) Françoise Hardy Enrico Ciacci 3:09
2. La nuit est sur la ville Françoise Hardy Françoise Hardy 2:17
3. Pas gentille (Bad Boy[14]) Françoise Hardy Marty Wilde 2:20
4. Dans le monde entier Françoise Hardy Françoise Hardy 2:31
5. Nous étions amies (Eravamo amici[15]) Françoise Hardy S. Carson Combo 2:35
6. Mon amie la rose Cécile Caulier Cécile Caulier et Jacques Lacome 2:17

Discographie liée à l’album[modifier | modifier le code]

– EP (Extended Playing) = Disque microsillon 45 tours 4 titres (super 45 tours)
– LP (Long Playing) = Disque microsillon 33 tours/30cm
– CD (Compact Disc) = Disque compact

Première édition française des chansons[modifier | modifier le code]

Nota bene : Dans les années soixante, l’industrie discographique française est axée en priorité sur la vente de super 45 tours. Les nouvelles chansons de Françoise Hardy sont donc d’abord éditées sur ces supports.

Seize titres ont été édités sur 45 tours en 1964. Les neuf titres qui ont été sélectionnés pour l’album sont signalés par un astérisque.
  1. Pourtant tu m’aimes (I Still Love Him) *
  2. Jaloux
  3. On se quitte toujours
  4. C’est la première fois (Your Tender Look)
  • Mai 1964 : EP, disques Vogue (EPL 8222).
  1. Et même (1re version[16])
  2. Tout me ramène à toi
  3. C’est le passé (Once Upon A Time)
  4. Apprends-le moi
  • Novembre 1964 : EP, disques Vogue (EPL 8290).
  1. Je n’attends plus personne (Non aspetto nessuno) *
  2. Tu ne dis rien *
  3. Pas gentille (Bad Boy) *
  4. Pars *
  • Novembre 1964 : EP, disques Vogue (EPL 8291).
  1. Je veux qu’il revienne (Only You Can Do It) *
  2. Mon amie la rose *
  3. La nuit est sur la ville *
  4. Nous étions amies (Eravamo amici) *

Éditions étrangères de l’album[modifier | modifier le code]

  • Drapeau du Canada Canada, 1964 : LP, disques Vogue (VF-47015).
  • Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni, 1964 : LP, disques Vogue (VRL 3000).
  • Drapeau de l'Afrique du Sud Afrique du Sud, 1965 : LP, disques Vogue (VGL 7005).
  • Drapeau de l'Allemagne Allemagne, 1965 : LP, disques Vogue (LDVS 17026).
  • Drapeau de l’Argentine Argentine, 1965 : LP, Opus/disques Vogue (LV 25007).
  • Drapeau de l'Australie Australie, 1965 : LP, Fantastic Françoise, disques Vogue (SVL 933.200)[17].
  • Drapeau du Brésil Brésil, 1965 : LP, Mocambo (LP 40250).
  • Drapeau de la Colombie Colombie, 1965 : LP, Gold/Zeida (302012 Z).
  • Drapeau de la Nouvelle-Zélande Nouvelle-Zélande, 1965 : LP, Fantastic Françoise, disques Vogue (SVL 833.200).
  • Drapeau de l'Uruguay Uruguay, 1965 : LP, Opus/disques Vogue (LV.25.007)[17].
  • Drapeau des États-Unis États-Unis, 1966 : LP, Maid In Paris, 4 Corners of the World (FCL-4219)[18].
  • Drapeau du Japon Japon, 1966 : LP, disques Vogue (YX 8039).
  • Drapeau de la République de Chine Taïwan, 1966 : LP (vinyl rouge), vol. 3, Formosa (SFWK – GR).

Rééditions françaises de super 45 tours[modifier | modifier le code]

  • Décembre 1964 : EP, disques Vogue (EPL 8290)[19].
  • 2000 : CD (pochette cartonnée[20]), disques Vogue S.A./Universal Collections, (2001 12 3)[21].

Rééditions françaises de l’album[modifier | modifier le code]

  • 1964 : LP, disques Vogue, mono/stéréo (FHS 2).
  • 1970 : LP, disques Vogue international industries, stéréo (CFH2).
  • 1996 : CD, disques Vogue/BMG (7432 1 380042).

Réédition étrangère de l'album[modifier | modifier le code]

Chansons adaptées en langues étrangères[modifier | modifier le code]

Je veux qu'il revienne[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Italie Italie, 1964 : Devi ritornare (Pallavicini), SP, Vogue (J 35067), It.

Tu n'as qu'un mot à dire[modifier | modifier le code]

  • Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni, 1965 : You Just Have To Say The Word (J. More), SP, Vogue (VRS 7001), UK.

Et même[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Italie Italie, 1966 : I sentimenti (Pallavicini), SP, disques Vogue/Vogue international industries (J 35137), It.

Pourtant tu m'aimes (I Still Love Him)[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Allemagne Allemagne, 1965 : Ich bin nun mal ein Mädchen (Ernst Bader), SP, Vogue (DV 14405), De.

La nuit est sur la ville[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Italie Italie, 1964 : La notte sulla città (paroles : Pallavicini), SP, Vogue (J 35067), It.

Dans le monde entier[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Italie Italie, 1966 : Nel mondo intero (Calimero), SP, 16° Festival di Sanremo - Parlami di te, Vogue (J 35087), It.

Mon amie la rose[modifier | modifier le code]

Reprises de chansons[modifier | modifier le code]

Je veux qu'il revienne[modifier | modifier le code]

Pourtant tu m'aimes (I Still Love Him)[modifier | modifier le code]

La nuit est sur la ville[modifier | modifier le code]

Pas Gentille[modifier | modifier le code]

Mon amie la rose[modifier | modifier le code]

Tu ne dis rien[modifier | modifier le code]

  • Janvier 2012 : Dirty Beaches, SP, XX (Xiu-Xiu)/DB (Dirty Beaches), Polyvinyl Record Co (***).

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Françoise Hardy, Le Désespoir des singes… et autres bagatelles, éd. Robert Laffont, 2008, page 54.
  2. Françoise Hardy Sings in English, (Pye Records (24192), pour le Royaume-Uni — EP Françoise Hardy en anglais, disques Vogue NEP (EPL 8207), pour le marché français.
  3. Catch a Falling Star (Paul Vance - Lee Pockriss), fut créé en 1957 par Perry Como, SP, RCA Victor (47-7128) US. La version française, Garde ça pour toi, a été rendue célèbre par Les Compagnons de la chanson et Sacha Distel. La version chantée par Françoise Hardy, sera classé 3e dans le hit-parade du magazine Salut les copains d’avril 64 et remportera un premier succès Outre-Manche.
  4. Paru sur un super 45 tours intitulé, C’est Fab !, Pye Records, NEP (24188), UK.
  5. F. Hardy, Le Désespoir des singes... et autres bagatelles, Éd. Robert Laffont, 2008, p. 59.
  6. Faits racontés par Mireille Hartuch et Françoise Hardy dans l'émission, En attendant leur carrosse, du 14 août 1965, sur la chaîne de l'ORTF.
  7. La chanson intitulée Dans le monde entier sera reprise pour être gravée sur un super 45 tours qui paraîtra en février 1965 (voir la discographie liée à l’album L'Amitié).
  8. However Much y apparaîtra pendant cinq semaines tandis qu’All Over The World y restera en bonne place durant quinze semaines.
  9. La couverture : un simple volet en carton, glacé au recto, mat au verso. À l’ouverture, les parties gauche et droite dévoilent de nombreuses photographies de l’artiste et la liste des chansons contenues dans le disque. Ce dernier est logé dans la partie droite ; pour l’extraire ou le ranger, la pochette doit être grande ouverte.
  10. Titre de la chanson originale écrite par B. Well (alias Charles Blackwell), enregistrée par The Vernons Girls (en) en 1964 : SP, Only You Can Do It - Stupid Little Girl, Decca (F.11887), UK.
  11. Pseudonyme de Charles Blackwell.
  12. Titre de la chanson originale écrite par Jimmy Cross (en), enregistrée par The Joys en 1964 : SP, I Still Love Him – (Sing Along With) I Still Love Him, Warner Bros Records/Valiant (6042), US.
  13. Titre de la chanson originale écrite par Gianni Meccia (it), enregistrée par Little Tony en 1964 : SP, « Cantagiro 64 », Non aspetto nessuno - La fine di agosto, Durium (LDA 7370), It.
  14. Titre de la chanson originale écrite et enregistrée par Marty Wilde) en 1959 : SP, Bad Boy - It's Been Nice, Philips (326 385 BF), UK.
  15. Titre de la chanson originale écrite par Rossi, enregistrée par Dino (it) en 1964 : SP, Eravamo amici - Così come sei, Arc (AN - 4005), It.
  16. Orchestrée par Mickey Baker.
  17. a et b Les titres des chansons sont inscrits en anglais, mais chantés en français.
  18. 6 titres sur 12 sont chantés en anglais.
  19. Lettrage du recto de pochette rendu plus lisible par un cerné noir.
  20. Reproduction recto verso du EP, (EPL 8291).
  21. Paru dans le fascicule bimensuel, 45 tours de collection n° 12 du 24 août, une publication Polygram Direct, sponsorisé par Radio Nostalgie.
  22. Sous le titre : Je veux qu'elle revienne.

Lien externe[modifier | modifier le code]