Ma jeunesse fout le camp…

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ma jeunesse fout le camp…

Album par Françoise Hardy
Sortie 1967
Enregistré Paris Drapeau de la France France Studio Pye, Londres Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Durée 31’ 30’’
Genre Variété
Producteur Françoise Hardy, Jacques Wolfsohn, Léon Cabat
Label Disques Vogue

Albums par Françoise Hardy

Ma jeunesse fout le camp… est le septième album, édité en France et à l'étranger, de la chanteuse Françoise Hardy. L’édition originale est parue en France, en novembre 1967.

Asparagus[modifier | modifier le code]

En novembre 1967, les contrats signés 5 ans auparavant avec les Disques Vogue et les éditions Alpha arrivent à expiration. Pressentant des désirs d’indépendance parmi les chanteurs, le directeur artistique (Jacques Wolfsohn), prend les devants et conseille à Françoise Hardy de créer sa propre maison de production.

La société, baptisée « Asparagus » par la chanteuse, compte 2 associés : Jacques Wolfsohn et Léon Cabat (PDG de Vogue). La maison de disques, quant à elle, continue d’assurer la fabrication et la distribution des disques désormais facturés à la chanteuse.

Apparemment, ces dispositions permettent à Françoise Hardy d’être maîtresse de son travail (avec la collaboration de son agent, Lionel Roc) et lui offrent la possibilité de pouvoir contrôler la gestion de ses revenus. Il n’en reste pas moins qu’elle demeure sous la tutelle de Vogue par le biais de ses associés.
Cette situation va générer des conflits entre agent et maison de disques.

Édition originale[modifier | modifier le code]

Drapeau de la France France, novembre 1967 : disque microsillon 33 tours/30cm. Production Asparagus/disques Vogue/Vogue international industries (CLD 720), stéréo/mono[1].
Pochette ouvrante[2] : photographies réalisées par Jean-Marie Périer (Salut les copains).

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Les 12 chansons qui composent le disque ont été enregistrées en stéréophonie. Françoise Hardy est accompagnée par les orchestres de Charles Blackwell, de John Paul Jones, de Jacques Dutronc et de Jacques Denjean.

Face A
No Titre Paroles Musique Orchestre Durée
1. Ma jeunesse fout le camp[3] Guy Bontempelli Guy Bontempelli Charles Blackwell 3:05
2. Viens là Françoise Hardy Françoise Hardy Charles Blackwell 2:25
3. Mon amour adieu Françoise Hardy Tina Hasell[4] Charles Blackwell 2:20
4. La Fin de l’été (À la fin de l’été… [Tu sais][5]) Jean-Max Rivière Gérard Bourgeois Charles Blackwell 2:35
5. En vous aimant bien Françoise Hardy Françoise Hardy John Paul Jones 2:15
6. Qui peut dire ? Françoise Hardy Françoise Hardy Jacques Dutronc 2:05
Face B
No Titre Paroles Musique Orchestre Durée
1. Des ronds dans l'eau[6] Pierre Barouh Raymond Le Sénéchal Charles Blackwell 2:25
2. Il n’y a pas d’amour heureux[7] Poème de Louis Aragon Georges Brassens Charles Blackwell 2:20
3. Il est trop loin (Elle est trop loin[8]) Daniel Ortis Danyel Gérard[9] Charles Blackwell 3:40
4. Mais il y a des soirs Françoise Hardy Françoise Hardy John Paul Jones 2:10
5. Voilà Françoise Hardy Françoise Hardy Jacques Denjean 3:20
6. C’était charmant Françoise Hardy Françoise Hardy Charles Blackwell 1:55

Discographie liée à l’album[modifier | modifier le code]

– EP (Extended Playing) = Disque microsillon 45 tours 4 titres (super 45 tours)
– LP (Long Playing) = Disque microsillon 33 tours
– CD (Compact Disc) = Disque compact

Première édition française des chansons[modifier | modifier le code]

Nota bene : Dans les années soixante, l’industrie discographique française est axée en priorité sur la vente de super 45 tours. Les nouvelles chansons de Françoise Hardy sont donc d’abord éditées sur ces supports.

Douze titres ont été édités sur 45 tours en 1967. Les dix titres qui ont été retenus pour l’album sont signalés par un astérisque.
  1. Voilà (F. Hardy) *
  2. Au fond du rêve doré (F. Hardy)
  3. Qui peut dire ? (F. Hardy) *
  4. Les Petits Garçons (F. Hardy)
  • Septembre 1967 : EP, Production Asparagus/disques Vogue/Vogue international industries (EPL 8595).
  1. Des ronds dans l'eau (P. Barouh – R. Le Sénéchal) *
  2. En vous aimant bien (F. Hardy) *
  3. Viens là (F. Hardy) *
  4. Mon amour adieu (F. Hardy – T. Hasell) *
  • Novembre 1967 : EP, Production Asparagus/disques Vogue/Vogue international industries (EPL 8613).
  1. Ma jeunesse fout l'camp [sic] (G. Bontempelli) *
  2. Mais il y a des soirs (F. Hardy) *
  3. Il n’y a pas d’amour heureux (L. Aragon – G. Brassens) *
  4. C’était charmant (F. Hardy) *

Premières éditions étrangères de l’album[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Australie Australie, 1968 : LP, Ma jeunesse fout le camp…, Phono Vox (LPV 005).
  • Drapeau du Canada Canada, 1968 : LP, Ma jeunesse fout le camp…, disques Vogue/Vogue international industries (VC 6020).
  • Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni, 1968 : LP, Il n’y a pas d’amour heureux, United Artists (ULP 1191)[11].

Rééditions françaises de l’album[modifier | modifier le code]

  • 1995 : CD (digipack), Ma jeunesse fout le camp… Kundalini/Virgin (7-24384-06372-6).
  • 2000 : CD (digipack), Ma jeunesse fout le camp… Kundalini/Virgin (7-24384-05012-2).

Réédition étrangère de l’album[modifier | modifier le code]

  • Drapeau du Japon Japon, 2003 : CD, Ma jeunesse fout le camp…, Virgin (TOCP 67222).

Chansons adaptées en langues étrangères pour Françoise Hardy[modifier | modifier le code]

C'était charmant[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Australie Australie, 1967 : Tell them you're mine (Miller), SP, disques Vogue/Phono Vox (SPV-4012), Aus.

La Fin de l'été[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Italie Italie, 1968 : Io conosco la vita (A. Testa), SP, CGD (N9697), It.

Voilà[modifier | modifier le code]

  • Drapeau de l'Italie Italie, 1967 : Gli altri (Herbert Pagani), SP, disques Vogue/Vogue international industries (J 35137), It.

Reprises de chansons créées par Françoise Hardy[modifier | modifier le code]

Au fond du rêve doré[modifier | modifier le code]

Mais il y a des soirs[modifier | modifier le code]

  • 1969, Ginette Reno : LP, Ginette Reno à la Comédie canadienne '69, Grand Prix (GPS.3304), Québec.

Samples[modifier | modifier le code]

Voilà[modifier | modifier le code]

La boucle musicale de la chanson de Françoise Hardy a été samplée sur le titre You Know Me.
La boucle musicale de la chanson de Françoise Hardy a été samplée sur le titre Lord Knows Best.

Chanson choisie pour le cinéma[modifier | modifier le code]

Des ronds dans l'eau[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Depuis 1966, grâce au système de gravure universelle mis au point par Vogue, le « Scope Process », les disques stéréophoniques peuvent être écoutés en monophonie sur un électrophone mono ou en stéréophonie sur une platine tourne-disques stéréo.
  2. La couverture : un simple volet en carton, glacé au recto, mat au verso. À l’ouverture, les parties gauche et droite dévoilent de nombreuses photographies de l’artiste et la liste des chansons contenues dans le disque. Ce dernier est logé dans la partie droite ; pour l’extraire ou le ranger, la pochette doit être grande ouverte.
  3. Première interprète : Michèle Arnaud, en 1962 : EP, Pourquoi mon Dieu – L’Acteur – Ma jeunesse fout l’camp [sic] – Mes amours, Pathé (EG 615).
  4. Composition instrumentale intitulée Baby Goodbye.
  5. Titre original de la chanson interprétée par Gérard Bourgeois en 1963 : EP, À la fin de l’été [Tu sais] – Tant pis – Ceux – Jamais trois sans quatre, Pathé Marconi (EG 697).
  6. Première interprète : Annie Girardot, en 1967 : EP, Vivre pour vivre, bande originale du film de Claude Lelouch, Vivre pour vivre – Thème de Candice – Des ronds dans l’eau (Now You Want To Be Loved), chanté en français par Annie Girardot, chanté en anglais par Nicole CroisilleThème de Catherine, Disc' AZ (EP1144) et LP, Disc' AZ (LPS 20). Françoise Hardy, l’enregistrera également en anglais en 1967 : SP, Now You Want To Be Loved (Des ronds dans l’eau) – Tell Them You’re Mine (C’était charmant), disques Vogue/Phono Vox (SPV-4012), Aus.
  7. Premier interprète : Georges Brassens, 1953, EP, Le Parapluie – Il n’y a pas d’amour heureux – J’ai rendez-vous avec vous – La Chasse aux papillons, Polydor (576.004) et LP, Le Vent, Polydor (530.024).
  8. Titre original de la chanson interprétée par Danyel Gérard en 1963 : EP, Je – Sortez sans moi – Toujours cette guitare – Elle est trop loin, disques Vogue/Disc' AZ (EP 941 Médium).
  9. Arrangement musical inspiré de celui composé pour le groupe Peter, Paul and Mary par Peter Yarrow (en) et Noel “Paul” Stookey (en). Il fut composé pour la chanson Sorrow en 1962 : LP, Peter, Paul and Mary (album) (en), Warner Bros (1449), US (Le texte de Sorrow est celui d’une chanson folk traditionnelle américaine intitulée Man of Constant Sorrow, reprise par de nombreux artistes depuis qu’elle fut popularisée par l’interprétation qu’en fit Richard (Dick) Burnett (en) en 1913).
  10. Dernier super 45 tours produit par Vogue (Lire le paragraphe « Asparagus »).
  11. Cette édition ne contient que dix titres. Les deux chansons manquantes sont : Qui peut dire ? et Voilà.
  12. Les titres Qui peut dire ? et Voilà sont remplacés par Je ne sais pas ce que je veux et Avec des si.

Liens externes[modifier | modifier le code]