Mike Portnoy

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michael Stephen Portnoy

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Mike Portnoy

Informations générales
Surnom Mike Portnoy
Naissance 20 avril 1967 (47 ans)
Activité principale Musicien
Genre musical Metal Progressif
Instruments Batterie
Années actives Depuis 1985
Site officiel http://www.mikeportnoy.com

Michael Stephen Portnoy alias Mike Portnoy est un batteur principalement connu pour avoir officié au sein du groupe de Metal Progressif américain Dream Theater.

Né le 20 avril 1967 à Long Beach, il est très rapidement plongé dans l'univers de la musique par son père qui était disc jockey. Très tôt il se passionne pour le rock, écoutant des groupes tel que Pink Floyd, Iron Maiden, U2, Queen, Yes, Metallica mais surtout les Beatles, The Who et Rush dans lequel jouent ses plus grandes références : Neil Peart, Ringo Starr et Keith Moon, qui ont eu une grande influence sur lui. Le 8 septembre 2010, il fait part publiquement de sa décision de quitter Dream Theater[1]. Jeudi 16 décembre 2010, il annonce sur sa page Facebook que sa collaboration avec Avenged Sevenfold est terminée. "Le groupe a décidé d’entamer la nouvelle année sans moi. J’ai eu beaucoup de plaisir avec eux en 2010. Ils ont toutefois décidé de mettre un terme à notre relation à la fin de la présente année, ce qui était prévu initialement"

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts Musicaux[modifier | modifier le code]

Mike commence la musique avec le piano qu'il délaissa très vite pour la batterie. Après avoir joué dans de petits groupes au lycée comme Intruder ou Rising Power, il étudie au Berklee College of Music de Boston. Il y rencontra le guitariste John Petrucci et le bassiste John Myung avec lesquels il fonde Majesty. Le claviériste Kevin Moore et le chanteur Chris Collins les rejoignent.

Les débuts professionnels[modifier | modifier le code]

Le groupe change de nom et devient Dream Theater. C'est avec ce groupe que Portnoy se fit reconnaître dans le milieu, notamment grâce au succès de l'album Images And Words. De 1995 à 2006, il est consacré meilleur batteur de l'année par le magazine « Modern Drummer », revue référence aux États-Unis.

La consécration[modifier | modifier le code]

Portnoy commercialise sa première vidéo pédagogique en 1995 intitulée Progressive Drum Concepts.

Il fonde parallèlement le groupe Liquid Tension Experiment avec John Petrucci, Jordan Rudess et Tony Levin

En 2000, Mike Portnoy sort avec Dream Theater Metropolis Part II : Scenes From A Memory.

Mike Portnoy publie une seconde vidéo pédagogique à partir de Metropolis Part II : Scenes From A Memory et de Liquid Tension Experiment.

Il fonde ensuite le groupe de rock progressif Transatlantic avec le guitariste des The Flower Kings Roine Stolt, le claviériste et chanteur de Spock's Beard Neal Morse et le bassiste de Marillion Pete Trewavas

Il joue aussi avec Jim Matheos (Fates Warning) et Kevin Moore (ex-Dream Theater et Chroma Key) dans un autre "side project" : OSI.

En 2003, il joue sur l'album solo de Neal Morse, Testimony. Ce dernier ayant quitté Spock's Beard et par la même occasion Transatlantic pour des raisons religieuses.

En 2003, Dream Theater sort un album controversé et explore plus son côté metal que prog, Train of Thought.

Mike Portnoy participe également au nouvel album de Neal Morse aux côtés de Randy George, One.

En novembre 2004, Dream Theater entre en studio pour composer et enregistrer Octavarium, sorti mi-2005.

Il accompagne John Petrucci dans le G3.

Après Dream Theater[modifier | modifier le code]

À la fin de l'année 2010, il quitte le groupe Avenged Sevenfold[2].

Avec le chanteur et claviériste Neal Morse, le guitariste Paul Gilbert et le bassiste Kasim Sulton, il enregistre en février 2011 au B.B. King Blues Club & Grill de New York un album d'hommage aux Beatles intitulé One More Night In New York City. L'album sort en mai 2011[3].

En 2011, le chanteur du groupe Symphony X, Russell Allen, lui propose d'intégrer son nouveau groupe qu'il a formé avec le guitariste Mike Orlando : Adrenaline Mob. Dans ses débuts, le groupe comptait également Rich Ward et Paul Di Leo. Cependant ils ne font plus partie du groupe aujourd'hui, n'ayant pas assez de temps à consacrer au projet et c'est ainsi que le groupe trouva sa forme définitive avec l'introduction du bassiste de Disturbed, John Moyer. Le groupe a sorti un EP, suivi d'un album (Omertà) et d'une tournée. Ce groupe se détache complètement du style Progressif auquel l'on associait Portnoy, qui est plus orienté Groove Metal "rentre dedans", avec des guitares très lourdes et des solos très rapides et très techniques, mais malgré ce changement de style on retrouve très facilement la signature de Mike à la batterie.

En parallèle, il rejoint le supergroupe Flying Colors à la demande du producteur Peter Collins et en mars 2012, il sort avec ce groupe (composé de Neal Morse, Steve Morse, Dave LaRue et Casey McPherson) l'album Flying Colors[4],[5].

Il a également remplacé Roy Mayorga, au sein de Stone Sour le temps d'un concert au Rock in Rio le 14 Septembre 2011.

Actuellement, il travaille beaucoup avec Neal Morse (enregistrements et tournées).

Au mois de Juin 2013, il annonce qu'il quitte Adrenaline Mob suite à un "conflit d'emploi du temps" avec ses autres projets. Ceux-ci incluent notamment un nouvel album de Transatlantic pour 2014 ainsi qu'un nouvel album de Flying Colors cette même année.

Avec Billy Sheehan (basse) et Richie Kotzen (guitare), il forme un trio de power rock dénommé The Winery Dogs. L'album éponyme sort en juillet 2013 et est suivi d'une tournée[6].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Voici la liste des récompenses que Mike Portnoy a reçu du magazine Modern Drummer, la bible des batteurs aux États-Unis :

  • Meilleur batteur de rock progressif (Best progressive rock drummer) : 1994, 1995, 1996, 1997, 1998, 1999, 2000, 2001, 2002, 2003, 2004, 2005, 2006.
  • Best clinician : 2000, 2002.
  • Meilleure performance enregistrée (Best recorded performance) :
  • Meilleure vidéo pédagogique (Best educational video/DVD) :
    • Liquid Drum Theater 2000,
    • Liquid Drum Theater 2002.
  • Up and Coming : 1994
  • Hall of fame inductee : 2004 (le deuxième plus jeune de l'histoire après Neil Peart)

Matériel[modifier | modifier le code]

Mike Portnoy emploie un kit très imposant aussi bien en termes de la batterie en elle-même que de son jeu de cymbales. Notamment, il utilise aussi bien en studio que sur scène des kits avec trois grosses caisses et deux caisses claires afin d'avoir deux positions de jeu pour utiliser des toms différents en fonction des ambiances des morceaux.

Mike Portnoy est endossé par la marque de batterie Tama, Sabian pour ses cymbales,Remo pour ses peaux et utilise des baguettes Pro-Mark. Il a également son propre modèle chez cette dernière marque.

Discographie[modifier | modifier le code]

Avec Dream Theater[modifier | modifier le code]

Avec Liquid Tension Experiment[modifier | modifier le code]

Avec Transatlantic[modifier | modifier le code]

  • 2000 : SMPTe
  • 2001 : Bridge Across Forever
  • 2002 : Live in America
  • 2003 : Live in Europe
  • 2009 : The Whirlwind
  • 2010 : Whirld Tour 2010 - Live in London
  • 2011 : More Never Is Enough: Live In Manchester & Tilburg 2010
  • 2014 : Kaleidoscope

Avec Neal Morse[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Testimony
  • 2004 : One
  • 2005 : ?
  • 2011 : Testimony 2
  • 2012 : Momentum

Avec Office of Strategic Influence[modifier | modifier le code]

  • 2003 : Office of Strategic Influence
  • 2006 : Free

Avec Adrenaline Mob[modifier | modifier le code]

  • 2011 : Adrenaline Mob
  • 2012 : Omertà
  • 2013 : Covertà

Avec Flying Colors[modifier | modifier le code]

Autres[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.facebook.com/notes/mike-portnoy/mike-portnoy-leaves-dream-theater/137362372974878
  2. (en) « Mike Portnoy Leaves Avenged Sevenfold », Classic Rock Magazine,‎ 17 décembre 2010 (lire en ligne)
  3. (en) « Mike Portnoy Releases Beatles Tribute », Classic Rock Magazine,‎ 24 mai 2011 (lire en ligne)
  4. site web du groupe
  5. (en) « Portnoy Joins New Supergroup », Classic Rock Magazine,‎ 4 janvier 2011 (lire en ligne)
  6. (en) Damian Fanelli, « Exclusive Video Premiere : I'm No Angel by The Winery Dogs — Richie Kotzen, Billy Sheehan and Mike Portnoy », Guitar World,‎ 31 mai 2013 (lire en ligne)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :