Waking the Fallen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Waking the Fallen

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Sur la pochette, le deathbat apparaît centré avec un fond noir avec au-dessus le nom du groupe et en dessous le titre de l'album.

Album par Avenged Sevenfold
Sortie Drapeau : États-Unis 26 août 2003
Enregistré 2003
aux NRG Recordings au Nord de Hollywood, Los Angeles, Californie
Durée 68:33
Genre Metalcore
Format CD, Mp3
Producteur Andrew Murdock, Fred Archambault
Label Hopeless Records
Critique

Albums par Avenged Sevenfold

Singles

Eternal Rest (2003)
Second Heartbeat (2003)
Unholy Confessions (2004)

Waking the Fallen (en français : « Le réveil des morts ») est le deuxième album du groupe de heavy metal américain Avenged Sevenfold sorti le 26 août 2003 et c'est le premier album avec le bassiste Johnny Christ et le guitariste soliste Synyster Gates, ce dernier apparait seulement dans la réédition sur la chanson To End the Rapture sur Sounding the Seventh Trumpet et le bassiste du groupe à époque était Justin Sane, ce line-up reste inchangé jusqu'à la mort de The Rev en 2009. L'album s'est vendu à plus de cinquante mille exemplaires et a été certifié or le 15 juillet 2009 par la Recording Industry Association of America (RIAA)[3].

Waking the Fallen installe le groupe comme l'une des nouvelles références de la scène metalcore américaine. Dès lors, Avenged Sevenfold est cité dans le Billboard Magazine ou encore dans le Boston Globe et participe au Vans Warped Tour[4],[5]. Le clip de Unholy Confessions est diffusé sur les chaines musicales américaines et la chanson fait partie de plusieurs compilations[6]. Waking the Fallen est reçu comme acceptable par les critiques[7],[8] et certains morceaux de l'album comme Unholy Confessions, Second Heartbeat et Chapter Four ont permis au groupe d'acquérir un nombre considérable de fans.

Le succès initial du groupe attire l'œil des maisons de disques et peu de temps après la sortie de Waking the Fallen, Avenged Sevenfold quitte Hopeless Records et la scène indépendante pour signer chez Warner Bros. Records.

Caractéristiques artistiques[modifier | modifier le code]

Pré-Waking the Fallen[modifier | modifier le code]

Johnny Christ, bassiste du groupe.

Formé en 1999 à Huntington Beach, en Californie, par quatre lycéens d'une école privé : M. Shadows, Zacky Vengeance, The Rev et Matt Wendt. Le groupe sort son premier album Sounding the Seventh Trumpet le 31 janvier 2001[9],[10] au Westbeach Recorders à Hollywood, en Californie[11],[12], il sorti chez Good Life Recordings[10],[13] avant de ressortir chez Hopeless Records[14], l'album est décrit comme du metalcore. Bien que les fans de metal, de hardcore et même d'émo accueillent bien l'album, les critiques sont mitigées pour ses riffs à peu mal maîtrisés, répétitif et le chant screamo maladroit de M. Shadows[15] mais l'album proposait également un titre plus punk rock (Streets), un morceau piano rock (Warmness on the Soul)[16] et un style plus proche du second album pour son côté mélodique (Shattered by Broken Dreams)[17].

Zacky Vengeance, guitariste rythmique du groupe.

Avant le premier enregistrement, le premier bassiste Matt Wendt quitte brusquement le groupe et remplacé par Justin Sane, avec qui Sounding the Seventh Trumpet est enregistré. Il tente de mettre fin à ses jours avec du sirop contre la toux[18],[19] (les chansons I Won't See You Tonight Pt.1 et 2 font référence à cet évènement[20]). Fin 1999, lorsqu'il avait 18 ans, le guitariste Synyster Gates rejoint le groupe. la piste d'introduction "To End the Rapture" a été réenregistrée et l'album a ensuite été publié à nouveau chez Hopeless Records en 2002. Après plusieurs changements de bassiste, le groupe fait son choix et retient Johnny Christ. Avec ce nouveau line-up, le groupe se stabilise et entame l'écriture de son second album studio en 2002.

Analyse des chansons[modifier | modifier le code]

Voici une analyse des chansons de l'album :

  • Waking The Fallen : Cette première chanson assez court parle du fait de réveiller les morts pour qu'ils aillent au paradis mais en réalité ils sont en enfer[21].
  • Unholy Confessions : La chanson peut être interprétée comme le début d'une relation, ou un hymne d'un héros ou une héroïne qui a vaincu son ennemi, ou comme la fin d'une relation.
  • Chapter Four : Comme dans Sounding the Seventh Trumpet, Chapter Four est une référence à un passage de la Bible : vient de l'histoire d'Abel et Caïn. Abel, qui est né d'Adam a été assassiné par son frère Caïn, qui est né de Lucifer. « L'Éternel lui dit : Si quelqu'un tuait Caïn, Caïn serait vengé sept fois. Et l'Éternel mit un signe sur Caïn pour que quiconque le trouverait ne le tuât point. »- Genèse 4:15[22]. La plupart des membres du groupe sont des élèves d'une école catholique, et la phrase Vengé sept fois est traduit en anglais par Avenged Sevenfold[23].
  • Remenissions : Cette chanson semble être sur le thème de la guerre, et la possibilité pour l'homme d'en tuer un autre[24].
Waking The Fallen est le premier album complet avec Synyster Gates à la guitare solo.
  • Desecrate Through Reverance : une chanson à caractère misanthrope et décrit un homme qui a été trahi et profané par ceux qui avant confiance[25].
  • Eternal Rest : cette chanson parle de l'âme des gens et surtout des enfants et de revanches, pour ainsi dire, d'effrayer et détruire les autres. Dans cette chanson, The Rev (batteur) est le chanteur en arrière-plan, tandis que M. Shadows chante, ont peut entendre une voix off parfois criant des phrases comme (« Go Now Run and Hide ») ou le refrain (« Dark in their hearts, I can feel it burn inside of me, tormented young with no souls haunting me, pain in their lives, all they know is misery »).
  • Second Heartbeat : Une chanson qui évoque la nostalgie, la personne qu'il aimait et l'enfance qui lui manque (narrateur) (« Left the childhood, left the memories, left the good times in the past ») et (« As time passes by, regrets for the rest of my life »).
  • Eclipse Radiant : Cette chanson peut avoir comme sujet la mort ou la trahison d'un ami. Il commence par dire, et ensuite chante : «Two nights ago I was shot, a bullet sunk straight through my soul. a friend pulled the trigger that silenced me.» (Il y a deux jours j'ai été blessé, une balle enfoncé directement dans mon crâne, un ami à appuyé sur la gâchette qui me fait taire) puis I'll watch you call, calling for me, you can't bring back time, close your eyes or look away/ fate exposed and won't let me say. (Je te regarderai appeler, m'appeler, Tu ne peux pas remonter le temps, Fermes tes yeux ou regarde au loin, Le destin est révolu et il ne me laissera pas rester, L'espoir sera fini ce soir avec ses ailes cassées, Une entité descendante est en moi, On m'a enlevé la voix, Plus j'écoute, plus j'en ai à dire).
  • I Won't See You Tonight : Cette chanson se comporte en 2 parties : La partie 1 est sur le suicide du point de vue de celui qui le commet. La deuxième partie est du point de vue d'un ami. La chanson a été clairement influencé par les chansons de Pantera "Suicide Note Pt.. 1" et "Suicide Note Pt.. 2."[20]. La première chanson à la thématique triste voire suicidaire, cette première partie est la seule chanson de l'album à ne pas contenir de chant "scream".
  • Clairvoyant Disease : La chanson décrit la fin du monde par la propagation d'une maladie et de ses symptômes, le narrateur demande vers la fin de la chanson à mourir vite.
  • And All Things Will End est la dernière chanson et est ancré dans le thème de la fin du monde.

[modifier | modifier le code]

L'histoire d'Abel et Caïn est raconté dans la chanson Chapter Four.

Liste des chansons[modifier | modifier le code]

Sortie et réception[modifier | modifier le code]

M. Shadows, chanteur du groupe.
The Rev, batteur du groupe décède en 2009.

Waking the Fallen a été acclamé. Il a reçu un profil positif dans le Billboard, le magazine comparant Avenged Sevenfold à des groupes comme NOFX, Iron Maiden et Metallica

« Avenged Sevenfold débute à la croisée des chemins. Dans une direction des influences actuels : l'hybride punk/métal actuel connu comme étant du "screamo". Dans l'autre, des groupes plus anciens : les influences de groupes punk comme NOFX et Bad Religion; le heavy metal dynamique des années 80 de Judas Priest, Iron Maiden et Metallica; et une touche de goth[26]. »

. En d'autres profils, l'album a également reçu des comparaisons aux Misfits et d'autre le compare à Iron Maiden

« Leurs longues franges, leurs maquillages et leurs yeux noirs établissent des comparaisons aux Misfits. Leurs paroles énigmatiques sont semblables à Iron Maiden. Les chants gutturaux et la percussion mitrailleuse ressemblent aux premières années de Metallica et les riffs de guitare rappellent Crimson Glory[27]. »

La chanson Chapter Four se retrouva dans la bande sonore des jeux vidéo Madden NFL 2004, NHL 2004 et Nascar Thunder 2004, qui a aidé le groupe se reconnaître et de signer un contrat avec Warner Bros. Records. En plus d'être cité dans le Billboard Magazine, le groupe a été cité dans le Boston Globe et participe au Vans Warped Tour[4],[5].

En 2004, le groupe participe de nouveau au Vans Warped Tour et obtient son premier succès auprès du public. En effet, le clip de Unholy Confessions est diffusé sur les chaines musicales américaines et la chanson fait partie de plusieurs compilations comme sur Metal=Life et Headbanger's Ball : Vol. II[28].

Vidéographie[modifier | modifier le code]

Une vidéo de concert a été réalisée au Warped Tour 2003 pour le premier single extrait de Waking the Fallen, "Second Heartbeat". Une vidéo a été réalisée pour le deuxième single "Unholy Confessions" le 6 mars 2004, en utilisant des images en live mis sur la piste de studio. Il a présenté des fans, avant et pendant un concert d'Avenged Sevenfold. Selon le chanteur M. Shadows, il a été demandé par leur nouveau label, Warner Bros. Records, afin de faire connaître le groupe avant la sortie de City of Evil.

Cette vidéo est la deuxième tentative à une vidéo sur une piste. La tentative précédente était un concept vidéo créé l'automne précédent (2003). Le groupe n'était pas heureux avec le produit final, cependant, et a choisi de re-tourner la vidéo, cette fois comme une performance live. La nouvelle vidéo est entrée en rotation sur Headbangers Ball[29].

Production[modifier | modifier le code]

Avenged Sevenfold
Production

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Allmusic review
  2. « Blender review » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?)
  3. (en) RIAA (type in "Avenged Sevenfold" in the artist box)
  4. a et b "Artists to Watch: Avenged Sevenfold." Billboard. "Orange County, Calif.'s Avenged Sevenfold stands at a crossroads. Kielty, Tom "Music Review The Vans Off the Wall Tour Suicide Machines, the Unseen and Avenged Sevenfold" The Boston Globe. Accessed via LexisNexis. "Earlier, Avenged Sevenfold showed a dramatic flair, opening its set with a sample of the theme from "The Exorcist" before combining impressive harmonies with a muscular melody that recalled early A.F.I."
  5. a et b Vans Warped Tour 2003 News Unrated Magazine. Publicity Release.
  6. "Headbanger's Ball spawns second compilation" BPI Entertainment News Wire. "Here is the MTV2 Headbanger's Ball, Volume 2" track list… Disc one… 'Unholy Confessions', Avenged Sevenfold." August 2, 2004.
  7. Waking the Fallen review by Robert L. Doerschuk. All Music
  8. Waking the Fallen review by Carly Carioli. « Blender.com » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-19
  9. http://www.themusic-world.com/artist/avenged_sevenfold/album/sounding_the_seventh_trumpet
  10. a et b http://www.spiegels.tv/music/album-getinfo/sounding-the-seventh-trumpet/80e6be11-86f5-4d0b-9d55-0f1c62b7afb8.cfm
  11. http://www.mibba.com/Reviews/Album/1058/Avenged-Sevenfold-Sounding-the-Seventh-Trumpet/
  12. http://www.cduniverse.com/search/xx/music/pid/3007011/a/Sounding+The+Seventh+Trumpet.htm
  13. (en) « Sounding the Seventh Trumpet - Avenged Sevenfold », Allmusic
  14. http://www.allmusic.com/album/release/sounding-the-seventh-trumpet-mr0000832060
  15. « Sounding the Seventh Trumpet - Avenged Sevenfold », Allmusic
  16. « Avenged Sevenfold: Sounding the Seventh Trumpet » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-05-21 Global Domination. December 20, 2007.
  17. « Avenged Sevenfold: Sounding the Seventh Trumpet » (ArchiveWikiwixArchive.isGoogleQue faire ?). Consulté le 2013-03-19 Global Domination. December 20, 2007.
  18. (en) « Interview with A7X », Seizethedaywitha7x.tripod.com (consulté le 20 février 2013)
  19. (en) « Thursday, Avenged Sevenfold, Poison the Well Take Action Against Suicide » (consulté le 28 décembre 2012)
  20. a et b Explication de la chanson sur songfacts.com
  21. Waking The Fallen sur sing360
  22. Passage de ce chapitre
  23. All Excess, 2007, Adam Cook & Core Entertainment, Inc.
  24. Explication de la chanson sur songfacts
  25. Desecrate Through Reverance - Avenged Sevenfold sur lacoccinelle.fr
  26. "Artists to Watch: AVENGED SEVENFOLD." Billboard. "Orange County, Calif.'s Avenged Sevenfold stands at a crossroads. In one direction is the present and future: the current punk/metal hybrid known as "screamo." In the other, the past: influences of such punk bands as NOFX and Bad Religion; the '80s-metal dynamic of Judas Priest, Iron Maiden and Metallica; and a touch of goth."
  27. "Avenged Sevenfold members carve a new niche with old sound" The Bradenton Herald accessed via LexisNexis. September 18, 2003. "Their long bangs and black eye makeup draw comparisons to the Misfits. Their cryptic lyrics are similar to Iron Maiden. The guttural vocals and machine-gun percussion sound like early Metallica. And the guitar riffs are reminiscent of Crimson Glory."
  28. "Headbanger's Ball spawns second compilation" BPI Entertainment News Wire. "Here is the MTV2 Headbanger's Ball, Volume 2" track list... Disc one... 'Unholy Confessions,' Avenged Sevenfold." August 2, 2004.
  29. "Headbanger's Ball spawns second compilation". BPI Entertainment News Wire. "Here is the 'MTV2 Headbanger's Ball, Volume 2' track list... Disc one... 'Unholy Confessions,' Avenged Sevenfold." August 2, 2004.