John Petrucci

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Petrucci

Description de cette image, également commentée ci-après

John Petrucci avec Dream Theater à Madrid 2012.

Informations générales
Nom de naissance John Peter Petrucci
Naissance 12 juillet 1967 (47 ans)
Kings Park, Long Island, New York
Activité principale Guitariste, parolier
Genre musical Metal progressif
Instruments Guitare
Années actives 1985 - présent
Site officiel www.dreamtheater.net
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Petrucci.

John Peter Petrucci (né le 12 juillet 1967) est un guitariste, auteur, compositeur américain. Il est membre du groupe Dream Theater et est considéré comme l'un des meilleurs guitaristes contemporains[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

John Petrucci est élevé dans une famille italo-américaine modeste à Long Island. En effet son père travaillait dans l'informatique et sa mère était au foyer. Bien que ses parents ne jouent pas d'un instrument, sa sœur aînée joue du piano et de l'orgue, son frère de la basse et sa petite sœur de la clarinette. Alors que sa sœur montrait un grand intérêt pour la musique, John se rappelle avoir choisi la guitare parce que tous les garçons du voisinage en avaient une et que « cela semblait cool… »

John commence les leçons de guitare à douze ans. Il est aujourd'hui mondialement reconnu pour ses qualités de technicien et mélodiste. Il contribue régulièrement à des articles pour le magazine Guitar World et s'est impliqué dans la transcription pédagogique des albums Images And Words, Awake et Scenes From A Memory : Metropolis part II. Il a également réalisé une vidéo pédagogique, Rock Discipline et un livre pédagogique, Wild Stringdom.

Ses influences majeures sont : Steve Howe, Randy Rhoads[2], Steve Vai, Steve Morse, Al Di Meola, Alex Lifeson, Allan Holdsworth et Stevie Ray Vaughan, qu'il cite souvent par humour comme les "Steves and Als".

Il évolue actuellement et depuis 1985 au sein du groupe de metal progressif Dream Theater. Il fut également le guitariste de Liquid Tension Experiment, accompagné notamment de Jordan Rudess et Mike Portnoy, respectivement claviériste actuel et ancien batteur de Dream Theater ainsi que du bassiste Tony Levin. Il a aussi participé au G3 (2001, 2005 et 2007), en compagnie des guitaristes virtuoses Joe Satriani, Steve Vai et Paul Gilbert. John Petrucci est qualifié de « virtuose »[3],[4].

Il a composé et enregistré un album solo en 2004, intitulé Suspended Animation, sorti en avril 2005. Le personnel de l'album est composé de Dave LaRue à la basse et de Dave DiCenso, à l'exception de la pièce numéro 3 qui est interprétée par Tony Verderosa à la batterie. Les tournées G3 furent l'occasion pour lui de présenter ses morceaux au public, avec l'aide Dave LaRue et de Mike Portnoy à la batterie.

Sur l'album Awake, John expérimente les guitares à sept cordes, afin de rendre le son de l'album plus lourd, plus "Heavy". Il passe également beaucoup de temps à écrire sur son séquenceur quatre pistes.

En octobre 2012, il participe à la tournée du G3 en Amérique du Sud avec Joe Satriani et Steve Morse. Il est accompagné du bassiste Dave LaRue et du batteur Mike Mangini[5].

Joe Satriani, Steve Vai et John Petrucci lors d'un concert du G3.

Vie privée[modifier | modifier le code]

John est marié à Rena Petrucci (née Sands), qui est la guitariste du groupe de Heavy Metal féminin Meanstreak, aujourd'hui dissout (à savoir que John Myung et Mike Portnoy sont également mariés à des anciennes musiciennes de ce groupe, à savoir respectivement, Lisa Martens Pace (bassiste) et Marlene Apuzzo (guitariste)). Ils ont 3 enfants, Samantha et Reny (qui sont jumeaux) et une seconde fille, Kiara, qui est née le 14 octobre 1998 (pendant l'enregistrement du second album du Liquid Tension Experiment (When The Water Breaks, y fait directement référence, John s'étant absenté lors de la composition du morceau pour assister à la naissance de sa fille)[6]. John et sa famille vivent dans la ville de St James, à Long Island dans l'état de New York.

Matériel[modifier | modifier le code]

John Petrucci utilisa principalement trois modèles de guitare, dont il possède plusieurs exemplaires

  • la première guitare (et la moins connue) était une B.C. Rich, utilisée uniquement sur le premier album, When Dream and Day Unite;
  • la seconde est une Ibanez modèle signature John Petrucci, construite selon les spécifications et les choix du guitariste. Elle est déclinée en plusieurs coloris comme la JPM1 qui est utilisée dans la vidéo pédagogique Rock Discipline;
  • peu après l'enregistrement de l'album Metropolis Part 2 : Scenes From A Memory, John Petrucci change de marque et opte pour une signature Ernie Ball Music Man, faite sur mesure. Elle est aussi déclinée en plusieurs décorations souvent monochromes, en six ou sept cordes selon les besoins des morceaux. Certains modèles comportent un micro piezo, qui permet d'obtenir un son folk sur une guitare électrique. Sa seconde version, BFR-1 (Ball Familly Reserve) est lancée début 2007, et se fait entendre sur l'album Systematic Chaos.
  • En 2014 est présenté au NAMM la dernière signature Petrucci chez EBMM appelée "Majesty" qui existe en version 6 ou 7 cordes. Ce modèle comme le précédent possède un micro piezo.

On peut aussi voir :

  • une guitare Music Man dotée de deux manches (double neck), dont un dispose de douze cordes, sur le live de Dream Theater au Budokan (Live at Budokan) ainsi que dans leur live célébrant les 20 ans du groupe, à New York (Live Score) ;
  • des guitares acoustiques et électro-acoustiques, surtout durant la tournée de Falling into infinity, sur des ballades comme Hollow years ou Anna Lee (il utilise souvent en "live" son système Piezo intégré qui lui permet de changer d'un son acoustique à un son électrique sans changer de guitare).

Pour son amplification sonore, John Petrucci utilise des amplis baffle et préamplis Mesa Boogie. Actuellement, il utilise la tête d'amplification Mark V. Par ailleurs, son panel d'effets est relativement large, avec notamment le caractéristique Eventide DSP7000, un harmoniseur utilisé pour doubler les notes jouées en fonction d'une gamme (par exemple sur le solo final de Stream of Consciousness, sur l'album Train of Thought). On peut noter l'utilisation d'une pédale wah issue du custom shop Dunlop, ainsi que des multi-effets de TC Electronics. En "live", c'est un pedal-board conçu au Danemark muni d'une trentaine de foot-switch contenant la totalité des morceaux à jouer ainsi que les settings appropriés à ces derniers, évitant de devoir faire les réglages manuellement entre chaque morceaux.

Enfin, John Petrucci utilise quasi-exclusivement des médiators Jim Dunlop JAZZ III, qu'il considère parfaits pour son jeu rapide en solo. Une série spéciale "JP" de JAZZ III lui est dédiée. Pour la guitare acoustique, il utilise des médiators Jim Dunlop 0.71.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Cité second des plus grands guitaristes du metal d'après Joel McIver dans son ouvrage The 100 Greatest Metal Guitarists, il est aussi nommé dans The Top 10 Greatest Guitar Shredders of All Time par GuitarOne magazine
  2. (en) « 30 Years Gone: Remembering Guitar Legend Randy Rhoads »,‎ 19 mars 2012
  3. "Guitarist of the Year 2007" dans "Total Guitar Magazine".
  4. "Best Metal Guitarist" de l'année 2010 dans "Guitar Player magazine's Reader's Choice Awards poll"
  5. (en) Mark Bredius, « G3 Announces 2012 South American Tour » (consulté le 10 septembre 2012)
  6. (en) « Kiara Petrucci, 10-14-1998 », sur dreamtheater.net,‎ 15 octobre 1998 (consulté le 11 septembre 2012)