Richie Kotzen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Richie Kotzen

Description de cette image, également commentée ci-après

Kotzen en octobre 2009 (Photo: Roberto Scorta)

Informations générales
Naissance (44 ans), à Reading en Pennsylvanie
Activité principale Musicien, producteur
Genre musical Hard rock, instrumental rock, blues rock, funk rock, heavy metal, jazz fusion, soul, blues
Instruments Guitare, chant, piano, basse, batterie
Années actives Depuis 1988
Labels Shrapnel, DGC
Site officiel http://www.richiekotzen.com/

Richie Kotzen est un auteur-compositeur-interprète, guitariste et producteur américain né le à Reading, en Pennsylvanie.

À un jeune âge, Richie Kotzen fut intéressé par la musique et commença à jouer du piano à l'âge de 5 ans. C'est alors qu'il a 7 ans que le groupe KISS lui donne envie d'apprendre la guitare électrique. Pratiquant assidument la guitare électrique et développant par ailleurs ses talents de chanteurs, il commença d'abord sa carrière au sein d'un groupe nommé Arthurs Museum. Kotzen finit éventuellement par être remarqué par Mike Varney de Shrapnel Records, ce qui lui permit de réaliser son premier album solo à l'âge de 19 ans. Il enregistra la vidéo Rock Chops pour REH video en 1989, mettant en avant plusieurs des techniques qu'il maîtrise. Il a principalement joué pour des groupes aux influences rock voire jazz. Il a entre autres été membre du groupe de hard rock Mr. Big et mène une carrière solo.

Richie Kotzen a également participé à l'élaboration de deux albums de Greg Howe : Tilt (1995) et Project (1997) ainsi qu'à celle du second album solo de Gene Simmons : Asshole (2004).

EN 2012, il crée avec Mike Portnoy (ex-Dream Theater) et Billy Sheehan (ex-Mr Big), un power trio nommé The Winery Dogs.

Style de jeu à la guitare[modifier | modifier le code]

Kotzen décrit son style comme étant un mélange de rock, blues, jazz, fusion, et de musique soul. Parmi les albums qu'il a réalisés, il déclare que Vertù est l’œuvre dont il est le plus fier. Son style implique une utilisation assez importante de techniques relativement rapides et complexes comme le legato ou le sweep picking. Il cite comme influence Jimi Hendrix, Stevie Ray Vaughan, Eddie Van Halen, Jason Becker - qui a par ailleurs produit son premier album -, Allan Holdsworth et plusieurs autres guitaristes de jazz/fusion.

Instruments et équipement[modifier | modifier le code]

Au début de sa carrière, Richie Kotzen s'était habitué à utiliser des guitares Ibanez accompagnées d'amplificateurs Laney avant de se tourner vers les guitares Fender et les amplificateurs Marshall, pendant les années 1990.

Kotzen a depuis utilisé des guitares électriques Fender pendant la majeure partie de sa carrière, principalement les modèles Stratocaster et Telecaster signés à son nom. Actuellement, il existe deux modèles signés Richie Kotzen, créés par Fender Japan – une Stratocaster (STR-145RK) et une Telecaster (TLR-155RK).

Discographie[modifier | modifier le code]

Richie Kotzen à San Diego en novembre 2007.

Arthurs Museum[modifier | modifier le code]

  • (1988) Gallery Closed

Album solos[modifier | modifier le code]

  • (1989) Richie Kotzen
  • (1990) Fever Dream
  • (1991) Electric Joy
  • (1994) Mother Head's Family Reunion
  • (1995) The Inner Galactic Fusion Experience
  • (1996) Wave Of Emotion
  • (1996) Times Gonna Tell (EP)
  • (1997) Something To Say
  • (1998) What Is…
  • (1999) Bi-Polar Blues
  • (2000) Break It All Down
  • (2001) Slow
  • (2003) Change
  • (2003) Acoustic Cuts
  • (2004) Get Up
  • (2004) The Best Of Richie Kotzen (Greatest Hits)
  • (2005) Ai Senshi Z×R (Pour la série animée Gundam)
  • (2006) Instrumental Collection: The Shrapnel Years
  • (2006) Into The Black
  • (2007) Go Faster/Return Of The Mother Head's Family Reunion
  • (2008) Live In São Paulo/Bootlegged In Brazil
  • (2009) Peace Sign
  • (2010) A Best of Collection
  • (2010) A Ballads Collection
  • (2011) 24 Hours

Poison[modifier | modifier le code]

  • (1993) Native Tongue

Sass Jordan[modifier | modifier le code]

  • (1994) Rats (chœurs)

Mr. Big[modifier | modifier le code]

  • (1999) Get Over It
  • (2000) Deep Cuts
  • (2001) Actual Size
  • (2002) In Japan
  • (2004) Influences & Connections – Vol. 1

Vertú[modifier | modifier le code]

Forty Deuce[modifier | modifier le code]

  • (2005) Nothing to Lose

Wilson Hawk[modifier | modifier le code]

  • (2009) The Road

The Winery Dogs[modifier | modifier le code]

Collaborations[modifier | modifier le code]

  • (1995) Tilt (avec Greg Howe)
  • (1996) Sticky Wicked (avec TM Stevens)
  • (1996) Ground Zero (avec TM Stevens)
  • (1996) Only You (avec TM Stevens)
  • (1997) Project (avec Greg Howe)
  • (1999) Not So Innocent (avec Jesse's Powertrip)
  • (2000) Mikazuki in Rock (avec Mikazuki Tekkodan)
  • (2000) Submarine (avec Gregg Bissonette)
  • (2003) All That I'd Be (avec Steve Saluto)
  • (2004) Nowhere To Go (avec Takayoshi Ohmura)
  • (2004) Asshole (avec Gene Simmons)
  • (2006) Rough Beat (avec Steve Saluto)
  • (2006) Avalon (avec Richie Zito)
  • (2006) Erotic Cakes (avec Guthrie Govan)
  • (2007) Emotions in Motion (avec Takayoshi Ohmura)
  • (2007) Live For Tomorrow (avec Marco Mendoza)
  • (2010) Resurrection (avec Steve Saluto)
  • (2010) You Can't Save Me – Remix (avec Clarence Jey & Steve Mcleod)

Hommages et participations diverses[modifier | modifier le code]

  • (1991) Bill & Ted's Bogus Journey: Music from the Motion Picture
  • (1992) L.A. Blues Authority – "L.A. Blues Authority"
  • (1992) The Guitars That Rule The World – Vol. 1
  • (1994) L.A. Blues Authority Volume V: Cream Of The Crop
  • (1996) Crossfire: A Salute To Stevie Ray Vaughan
  • (1997) Black Night – Deep Purple Tribute According To New York
  • (2000) Bat Head Soup: A Tribute to Ozzy
  • (2001) Stone Cold Queen: A Tribute to Queen
  • (2002) One Way Street: A Tribute To Aerosmith CD
  • (2002) An All Star Lineup Performing The Songs Of Pink Floyd
  • (2004) Spirit Lives On: The Music Of Jimi Hendrix Revisited Vol. 1
  • (2005) Numbers From The Beast – An All Stars Salute To Iron Maiden
  • (2010) Siam Shade Tribute

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  • (1989) Rock Chops
  • (1993) 7 Days Live (Live de Poison) (ressorti en 2006)
  • (1994) Mother Head's Family Reunion DVD
  • (1994) Mother Head's family Reunion (Clip vidéo tiré de l'album du même nom)
  • (1996) Wave of Emotion (Clip vidéo tiré de Wave of Emotion)
  • (1997) Something To Say (Clip vidéo tiré de Something To Say)
  • (2001) Don't Wanna Lie (Clip vidéo tiré de Slow)
  • (2001) Shine (Clip vidéo tiré d'Actual Size de Mr. Big)
  • (2002) Hi-Tech Rock Guitar
  • (2005) Live In South America
  • (2008) Chase It (Clip vidéo tiré de R.O.T.M.F.R.)
  • (2008) Bootlegged in Brazil
  • (2009) Everything Good (Clip vidéo tiré de The Road en tant que Wilson Hawk)
  • (2009) Paying Dues (Clip vidéo tiré de Peace Sign, filmé chez Kotzen par sa fille)
  • (2010) Larger Than Life (Clip vidéo tiré de Peace Sign, filmé chez Kotzen par sa fille)
  • (2011) Behind Blue Eyes (Clip vidéo acoustique filmé chez Kotzen par sa fille)
  • (2011) 24 Hours (Clip vidéo tiré de 24 Hours, filmé chez Kotzen par sa fille)

Liens externes[modifier | modifier le code]