Power trio

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Le power trio est un type de formation rock popularisée dans les années 1960.

Le power trio se compose d'un guitariste, d'un bassiste et d'un batteur, l'un des trois ou plusieurs assurant le chant éventuel. Le guitariste rythmique et/ou pianiste, qu'on retrouvait souvent dans le rock, sont abandonnés, la formation obtenue renouant ainsi avec les groupes de blues des années 1950. L'arrivée du power trio a été possible en partie par le développement technologique des guitares électriques et des amplificateurs, qui a permis à cet instrument de produire beaucoup plus de volume et donc d'assurer à lui seul la complète présence mélodique de genre comme le rock, le funk, etc.

Cream ou The Jimi Hendrix Experience sont de parfaits modèles de power trio, même s'ils n'ont jamais été particulièrement identifiés comme tels à l'époque. ZZ Top en est un très populaire. Le power trio est une formation qui se prête facilement à l'improvisation.

Issu de la scene punk de la fin des années 1970, Police fait évoluer sa musique du power trio vers un son clair mais toujours fortement travaillé ou l'effet de chorus remplace la distorsion sur la guitare, renforçant la présence de la basse soutenue par une rythmique de batterie élaborée aux frontière du rock, du jazz et du reggae.

Dans les années 1990, le power trio a connu une nouvelle vague avec le triomphe de Nirvana. Des groupes comme Green Day, Silverchair, MUSE, Placebo et bien d'autres ont marqué cette époque. Le refrain de la chanson Popular de Nada Surf est le type même du style power trio des années 1990.