John Myung

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

John Myung

Description de cette image, également commentée ci-après

John Myung en 2012

Informations générales
Nom de naissance John Ro Myung
Naissance 24 janvier 1967
Chicago
Activité principale bassiste
Genre musical Heavy metal, metal progressif

John Ro Myung est le bassiste du groupe de metal progressif Dream Theater.

Biographie[modifier | modifier le code]

Les débuts[modifier | modifier le code]

Né le 24 janvier 1967 à Chicago de parents coréens, il commence à jouer du violon à partir de l'âge de 5 ans puis se met à la basse à 15 ans. Il va ensuite à l'école de musique Berklee College of Music située à Boston où il rencontre Mike Portnoy et John Petrucci. Avec le claviériste Kevin Moore et le chanteur Chris Collins, ils forment le groupe Majesty, qui produira un album (Majesty demos, épuisé), avant de se renommer Dream Theater, car le nom du groupe était déjà utilisé.

Ses différents groupes[modifier | modifier le code]

John Myung est, depuis sa création, le bassiste de Dream Theater. Il a aussi participé à différents autres projets, comme Platypus avec le batteur Rod Morgenstein, le guitariste Ty Tabor et l'ancien membre de Dream Theater Derek Sherinian, ainsi que le projet The Jelly Jam.

Matériel[modifier | modifier le code]

Sur le premier album, When Dream And Day Unite, il joue sur une Music Man StingRay 4 cordes. Par la suite, il va jouer exclusivement sur des basses 6 cordes : Tobias au début, puis une marque peu connue : Tung (album Awake). Après que Tung cesse de produire, il passe chez Yamaha avec d'abord les TRB, puis les RBX6JM et RBX6JM2 (signature John Myung). Il joue ensuite sur une bongo 5 cordes de chez Music Man. Il joue aussi sur des Grand Chapman Stick (12 cordes en tapping à deux mains). Il a récemment signé un contrat avec Music Man pour qu'il teste les prototypes d'un modèle 6 cordes de la Bongo.

Les techniques[modifier | modifier le code]

John Myung est un adepte du walking-bass à 2 ou 3 doigts comme il l'explique dans sa vidéo pédagogique 'Progressive Bass Concept'. S'il ne slappe pratiquement pas, il utilise par contre très bien le tapping à 2 mains sur par exemple Metropolis ou Scarred. Il a également souvent recours aux harmoniques comme sur des intros telles que Lifting Shadows Off A Dream ou Bombay Vindaloo.

L'essentiel de la discographie/vidéographie[modifier | modifier le code]

Discographie[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

  • (en) Phil Freeman, « Exclusive: John Myung Speaks! », Roadrunner Records,‎ 28 juin 2012 (lire en ligne)

Notes et références[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

(en) site officiel