Mike Mangini

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michael Mangini

alt=Description de cette image, également commentée ci-après

Percussive Arts Centre, Singapore le 25 novembre 2004

Informations générales
Surnom Mike Mangini
Naissance 18 avril 1963 (51 ans)
Genre musical Metal progressif
Instruments Batterie

Michael Mangini (né le 18 avril 1963, Newton, Massachusetts, États-Unis) est depuis 2011 le batteur du groupe de metal progressif Dream Theater. Auparavant, il a joué pour Annihilator, Extreme, Steve Vai, Tribe of Judah et James LaBrie.

Biographie[modifier | modifier le code]

Mike Mangini commença la batterie à l'âge de cinq ans et, à neuf ans, était déjà capable d'imiter les performances de Buddy Rich, à raison de six à dix heures d'entraînement par jour. Au lycée, il fut également un jeune musicien remarqué, mais laissa provisoirement la musique de côté après son diplôme afin d'étudier l'informatique à l'université de Bentley. Par des voies détournées, ces études le conduiront à travailler sur un programme analysant les rapports entre le cerveau et le corps humain ; on retrouvera les fruits de ce travail dans les méthodes d'apprentissage du rythme qu'il rédigera par la suite.

En 1987, Mangini réalise une de ses premières performances musicales de haut niveau : il joue de la batterie pour le Rick Berlin Band à Boston, où il travaille avec le bassiste Phillip Bynoe. Durant la même période, il donne des cours privés de batterie, à Boston.

En 1991, il commence à travailler avec le groupe de thrash metal Annihilator ; on le retrouvera sur plusieurs pistes de l'album Set the World on Fire (1993)[1]. Il participera à la tournée promotionnelle de cet album jusqu'en 1994, année où il rejoint le groupe Extreme dont le guitariste, Nuno Bettencourt, est un ami de longue date. Après la dissolution du groupe en 1996, il est informé par Jeff Campitelli (le batteur de Joe Satriani) que le guitariste Steve Vai auditionne des batteurs pour son groupe. Mike Mangini passe l'audition avec succès, et part pour Los Angeles.

Il ne reviendra à Boston qu'en 2000, où il devient maître de conférences au Berklee College of Music. Parallèlement, il participe à la formation de Tribe of Judah, avec d'anciens membres d'Extreme (le chanteur Gary Cherone et le bassiste Pat Badger), et travaille avec Dale Bozzio (ancien membre du groupe New wave Missing Persons). Il enregistre de nombreux disques, parmi lesquels un deuxième album avec Annihilator. Il joue également plus ponctuellement pour certains artistes comme Sal DiFusco, Bill Lonero et Chris Emerson.

En 2005, il accepte un poste d'enseignant à plein temps au Berklee College of Music.

Mangini est connu pour ses prouesses techniques, et détient 5 records du monde de vitesse à la batterie. Il a rédigé deux ouvrages sur ses techniques de batteur, intitulés Rhythm Knowledge.

Le 29 avril 2011, Dream Theater confirme que Mike Mangini est leur nouveau batteur.

Discographie[modifier | modifier le code]

Matériel[modifier | modifier le code]

  • Marques de matériel utilisées : Pearl (pour les fûts), Zildjian (cymbales et baguettes), Remo (Peaux).

Records[modifier | modifier le code]

Records validés par l'Official World's Fastest Drummer :

Catégorie Battements / minute Battements / seconde Rang Année
Matched Grip (prise attachée) 1 247 20,7 1 2005
Traditional Grip (prise traditionnelle) 1 126 18,7 1 2005
Bare Hands (mains nues) 1 138 18,9 1 2005
Feet (pieds) 13 222 (/15 minutes) 14,7 1 2005
Feet (pieds) 4 555 (/5 minutes) 15,2 1 2005

Sources et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Phil Freeman, « Mike Mangini Talks Annihilator », Roadrunnner Records,‎ 29 mai 2012 (lire en ligne)

Sources[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :