Nicky Hayden

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Hayden et Nicky.

Nicholas Patrick Hayden

{{{alternative}}}
Surnom The Kentucky Kid
Date de naissance 30 juillet 1981 (32 ans)
Lieu de naissance Drapeau des États-Unis Owensboro
Nationalité Drapeau des États-Unis Américaine
Années d'activité 2003 -
Qualité pilote de vitesse moto
Équipe Ducati
Nombre de courses 167
Pole positions 5
Podiums 28
Victoires 3
Champion du monde MotoGP 2006

Nicholas Patrick Hayden alias Nicky Hayden ou encore The Kentucky Kid, né le 30 juillet 1981 à Owensboro, est un pilote de vitesse moto américain courant dans la catégorie MotoGP et champion du monde MotoGP 2006. Il arbore le numéro 69.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts aux Etats-Unis[modifier | modifier le code]

Né dans une famille passionnée de moto, Nicky Hayden a écumé les Etats-Unis durant toute son enfance, alternant l'école durant la semaine et les courses le week-ends. Les parents Earl et Rose s'investissent pour porter les enfants sur les circuits, sillonnant le pays au volant d'un camping-car et s'installant au bord des lacs pour pêcher certains repas.

En selle dès l'âge de trois ans, la carrière de Nicky commence dès l'année suivante, en dirt-track. Ce n'est qu'à onze ans qu'il dispute sa première course sur piste, au guidon d'une mini moto. Séduit par les circuits, il délaisse les terrains de motocross deux ans plus tard. Ses deux autres frères, Tommy et Roger Lee courent en AMA Superbike comme Nicky précédemment, d'ailleurs le plus jeune des trois (Roger Lee) réalisera plusieurs wild-cards et remplacements en MotoGP.

En 1998, Nicky Hayden fait ses débuts sur circuit dans le championnat nord-américain sur Honda. Avec ce constructeur, il poursuit son apprentissage, débutant en 2000 en AMA Superbike. Il termine dès sa première saison à la deuxième place du championnat, puis l'année suivante à la 3e place. Au total, il remportera 17 courses AMA Superbike et le titre en 2002.

MotoGP[modifier | modifier le code]

En 2003, Nicky Hayden obtient son ticket pour le MotoGP où il débute en tant qu'équipier de Valentino Rossi, Honda lui offrant un guidon au sein de son équipe officielle. Pour la petite histoire, c'est le quintuple champion du monde en 500 cm³, Mick Doohan, qui a poussé Honda Racing Corporation à signer avec le jeune américain. Dès sa première saison complète, il finit cinquième du championnat, montant pour la première fois sur le podium lors du Grand Prix du Pacifique grâce à une troisième place suivie d'une nouvelle 3e place en Australie.

Malgré une relation en dents de scie, Nicky Hayden est longtemps resté fidèle à Honda, avec qui il remporte sa première victoire MotoGP en 2005, lors du retour au calendrier du circuit américain de Laguna Seca. Huitième en 2004, il termine la saison 2005 à la troisième place et se positionne idéalement pour le championnat suivant.

En effet, Nicky Hayden commence parfaitement la saison 2006 : trois podiums lors des trois premières courses et deux victoires (Laguna Seca et Assen) lui offrent la place de leader du championnat, qu'il maintient très longuement malgré des problèmes d'embrayage qui le brident durant toute la saison. Lors de l'avant dernier Grand Prix de la saison, à l'Estoril, il est fauché par son coéquipier Dani Pedrosa, ce qui le prive pratiquement de ses chances d'être sacré Champion du Monde. Pourtant, Hayden fait parler son moral d'acier et finit 3e à Valence alors que son adversaire, Valentino Rossi chute : l'Américain met ainsi fin au règne de Rossi, battu pour la première fois en MotoGP.

La donne change en 2007 lorsque la cylindrée des MotoGP est modifiée. Nicky Hayden rejoue son titre à bord de la nouvelle Honda RC212V 800 cm³, toujours en tant que pilote officiel de la marque aux côtés de Pedrosa. Cette nouvelle machine pose de nombreux problèmes (un cadre trop souple, une vitesse de pointe en deçà de la concurrence) et ce manque de performance s'allie à des soucis avec les pneus Michelin bien moins supérieurs à Bridgestone que l'année précédente, ce qui entraîne une certaine confusion chez le premier constructeur mondial et l'agacement des pilotes officiels. Nicky Hayden est 8e en 2007, 6e en 2008.

Le 15 septembre 2008[1], Honda et Ducati annoncent que le pilote américain quittera Honda pour la firme italienne dès 2009. Il fait équipe avec le champion du monde MotoGP 2007 Casey Stoner pendant deux ans. Les débuts sont difficiles pour Nicky Hayden qui doit s'adapter à une moto très différente de la Honda et n'obtient que la 13e place au classement général pour ses débuts. La deuxième saison est plus encourageante et l'Américain se classe 7e, en montant une fois sur le podium comme il l'avait fait en 2009.

Ses difficultés ne lui coûtent pas son guidon et un nouveau contrat est signé[2], liant Nicky Hayden à Ducati pour les saisons 2011 et 2012, ce qui assure à l'Américain d'être toujours à son poste lorsque le MotoGP retrouvera une plus grosse cylindrée. Il retrouve Valentino Rossi, son coéquipier en 2003 chez Repsol Honda et nouvelle source de motivation de Ducati. Mais ces deux saisons seront difficiles pour les deux pilotes officiels, Ducati ne cessant de chercher la bonne direction à suivre pour mettre au point sa moto et rattraper son retard face à la concurrence.

Le pilote américain terminera au huitième rang du championnat en 2011 puis au neuvième rang en 2012.

Devant le manque de compétitivité de la Ducati, Valentino Rossi signa un contrat de deux ans (2013-2014) pour retourner chez le constructeur japonais Yamaha[3], ce qui donna la place de pilote N°1 à Nicky Hayden dans la team aux côtés de son nouveau coéquipier : Andrea Dovizioso[4].

Records et anecdotes[modifier | modifier le code]

Nicky Hayden lors du GP de France 2009 au Mans
  • Pourquoi le numéro 69 ?

C'est son père qui l'avait choisi quand lui-même faisait de la compétition moto, ce nombre servait à ce qu'on le reconnaisse même quand il était dans le bac à gravier: « ça se lit pareil dans les deux sens... »

  • Avant le changement de règlementation et le passage de 990 cm³ à 800 cm³, Nicky Hayden fut le seul pilote à battre Valentino Rossi pour la course au titre au guidon d'une 990 cm³.
  • Nicky Hayden est le second pilote à gagner la couronne mondiale en arrivant à la dernière course sans être le leader du Championnat. Le premier fut Wayne Rainey face à Mick Doohan en 1992.
  • Côté cœur Nicky Hayden est célibataire et ceci ne le dérange pas, il dit lui même « avoir une petite amie, c'est avoir un bagage de plus à emmener sur les Grand Prix » et préfère attendre avant de rencontrer quelqu'un pour fonder une famille.

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • 17 victoires en Superbike US (et 13 autres podiums)
  • Champion AMA de Superbike 2002
  • 9 saisons en MotoGP
  • 167 Grands Prix en MotoGP
  • 3 victoires en MotoGP
  • 28 podiums
  • 5 pole positions
  • 6 meilleurs temps en course
  • 1 342 points inscrits
  • Champion du monde MotoGP 2006

Statistiques de sa carrière[modifier | modifier le code]

Par saisons[modifier | modifier le code]

Saison Catégorie Moto Courses Victoires Podiums Pole Meilleurs tours Points Position Ch.Monde
2003 MotoGP Drapeau du Japon Honda RC211V 16 0 2 0 0 130 5e -
2004 MotoGP Drapeau du Japon Honda RC211V 15 0 2 0 0 117 8e -
2005 MotoGP Drapeau du Japon Honda RC211V 17 1 6 3 2 206 3e -
2006 MotoGP Drapeau du Japon Honda RC211V 17 2 10 1 2 252 1er 1
2007 MotoGP Drapeau du Japon Honda RC212V 18 0 3 1 1 127 8e -
2008 MotoGP Drapeau du Japon Honda RC212V 17 0 2 0 1 155 6e -
2009 MotoGP Drapeau de l'Italie Ducati GP9 17 0 1 0 0 104 13e -
2010 MotoGP Drapeau de l'Italie Ducati GP10 18 0 1 0 0 163 7e -
2011 MotoGP Drapeau de l'Italie Ducati GP11 17 0 1 0 0 132 8e -
2012 MotoGP Drapeau de l'Italie Ducati GP12 16 0 0 0 0 122 9e -
Total 167 3 28 5 6 1342 1

Courses par année[modifier | modifier le code]

Année Catégorie Moto 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 Pos Pts
2003 MotoGP Honda JPN
7
RSA
7
SPA
Ret
FRA
12
ITA
12
CAT
9
NED
11
GBR
8
GER
5
CZE
6
POR
9
BRA
5
PAC
3
MAL
4
AUS
3
VAL
Ret
5ème 130
2004 MotoGP Honda RSA
5
SPA
5
FRA
11
ITA
Ret
CAT
Ret
NED
5
BRA
3
GER
3
GBR
4
CZE
Ret
POR
Blessé
JPN
Ret
QAT
5
MAL
4
AUS
6
VAL
Ret
8ème 117
2005 MotoGP Honda SPA
Ret
POR
7
CHN
9
FRA
6
ITA
6
CAT
5
NED
4
USA
1
GBR
Ret
GER
3
CZE
5
JPN
7
MAL
4
QAT
3
AUS
2
TUR
3
VAL
2
3ème 206
2006 MotoGP Honda SPA
3
QAT
2
TUR
3
CHN
2
FRA
5
ITA
3
CAT
2
NED
1
GBR
7
GER
3
USA
1
CZE
9
MAL
4
AUS
5
JPN
5
POR
Ret
VAL
3
1er 252
2007 MotoGP Honda QAT
8
SPA
7
TUR
7
CHN
12
FRA
Ret
ITA
10
CAT
11
GBR
17
NED
3
GER
3
USA
Ret
CZE
3
RSM
13
POR
4
JPN
9
AUS
Ret
MAL
9
VAL
8
8ème 127
2008 MotoGP Honda QAT
10
SPA
4
POR
Ret
CHN
6
FRA
8
ITA
13
CAT
8
GBR
7
NED
4
GER
13
USA
5
CZE
Blessé
RSM
DNS
IND
2
JPN
5
AUS
3
MAL
4
VAL
5
6ème 155
2009 MotoGP Ducati QAT
12
JPN
Ret
SPA
15
FRA
12
ITA
12
CAT
10
NED
8
USA
5
GER
8
GBR
15
CZE
6
IND
3
SMR
Ret
POR
8
AUS
15
MAL
5
VAL
5
13ème 104
2010 MotoGP Ducati QAT
4
SPA
4
FRA
4
ITA
Ret
GBR
4
NED
7
CAT
8
GER
7
USA
5
CZE
6
IND
6
SMR
Ret
ARA
3
JPN
12
MAL
6
AUS
4
POR
5
VAL
Ret
7ème 163
2011 MotoGP Ducati QAT
9
SPA
3
POR
9
FRA
7
CAT
8
GBR
4
NED
5
ITA
10
GER
8
USA
7
CZE
7
IND
14
SMR
Ret
ARA
7
JPN
7
AUS
7
MAL
C
VAL
Ret
8ème 132
2012 MotoGP Ducati QAT
6
SPA
8
POR
11
FRA
6
CAT
9
GBR
7
NED
6
GER
10
ITA
7
USA
6
SMR
7
ARA
Ret
JPN
8
MAL
4
AUS
8
VAL
Ret
9ème 122

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Hayden rejoint Ducati pour la saison 2009
  2. Officiel : Hayden prolonge pour 2 ans chez Ducati
  3. [1], sur ouest-france.fr, mis en ligne le 10 août 2012
  4. [2], sur caradisiac.com, mis en ligne le 16 août 2012

Liens externes[modifier | modifier le code]