Walter Villa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Villa.
Walter Villa

Walter Villa (né le 13 août 1943 à Castelnuovo Rangone, décédé le 18 juin 2002 à Modène) était un pilote de vitesse moto italien 4 fois champion du monde et 8 fois champion d'Italie. Connu pour son calme et sa discrétion, il devenait un concurrent impitoyable en course.

Quatrième fils d'une famille de 6 enfants, Walter a commencé la moto à l'âge de 13 ans, sur une Moto Morini 175 cm3. Il battit lors de sa première course Giacomo Agostini, et termina 3ème. En 1963, il courait sur un FB Mondial monocylindre deux temps 125 cm3 de 24 cv à 11 000 tr/min qui lui permit de devenir champion d'Italie en 1965. L'année suivante, le 125 Mondial devint un bi-cylindre expérimental refroidi par air dépassant les 200 km/h. Il sera de nouveau champion d'Italie en 1966 et 1967 toujours chez Mondial.

En 1968, il s'associe avec son frère aîné, Francesco, pour fonder l'usine de motos Villa, fabricant des monocylindres à admission rotative. Il fut plusieurs fois champion d'Italie sur cette machine notamment le modèle 125 cm3, avec laquelle d'autres pilotes comme Mandolini, Buscherini et Scheimann couraient eux aussi.

Francesco continua à fabriquer des Villa (une quatre-cylindres V4 de 250 cm3 deux-temps, sortie en 1970). Walter l'aida jusqu'à ce qu'il signe en 1973 chez Benelli, repéré grâce à sa 3e place lors des 200 miles d'Imola en 1972 et 1973. Une perte d'huile de sa Benelli 350 cm3 lors du GP d'Italie à Monza le 20 mai 1973 causa la mort de Jarno Saarinen et Renzo Pasolini, tandis que Walter fut grièvement blessé et subit un traumatisme émotionnel qui l'empêcha de parler durant 3 jours.

Par la suite, l'usine Harley Davidson le fit signer en remplacement de Pasolini. Il connut ses plus belles heures en course au sein de l'usine Aermacchi-Harley Davidson, remportant en 1974, 1975 et 1976 le titre mondial au guidon d'une 250 cm3, réalisant même le doublé en 1976 en remportant aussi le titre 350 cm3.

En 1979 il décide de signer chez Yamaha mais ne remportera qu'une seule course en 2 ans, mettant un terme à sa carrière en décembre 1980.

Il est mort d'une crise cardiaque à l'âge de 58 ans le 18 juin 2002 dans sa maison de Modène.