Miguel Cabrera (baseball)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Miguel Cabrera.
Pix.gif Miguel Cabrera Baseball pictogram.svg
Miguel Cabrera.jpg
Tigers de Detroit - No  24
Premier but
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
20 juin 2003
Statistiques de joueur (2003-13 juillet 2014)
Moyenne au bâton ,320
Moyenne de puissance ,566
Coups sûrs 2100
Circuits 379
Points produits 1335
Équipes

José Miguel Cabrera Torres (né le 18 avril 1983 à Maracay, Aragua, Venezuela) est joueur étoile des Tigers de Détroit de la Ligue majeure de baseball, pour qui il évolue en 2014 au poste de premier but.

Avec les Tigers, Miguel Cabrera devient en 2012 le premier gagnant de la triple couronne dans le baseball majeur depuis Carl Yastrzemski 45 ans plus tôt en 1967. Il est élu joueur par excellence de la Ligue américaine en 2012 et 2013. Il remporte le championnat des frappeurs de l'Américaine trois années de suite, de 2011 à 2013, avec deux de ces trois années la meilleure moyenne au bâton de toutes les majeures. Il honore 9 sélections au match des étoiles, gagne un Bâton d'argent comme joueur de champ extérieur en 2005, trois comme joueur de troisième but (2006, 2012, 2013) et un comme joueur de premier but en 2010. Avec sa première équipe, les Marlins de la Floride, il remporte la Série mondiale 2003.

Carrière[modifier | modifier le code]

Marlins de la Floride[modifier | modifier le code]

Miguel Cabrera est recruté comme agent libre amateur le 2 juillet 1999 par les Marlins de la Floride. Il effectue ses débuts en Ligue majeure le 20 juin 2003. Il participe à la victoire en Série mondiale 2003 avec les Marlins.

Il est sélectionné dès 2004 à son premier match des étoiles. Il connait cet honneur les trois saisons suivantes.

Le 4 décembre 2007, les Marlins échangent Cabrera et le lanceur gaucher Dontrelle Willis aux Tigers de Detroit en retour de six joueurs : les lanceurs droitiers Burke Badenhop, Frankie de la Cruz, le lanceur gaucher Andrew Miller, le voltigeur Cameron Maybin, le receveur Mike Rabelo et le lanceur droitier des ligues mineures Dallas Trahern.

Tigers de Detroit[modifier | modifier le code]

En 2008, il frappe 37 coups de cuircuit ; C'est la meilleure performance de la saison en Ligue américaine. Le 7 septembre, il réussit son millième coup sûr devenant à 25 ans et 142 jours le cinquième plus jeune joueur depuis 1954 à atteindre cette marque[1].

En 2010, Cabrera mène les Ligues majeures au chapitre des points produits avec 126 en saison régulière. Il termine aussi premier dans la Ligue américaine pour la moyenne de présence sur les buts (,420). Avec une moyenne au bâton de ,328, il n'est devancé que par Josh Hamilton dans l'Américaine. Il se classe deuxième dans l'Américaine pour les points marqués (111), troisième pour les circuits (38) et quatrième pour les doubles (45). Cabrera produit ou marque en 2010 plus de 26 % des points comptés par les Tigers[2]. Il reçoit à la mi-saison sa cinquième invitation au match des étoiles, la première pour lui dans l'uniforme des Tigers. En novembre, on lui remet le Bâton d'argent du meilleur joueur de premier but offensif en Ligue américaine[3]. Il avait déjà remporté ce prix à deux reprises dans la Ligue nationale, une fois comme voltigeur et une fois comme joueur de troisième but.

Le 2 juin 2010, Cabrera quitte le premier coussin pour récupérer un roulant en direction du deuxième but pour ensuite remettre au lanceur Armando Galarraga, ce qui aurait dû être le dernier retrait de la victoire des Tigers sur les Indians de Cleveland. Mais l'arbitre au premier but Jim Joyce commet une erreur en déclarant le joueur des Indians Jason Donald sauf, ce qui prive Galarraga d'un match parfait[4].

Il remporte en 2011 le championnat des frappeurs de la Ligue américaine avec une moyenne au bâton de ,344. C'est la meilleure de tout le baseball majeur durant cette saison. Il termine également premier des majeures pour les doubles avec 48.

Saison 2012 : la triple couronne[modifier | modifier le code]

En 2012, Miguel Cabrera est le premier frappeur en 45 ans, soit depuis Carl Yastrzemski en 1967, à remporter la triple couronne, donc à mener sa ligue pour les coups de circuit (44), les points produits (139) et la moyenne au bâton (,330). Cabrera remporte du même coup le championnat des frappeurs de la Ligue américaine pour une deuxième année de suite.

Avec une performance de deux circuits contre Philip Humber des White Sox de Chicago le 22 juillet 2012, Cabrera devient le deuxième joueur vénézuélien de l'histoire après Andres Galarraga à atteindre les 300 coups de circuit dans les Ligues majeures[5].

Avec 35 coups sûrs, six doubles, huit circuits, 24 points produits, 12 buts-sur-balles, 19 points marqués, un pourcentage de présence sur les buts de ,425 et une moyenne au bâton de ,357 en août 2012, Cabrera est nommé joueur par excellence du mois dans la Ligue américaine, devenant le deuxième joueur de la franchise après Alan Trammell à recevoir cet honneur plus d'une fois[6].

Cabrera remporte le titre de joueur par excellence de la Ligue américaine devant Mike Trout des Angels de Los Angeles et Adrián Beltré des Rangers du Texas[7].

Saison 2013[modifier | modifier le code]

Cabrera frappe 12 circuits, produit 33 points et en marque 23 au cours d'un mois de mai 2013 où sa moyenne au baton s'élève à ,378. Il est nommé meilleur joueur du mois de mai dans la Ligue américaine et est le premier joueur de l'histoire des majeures à frapper pour au moins ,340 avec au moins 15 circuits et 60 points produits le premier jour de juin[8]. Il reçoit en août suivant l'honneur de joueur du mois pour la 4e fois de sa carrière avec, notamment, une moyenne de puissance de ,733 et 11 circuits durant la période[9].

Cabrera remporte en 2013 un 3e championnat des frappeurs consécutifs. Il mène les majeures pour la moyenne au bâton (,348), la moyenne de présence sur les buts (,442), la moyenne de puissance (,636) et l'OPS (présence sur les buts + puissance à 1,078)[10]. C'est le premier joueur des majeures à gagner 3 fois de suite le championnat des frappeurs depuis Tony Gwynn avec 4 pour San Diego de 1994 à 1997, et le premier dans l'Américaine depuis Wade Boggs et ses 4 titres pour Boston de 1985 à 1988.

Cabrera, qui honore une 8e sélection au match d'étoiles, claque 44 circuits, le second plus haut total des majeures après Chris Davis des Orioles de Baltimore[10]. Ses 137 points produits le classent 2e du baseball avec un de moins que Davis[10]. Avec 103 points marqués, le même nombre que Davis, il est second de la Ligue américaine derrière les 109 de Mike Trout[11]. Il est aussi 2e de l'Américaine pour les coups sûrs avec 193, derrière les 199 d'Adrian Beltre et 4e avec 71 coups sûrs de plus d'un but[11]. Handicapé par une blessure abdominale et une autre à l'aine, il connaît un mois de septembre plus difficile et doit rater quelques rencontres en prévision des séries éliminatoires[12].

Cabrera est une de fois de plus élu en 2013 le meilleur joueur de la Ligue américaine[13]. C'est le premier joueur des Tigers à remporter ce prix deux années de suite depuis Hal Newhouser en 1944 et 1945[14].

Saison 2014[modifier | modifier le code]

Le 27 mars 2014, Cabrera, qui avait encore deux années de contrat à écouler avec les Tigers, appose sa griffe sur une prolongation de contrat de 8 saisons qui le lie au club de Détroit jusqu'en 2023[15]. Il est estimé que le joueur de 31 ans recevra 248 millions de dollars supplémentaires pour ces 8 années, pour un total de 292 millions sur 10 ans, ce qui en ferait le joueur le mieux payé de l'histoire du baseball, devant Alex Rodriguez[16],[17].

Il est le joueur de premier but voté sur l'équipe partante de la Ligue américaine au match des étoiles 2014[18] et frappe dès la première manche du match le seul circuit de la rencontre, une claque de deux points aux dépens d'Adam Wainwright[19].

Équipe du Venezuela[modifier | modifier le code]

Sélectionné en Équipe du Venezuela de baseball, Miguel Cabrera prend part aux deux premières éditions de la Classique mondiale de baseball (2006[20], 2009[21] et 2013).

Vie personnelle[modifier | modifier le code]

Dans la nuit du 2 au 3 octobre 2009, alors que les Tigers sont au plus fort d'une course au championnat qui les oppose aux Twins du Minnesota dans la division Centrale, Cabrera est arrêté par les policiers de Birmingham, en banlieue de Détroit, après une altercation avec son épouse. La dispute éclate au domicile des Cabrera après que le joueur des Tigers ait passé la nuit, selon plusieurs médias[22], à faire la fête avec des joueurs des White Sox de Chicago au Townsend Hotel, un bar de Birmingham. Le joueur des Tigers est en état d'ébriété et passe la nuit en prison, jusqu'à ce que le directeur-gérant des Tigers Dave Dombrowski vienne l'y chercher à 7h30 le lendemain matin[23]. Aucune accusation n'est portée contre Cabrera et son épouse. La journée suivant l'incident, Cabrera est blanchi en quatre présences au bâton et laisse six coureurs sur les buts[24] dans le match contre Chicago. La vedette des Tigers se présente au stade le jour du match avec des égratignures au visage et explique qu'elles ont été causées par son chien, avant que les détails de l'incident de la nuit précédente soient révélés dans les jours suivants[25].

Admettant un problème d'alcoolisme, Cabrera est traité dans un centre de désintoxication durant l'hiver 2009-2010[26].

Cabrera est arrêté à Fort Pierce en Floride en février 2011 pour conduite en état d'ébriété. En janvier 2012, il enregistre un plaidoyer de non contestation et est condamné à 50 heures de travaux communautaires et un an de probation[27].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) Saison 2008 sur la fiche de Miguel Cabrera sur le site officiel de la MLB.
  2. (en) AL MVP field packed with heavy hitters, Jason Beck / MLB.com, 22 novembre 2010.
  3. (en) Silver Slugger winners not your usual suspects, Sunil Joshi / MLB.com, 11 novembre 2010.
  4. (en) Missed call ends Galarraga's perfect bid, Jason Beck / MLB.com, 3 juin 2010.
  5. (en) Miggy reaches 300-homer mark with big blast, Jason Beck / MLB.com, 22 juillet 2012.
  6. (en) Miguel Cabrera of the Detroit Tigers named the Budweiser Presents American League Player of the Month for August, MLB.com, 4 septembre 2012.
  7. (en) Miggy beats Trout to add AL MVP to collection, Jason Beck / MLB.com, 15 novembre 2012.
  8. (en) Budweiser presents American League Player of the Month for May, MLB.com, 3 juin 2013.
  9. (en) Miguel Cabrera of the Detroit Tigers voted AL Player of the Month, MLB.com, 4 septembre 2013.
  10. a, b et c (en) 2013 Major League Baseball Batting Leaders, baseball-reference.com.
  11. a et b (en) 2013 American League Batting Leaders, baseball-reference.com.
  12. (en) Refusing to sit, Miggy now ready to stand tall, Jason Beck / MLB.com, 1er octobre 2013.
  13. (en) MiggyVP! Tigers slugger goes back to back, Jason Beck / MLB.com, 14 novembre 2013.
  14. (en) Top stats to know: Miguel Cabrera, MVP, ESPN, 14 novembre 2013.
  15. (en) Tigers announce record extension for Miggy, Jason Beck / MLB.com, 28 mars 2014.
  16. (en) Miguel Cabrera's Record $292 Million Contract Latest Example Of How Flush MLB Is, Kurt Badenhausen, Forbes, 28 mars 2014.
  17. (en) Miguel Cabrera's Terrible and Understandable Contract, Dave Cameron, FanGraphs, 28 mars 2014.
  18. (en) 2014 All-Star Game rosters, MLB.com, 13 juillet 2014.
  19. (en) AL-Americans: Jeter, Trout spark victory, Rhett Bollinger / MLB.com, 16 juillet 2014.
  20. (en) Statistiques de la Classique mondiale de baseball 2006, sur le site officiel de la MLB.
  21. (en) Statistiques de la Classique mondiale de baseball 2009, sur le site officiel de la MLB.
  22. (en) Reports: Miguel Cabrera parties with White Sox, comes home with .26 blood alcohol level, Scott Warheit, mlive.com, 5 octobre 2009.
  23. (en) Police: Cabrera, wife won't be charged, Associated Press, 6 octobre 2009.
  24. (en) Sommaire du match Chicago-Detroit du 3 octobre 2009, baseball-reference.com.
  25. (en) Tigers' Cabrera has fight with wife in midst of playoff run, A.J. Perez, USA Today, 6 octobre 2009.
  26. (en) Tigers' Cabrera treated, says life is good, Associated Press, 22 janvier 2010.
  27. (en) Cabrera pleads no contest, settles DUI case, Jason Beck / MLB.com, 5 janvier 2012.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :