Sammy Sosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Sosa.
Pix.gif Sammy Sosa Baseball pictogram.svg
Sammy Sosa TEX.jpg
Voltigeur de droite
Frappeur droitier  Lanceur droitier
Premier match
16 juin 1989
Dernier match
29 septembre 2007
Statistiques de joueur (1989-2007)
Matchs 2354
Coups sûrs 2408
Coups de circuit 609
Points 1475
Points produits 1667
Moyenne au bâton 0,273
Équipes

Samuel Peralta Sosa (né le 12 novembre 1968 à San Pedro de Macorís, République dominicaine) est un joueur de baseball qui évolue dans les Ligues majeures durant 18 saisons, de 1989 à 2007, dont 13 avec les Cubs de Chicago à la position de voltigeur de droite.

Avec 609 circuits en carrière, Sosa se retire en 2007 avec le 5e plus haut total[1] de l'histoire du baseball majeur. En 2014, il occupe le 8e de tous les temps[2]. Il est le seul joueur de l'histoire à avoir connu 3 saisons de 60 circuits ou plus[3]. Avec un record personnel de 66 circuits en 1998, il dépasse les 61 réussis par Roger Maris en 1961 mais dans les derniers jours de la saison régulière s'incline devant Mark McGwire, auteur de 70 circuits, dans la course au record de Maris, battu après avoir tenu 37 années. Sosa est en revanche élu joueur par excellence de la Ligue nationale en 1998. Sosa frappe 63 circuits en 1999 et 64 en 2001, année où Barry Bonds bat le record de McGwire.

Il mène les majeures avec 50 circuits en 2000 et la Ligue nationale avec 49 circuits en 2002. En 1998 et 2001, il amasse le total de points produits le plus élevé des majeures. Il compte 7 sélections au match des étoiles et a gagné 6 Bâtons d'argent.

Débuts de carrière[modifier | modifier le code]

Sosa a commencé sa carrière avec les Rangers du Texas en 1989 et a frappé son premier circuit contre Roger Clemens des Red Sox de Boston. Il n'a joué que 83 matchs avec les Rangers avant d'être transféré aux White Sox de Chicago. Avec les White Sox il a eu des saisons décevantes, avec des moyennes de 0,233 puis 0,203 et 70 puis 33 points produits.

Cubs de Chicago[modifier | modifier le code]

Sa première saison avec les Cubs était décevante, avec 67 matchs joué 8 circuits et 25 points produits en 1992. En 1993 il a frappé 33 circuits et 93 points produits; la première fois qu'il a frappé 20 circuits en une saison. Entre 1995 et 1997 il a produit plus de 100 points chaque saison, avec plus de 30 circuits et plus de 80 points comptés. Mais 1998 fut sa saison la plus notable, au cours de laquelle il a frappé 66 circuits, 158 points produits, 144 points et une moyenne de 0,308. Il a dépassé le record de la Ligue nationale établi par Hack Wilson qui avait frappé 56 circuits, puis le record de la Ligue majeure détenu par Roger Maris qui avait frappé 61 circuits. Malheureusement pour lui, Mark McGwire a lui-même frappé 70 circuits, le premier joueur qui a réussi 70 circuits dans une saison. Sosa n'a pas établi le record pour le plus grand nombre de circuits dans une saison parce que McGwire l'avait dépassé. Pourtant, les Cubs se sont qualifiés pour les séries éliminatoires et c'est Sosa qui fut élu le meilleur joueur des ligues majeures en 1998.

En 1999, McGwire et Sosa ont répété cette performance et auraient battu le record de Maris, sauf qu'ils l'avaient déjà battu en 1998. McGwire a encore mené la Ligue avec 65 circuits, Sosa en avait 63. Cette fois Chipper Jones des Braves d'Atlanta fut élu le meilleur joueur de la ligue.

En 2000, Sosa n'a pas frappé 60 circuits mais fut le seul joueur de la MLB qui a réussi 50 circuits et a mené la Ligue nationale, un circuit d'avance sur Barry Bonds qui en a frappé 49. En 2001, Sosa en a frappé 64 avec 160 points produits mais pour la troisième fois en 4 saisons, a frappé 60 circuits mais n'a pas mené la ligue. Barry Bonds a dépassé le record de McGwire en frappant 73 circuits en une saison. McGwire détient cependant le record pour un droitier, et Sosa est classé second parmi les droitiers avec 66 circuits en 1998. C'est Bonds qui fut élu le meilleur joueur de la Ligue nationale, Sosa fut en seconde place. Pourtant il a mené la ligue en points produit - 160 est le plus grand total de la Ligue nationale depuis que Hack Wilson a produit 191 points en 1930[4]. Depuis 1900 il est classé 3e et 4e pour les points produits en une saison, Hack Wilson étant premier et 2e[4].

Au début de 2004, Sosa a frappé son 513e circuit avec les Cubs et a dépassé Ernie Banks pour le plus grand nombre de circuit d'un joueur des Cubs. Banks a passé toute sa carrière avec les Cubs et a frappé 512 circuits.

Orioles de Baltimore[modifier | modifier le code]

Après 2004, vers la fin de sa carrière Sosa a rejoint les Orioles de Baltimore où il n'a frappé que 0,220 avec 14 circuits et 45 points produits. Il a été relâché à la fin de la saison suite à sa mauvaise performance au bâton.

Retour au Texas[modifier | modifier le code]

Après avoir raté la saison 2006, Sosa revient en MLB pour la saison 2007 avec les Rangers du Texas comme voltigeur et frappeur désigné. Le 20 juin, il frappe son 600e circuit face à son ancienne équipe, les Cubs de Chicago. Il est le cinquième joueur de l'histoire de la Ligue majeure à atteindre ce palier après Babe Ruth, Willie Mays, Hank Aaron et Barry Bonds. C'est aussi son premier circuit frappé face à un lanceur des Cubs[5].

Palmarès[modifier | modifier le code]

  • Plus grand nombre de circuits frappés par un joueur né hors des États-Unis
  • Seul joueur à frapper 60 circuits en une saison trois fois (1998, 1999, 2001)
  • A mené la Ligue nationale en 2000 avec 50 circuits
  • Meilleur joueur des ligues majeures en 1998
  • Prix Hank Aaron en 1999 (premier vainqueur du prix)
  • Élu dans l'équipe des étoiles sept fois
  • 609 coups de circuit (5e de l'histoire des ligues majeures)
  • 1667 points produits (23e de l'histoire des ligues majeures)
  • Seul joueur à avoir frappé un coup de circuit dans 45 stades différents[6]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. (en) Sosa blasts No. 600 off former team, T. R. Sullivan / MLB.com, 21 juin 2007.
  2. (en) Career Leaders & Records for Home Runs, baseball-reference.com. Consulté le 15 juillet 2014.
  3. (en) Looking at Slammin' Sammy Sosa's Hall of Fame credentials, Mike Axisa, CBS Sports, 24 décembre 2013.
  4. a et b (en) Classement des RBI sur baseball-reference.com
  5. (en) T.R. Sullivan, « Sosa blasts No. 600 off former team », sur MLB.com,‎ 21 juin 2007
  6. (en) T.R. Sullivan, « Sosa belts No. 597 », sur MLB.com,‎ 17 mai 2007

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :