Presidio : Base militaire, San Francisco

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Presidio :
Base militaire, San Francisco

Titre original The Presidio
Réalisation Peter Hyams
Acteurs principaux
Pays d’origine Drapeau des États-Unis États-Unis
Genre Policier
Durée 98 minutes

Pour plus de détails, voir Fiche technique et Distribution

Presidio : Base militaire, San Francisco (The Presidio) est un film policier américain réalisé par Peter Hyams en 1988

Synopsis[modifier | modifier le code]

Jay Austin (Mark Harmon) est aujourd'hui inspecteur de la police de San Francisco. Il doit travailler avec son ancien patron, le prévôt divisionnaire et lieutenant-colonel Caldwell (Sean Connery) avec lequel il avait eu un grave désaccord suite à l'arrestation controversée du colonel Lawrence (Dana Gladstone). Ce qui l'a poussé à démissionner de la police militaire. La découverte du meurtre d'une ancienne collègue de Jay durant le cambriolage du cercle des officiers dans le Presidio de San Francisco puis la course-poursuite qui s'ensuit impliquant la mort de deux policiers hors de la base fait s'entrechoquer ces deux juridictions indépendantes et force les deux hommes à travailler ensemble malgré leur rivalité. Dans le même temps, Jay se met à fréquenter Donna (Meg Ryan), la fille de Caldwell.

Le lieutenant-colonel Caldwell est un officier à l'ancienne d'origine écossaise (débarqué à New York à bord d'un bateau avec son père peu après ses 10 ans). Sa femme se suicide alors que sa fille n'a que deux ans. Depuis, il fréquente les mercredi soir une certaine rouquine du nom de Mira. Lieutenant à l'époque de la guerre du Viêt Nam et grièvement blessé, il est sauvé par le sergent Maclure (Jack Warden). De là naît une complicité profonde entre les deux hommes.

Jay Austin était membre de la police militaire du Presidio sous les ordres de Caldwell jusqu'au soir d'une patrouille en compagnie de sa collègue Patti Jean (Jenette Goldstein), au cours de laquelle ils interpellent le Col Lawrence. Ivre, ce dernier a des mots inappropriés avec Patti puis frappe Jay. Ce dernier se défend mais à la suite de la plainte de Lawrence, sa hiérarchie (Caldwell) le désavoue et Jay démissionne, faisant de lui un inspecteur dans le civil.

Ross Maclure est sergent-major retraité et responsable du musée du Presidio. Présent dans toutes les guerres, il s'est notamment mis en avant durant la guerre du Viêt Nam en sauvant son lieutenant tout en détruisant selon la légende et à l'aide d'un fusil-mitrailleur et de quelques grenades, une colonne de cinquante Vietcongs. Ce qui lui a valu la médaille du congrès. Pour autant, sa droiture est secrètement entachée par le marché noir auquel il s'est livré à l'époque et que le Colonel Lawrence a couvert.

Donna est la fille de Caldwell. Fraîchement rentrée de l'université, elle a beaucoup souffert de l'absence de sa mère mais aussi d'avoir été trimbalée de base militaire en base militaire en fonction des affectations de son père. Bien qu'éduquée de manière stricte, Donna a conclu un pacte avec son père, disant que ce dernier ne lui interdira jamais rien. De fait, elle croque la vie à pleine dent au volant de sa Chevrolet Corvette, alors que son père rêve de la voir épouser un officier. Elle a pour confident le vieux sergent Maclure.

Fiche technique[modifier | modifier le code]

Distribution[modifier | modifier le code]

Production[modifier | modifier le code]

Tournage[modifier | modifier le code]

Le tournage a eu lieu du 3 octobre 1987 à janvier 1988 à San Francisco (base militaire Presidio, San Francisco National Military Cemetery, Lincoln Blvd, Golden Gate Bridge, Chinatown, Market Street) et aux studios Paramount de Los Angeles.

Accueil[modifier | modifier le code]

Le film a connu un succès commercial modéré, rapportant environ 20 324 000 $ au box-office en Amérique du Nord[1]. En France, il a réalisé 337 399 entrées[2].

Il a reçu un accueil critique mitigé, recueillant 46 % de critiques positives, avec une note moyenne de 4,8/10 et sur la base de 13 critiques collectées, sur le site agrégateur de critiques Rotten Tomatoes[3].

Autour du film[modifier | modifier le code]

  • À l'origine, le film devait être dirigé par Tony Scott avec pour acteurs principaux Lee Marvin et Jeff Bridges. Mais Lee Marvin déclina l'offre. Le rôle du colonel Caldwell fût alors proposé à Gene Hackman, qui refusa. Du coup, Jeff Bridges laissa tomber le projet à son tour. Don Johnson fut alors approché mais ne donna pas suite compte tenu de ses engagements dans la série Miami Vice[réf. nécessaire].
  • Le véhicule de service de l'inspecteur Austin est une Dodge Diplomat bronze métallisée datant de 1981.
  • Donna conduit une vieille Chevrolet Corvette 1958 (modèle C1 à doubles phares produite entre 1958 et 1960) rouge qui aurait besoin d'un bon coup de peinture.
  • La Pontiac Firebird jaune puis bleue du sergent Spota, une Trans Am sans sigles distinctifs et munie d'un attelage remorque, est un modèle 1977 (4 phares rectangulaires insérés dans les 2 demi-calandres, typique des seuls millésimes 77 et 78) dont la plaque arrière (1AMI862) montre que les taxes de l'État de Californie ont été payées pour janvier 1988.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. Presidio sur Box Office Mojo.
  2. Presidio sur JP‘s Box-Office.
  3. Presidio sur Rotten Tomatoes.