Maximilien Joseph d'Autriche-Este

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Maximilien d'Austriche-Este.

Maximilien Joseph d'Autriche-Este (Modène, le 14 juillet 1782 -Altmünster, le 1er juin 1863) est un Membre de la Maison de Habsbourg-Lorraine de la branche d'Este-Modène issue du mariage de l'archiduc Ferdinand avec Marie-Béatrice d'Este, duchesse de Modène, Carrare et Massa en 1771. Comme tous les membres masculins de sa Maison, il porte le titre d' archiduc d'Autriche.

Biographie[modifier | modifier le code]

Maximilien Joseph d'Autriche-Este, prince de Modène est le quatrième fils de l'archiduc Ferdinand d'Autriche-Este et de Marie-Béatrice d'Este, duchesse de Modène, Massa et Carrare. Maximilien Joseph est aussi le frère cadet du duc François IV de Modène, de l'impératrice d'Autriche Marie-Louise de Habsbourg-Lorraine-Este et de la reine de Sardaigne Marie-Thérèse de Modène.

Comme tous les membres de sa Maison, l'archiduc Maximilien-Joseph est destiné au métiers des armes où à l'état ecclésiastique. Tout en rejoignant l'Ordre Teutonique en 1801 à l'âge de 19 ans dont son oncle l'archiduc Maximilien-François est Grand-Maître, il est nommé major général de l'armée en 1805. Il combat les français en Allemagne, notamment à Ratisbonne.

En 1835, il est nommé grand maître de l'ordre Teutonique.

Il fait bâtir plusieurs fortifications dans les possessions autrichiennes en Italie, comme la Torre Massimiliano à Venise.

Proche du Rédemptoriste Clément-Marie Hofbauer, il favorisa l'édification de l'institut qui porte son nom, le Maximilianeum, dont les desseins sont de fournir à l'état les cadres dont il a besoin.