Jean-Frédéric de Brunswick-Calenberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Jean-Frédéric vers 1670.

Jean-Frédéric (25 avril 1625, Herzberg – 18 décembre 1679, Augsbourg) est duc de Brunswick-Lunebourg et prince de Calenberg de 1665 à sa mort.

Biographie[modifier | modifier le code]

Jean-Frédéric est le troisième fils du duc Georges de Brunswick-Calenberg et d'Anne-Éléonore de Hesse-Darmstadt. En 1665, son frère aîné Georges-Guillaume, jusqu'alors prince de Calenberg, hérite de la principauté de Lunebourg et confie le Calenberg à Jean-Frédéric, qui y règne jusqu'à sa mort. Son frère cadet Ernest-Auguste lui succède.

Jean Frédéric ayant fait plusieurs fois le voyage de Venise, il s'y était affectionné à la noblesse, fut aggregé au Corps des Nobles en 1668.

En 1676, il engage Gottfried Wilhelm Leibniz comme bibliothécaire ducal.

Descendance[modifier | modifier le code]

Le 25 novembre 1668, Jean-Frédéric épouse Bénédicte-Henriette, fille du comte palatin Édouard de Simmern  (de) et d'Anne de Gonzague de Clèves. Quatre filles sont nés de cette union :