Hermann von Salza

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Hermann von Salza
Image illustrative de l'article Hermann von Salza
Titre
4e Grand maître de l'ordre Teutonique Blason ordre teutonique 2.svg
1208 – 1239
Prédécesseur Heinrich von Tunna
Successeur Konrad von Thüringen
Biographie
Date de naissance 1179
Lieu de naissance Langensalza
Date de décès 20 mars 1239
Lieu de décès Salerne

Hermann von Salza

Hermann von Salza (né en 1179 à Langensalza mort le 20 mars 1239 à Salerne) fut le quatrième grand maître de l'ordre Teutonique (1209 - 1239).

Biographie[modifier | modifier le code]

Hermann von Salza est originaire de Thuringe. Il naît à Langensalza aux environs d'Eisenach dans une famille de ministériaux. Le moment précis où il entre dans l'ordre est inconnu, probablement au cours de la dernière décennie du XIIe siècle.

C'est en 1209 qu'il apparaît pour la première fois en tant que grand maître de l’Ordre Teutonique. Durant son magistère, le rayon d'action des chevaliers teutoniques ne se cantonne pas uniquement à la Terre sainte.

En 1211, Hermann von Salza conduit une expédition contre les Coumans à la demande du roi André II de Hongrie. Les chevaliers s'établissent au sud-est de la Transylvanie et tentent d'y créer un État autonome. Quelques grandes villes comme Brașov ont vu alors le jour. L'ordre y prospère jusqu'en 1225, quand il est expulsé de Hongrie par le roi poussé à le faire par la noblesse hongroise.

C'est durant cette période que Hermann von Salza est également en contact avec Frédéric II du Saint-Empire, dont il est l'ami et le conseiller pendant une vingtaine d'années. Il sert à plusieurs reprises de médiateur entre l'empereur et la papauté.

Dans le même temps, Hermann von Salza ne cesse pas ses activités en Terre sainte puisqu'il prend part, durant la cinquième croisade, à la prise de Damiette en 1219. Hermann convainc plus tard Frédéric II de diriger la sixième croisade et arrange partiellement le mariage entre l'empereur et la fille de Jean de Brienne, alors roi de roi de Jérusalem. À la fin de cette croisade, Hermann revint en Europe et œuvre pour lever l'excommunication dont l'empereur avait fait l'objet, chose obtenue en 1230.

C'est également sous le magistère de Hermann von Salza que Conrad de Mazovie demande à l'ordre de l'aider militairement à convertir les Prussiens au christianisme. En 1230, les chevaliers Teutoniques s'installent sur la basse Vistule à la frontière de la Pologne et commencent leur longue campagne d'évangélisation forcée des peuplades baltes.

Statue d'Hermann von Salza (Malbork)

Les excellentes relations qui unissaient le grand maître au pape d'une part et à l'empereur d'autre part lui permirent d'obtenir de nombreux privilèges et de nombreuses donations (notamment par la Bulle d'or de Rimini) qui renforcèrent le pouvoir de l'ordre Teutonique. Il parvint également à obtenir le rattachement des chevaliers porte-glaives à l'ordre en 1237.

Hermann von Salza passa la fin de sa vie en Italie du Sud, où il s'éteignit le 20 mars 1239.

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (fr) Henry Bogdan, Les Chevaliers teutoniques, Perrin, 1995
  • (fr) Alain Demurger, Chevaliers du Christ : Les ordres religieux-militaires au Moyen Âge, XIe-XVIe siècle, Seuil, 2002
  • (fr) Kristjan Toomaspoeg, Les Chevaliers teutoniques, Flammarion, 2001