Léopold-Ferdinand de Habsbourg-Toscane

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Leopoldo Fernando de Austria-Toscana.jpg

Léopold Ferdinand de Habsbourg-Toscane, né à Salzbourg, le 2 décembre 1868 et mort à Berlin, le 4 juillet 1935, est un archiduc d'Autriche. Il est le fils ainé de Ferdinand IV de Habsbourg-Toscane (1835-1908) et d’Alice de Bourbon-Parme (1849-1935).

Biographie[modifier | modifier le code]

Léopold-Ferdinand de Habsbourg-Toscane est licencié de la marine austro-hongroise et entre à l'infanterie à Brno. Léopold Ferdinand commence une affaire avec un prostituée et est alcoolodépendant. En 1902 il renonce au rang d'archiduc et il prend le nom de Leopold Wölfling. Wölfing ne peut plus entrer l'Autriche et prend la nationalité suisse. Le pension de ses parents s'arrête après la Première Guerre mondiale et Wölfling revient à Vienne, où il ouvre une épicerie fine. Il s'en va à Berlin, où il sympathise avec les nazis.

Wölfling se marie trois fois:

  • Wilhelmine Abramovic (1877-1908)
  • Maria Ritter (1877-1938)
  • Clara Groger (1910-1941).

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Habsburger unter sich. Freimütige Aufzeichnungen eines ehemaligen Erzherzogs, Verlag Goldschmidt-Gabrielli, Berlin-Wilmersdorf 1921
  • My life story. From archduke to grocer, Hutchinson & Co, London 1930
  • Als ich Erzherzog war, Verlag Selle-Eysler, Berlin 1935.
  • Souvenirs de la Cour de Vienne, Payot, Paris 1937