Konrad von Jungingen

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Konrad von Jungingen
Image illustrative de l'article Konrad von Jungingen
Titre
25e Grand maître de l'ordre Teutonique Blason ordre teutonique 2.svg
13931407
Prédécesseur Konrad von Wallenrode
Successeur Ulrich von Jungingen
Biographie
Date de naissance vers 1355
Lieu de naissance Jungingen
(Bade-Wurtemberg - Allemagne)
Date de décès 30 mars 1407
Lieu de décès Marienbourg
(Poméranie - Pologne)

Konrad von Jungingen

Konrad von Jungingen (° vers 1355 à Jungingen, † 30 mars 1407 à Marienbourg (actuellement: Malbork)), fut le vingt-cinquième grand maître (magister generalis) de l’ordre Teutonique de 1393 à 1407.

Konrad von Jungingen arrive probablement en Prusse vers 1380. En 1387 il est nommé commandeur d'Osterode (actuellement: Ostróda). Grand trésorier en 1390, il est élu grand maître par le Chapitre de l'ordre, le 30 novembre 1393.

En 1398, sous le commandement de von Jungingen, les armées de l'Ordre détruisent Visby et défont les Vitaliens en hivernage sur l'île de Gotland. À partir de ce moment, la mer Baltique n'est plus sillonnée par les raids des pirates. Le plus célèbre d'entre eux, que l'on surnomme le Corsaire rouge, Klaus Störtebeker lui-même préfère dès lors se réfugier en mer du Nord. Marguerite Ire de Danemark et Albert de Suède cède l'île en fief aux chevaliers teutoniques.

Dans la même année, par le traité de Salynas, Vytautas le Grand lui cède le duché de Samogitie. En 1402, il achète la Nouvelle-Marche de Brandebourg pour 63 200 florins hongrois. En Prusse orientale, de nombreuses villes et villages sont fondés ou se développent, comme Sensburg (actuellement: Mrągowo) où depuis 1348, les chevaliers possédaient une forteresse en bois.

La publication de livres éducatifs et de manuels de référence permet l'expansion du système éducatif, des services sociaux sont créés. Konrad von Jungingen favorise également le développement artistique et la musique instrumentale. L'État monastique des chevaliers teutoniques est à cette époque à l'apogée de son étendue territoriale et de son développement économique.

Konrad décède en 1407 au château de Marienbourg où il est inhumé.

Sources[modifier | modifier le code]