Mario Pelchat

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Mario Pelchat

Nom de naissance Mario Pelchat
Naissance 1er février 1964 (50 ans)
Dolbeau-Mistassini, Québec, Canada
Activité principale chanteur
Genre musical Scène française
Années actives 1981 — aujourd’hui
Labels Capitol
Site officiel mariopelchat.com

Mario Pelchat est un chanteur québécois né le 1er février 1964 à Dolbeau-Mistassini[1].

Dès son jeune âge, encouragé par ses parents amoureux de la musique (un père chanteur et une mère musicienne), il grandit avec ce désir de monter sur scène ; pour la famille principalement, il monte de petits spectacles avec sa sœur Johanne de 11 mois son aînée (à noter que Mario a aussi deux autres frères et une sœur, Éric, Steeve puis Karine la cadette) pour le bonheur de tous et lentement leur renommée se fait grandissante dans le village d’Albanel la ville voisine de Dolbeau où ils déménagent alors que Mario a 9 ans.

Profession[modifier | modifier le code]

Avec sa sœur[modifier | modifier le code]

Johanne et Mario Pelchat sont de plus en plus en demande autour du lac Saint-Jean, jusqu'à Chibougamau plus encore après que Mario remporte le concours des jeunes talents amateurs animé par M. Bernard Duchesne, découvreur de talents notoire, l'année suivante, c'est Johanne qui remporte le même concours, si bien que leur agenda se remplit rapidement, mariages, piano bars, événements de toute sorte font d'eux les coqueluches du coin et ils attirent beaucoup de gens partout où ils passent.

On leur demande d'interpréter la chanson thème des jeux du Québec qui se tiennent à Dolbeau, ils participent à l'émission L'École du Music-hall à Montréal et dès lors leur réputation augmente à un rythme effarant, ils sont redemandés à participer à un spécial télé pour les 20 ans de la télévision couleur de Télé Métropole devenue TVA depuis.

Les représentants de cette émission les sélectionnent parmi d'autres jeunes lors du Salon de l'Univers des jeunes au Colisée de Québec en 1977.

L'année suivante ils sont choisis pour interpréter Adam et Ève dans un opéra rock sur la Bible et ils parcourent tout le Saguenay–Lac-Saint-Jean avec la troupe jusqu'au mois d'avril 1979, après les dernières représentations Johanne souffre d'un mal atroce et demande à être hospitalisée, plusieurs chercheurs tenteront de trouver la cause de ce mal qui la fait souffrir mais plusieurs semaines passeront avant que le verdict ne tombe, Johanne souffre d'un ostéosarcome au fémur et doit être amputée rapidement, leurs engagements sont mis en veilleuse mais Johanne insiste auprès de Mario pour qu'il les honore seul, Mario a une peur immense mais décide de foncer et de ne pas décevoir sa sœur qui se bat de toutes ses forces contre la maladie.

Elle aura finalement gain de cause, Johanne Pelchat meurt le 18 décembre 1979.

Mario est dévasté et cesse inopinément de chanter mais sa mère l'inscrit à son insu à un concours de chant, un concours d'envergure provinciale animé par l'ex-Baronnet Jean Baulne qui doit se clore à la Place des Arts de Montréal et ainsi donner aux grands lauréats la possibilité d'accéder au métier de façon professionnelle.

Mario remporte le premier prix, il a 17 ans, il revient à Dolbeau remplit de rêves mais veut désormais habiter la métropole et tenter le tout pour le tout.

En solo[modifier | modifier le code]

Il repart pour Montréal au printemps de la même année, il se produit dans divers établissements dont le populaire Manoir Mont-Royal et y fait salle comble plusieurs soirs d'affilée, il revient à Dolbeau pour les vacances d'été et rencontre Martin Peltier chanteur de renom et auteur compositeur à succès, il invite Mario chez lui à Québec afin de lui présenter quelques titres et ainsi Mario trouve LA chanson qui démarrera sa carrière: Je suis un chanteur, 17 semaines au numéro 1 du palmarès francophone ! signé chez Guy Cloutier pour trois albums dont le premier intitulé Je suis un chanteur sortira le 30 avril 1981, puis Tu m'as fait mal (1983) Mais avant d'enregistrer le 3e opus, un arrêt s'impose...

Mario désire explorer d'autres possibilités, enrichir son répertoire en s'appropriant pour un temps celui des autres. C'est ainsi qu'il formera un groupe qui l'emmènera dans divers clubs de la province et où le répertoire passera de Bruce Springsteen à George Michael (Wham!) en passant par Stevie Wonder et Billy Idol. Nous sommes en 1984, cette formation durera près de deux ans, à l'issue de leurs engagements Mario rencontre deux producteurs qui mettront tout en œuvre pour qu'il atteigne la vraie renommée et les ligues majeures.

Pierre Gibeault et Anthony Ng bâtiront un répertoire qui permettra à Mario Pelchat de connaître enfin de véritables succès. Ils défileront les uns après les autres : J'ai le blues de toi, Ailleurs, Voyager sans toi, Reste-là, Parfum d'adieu, Quand on y croit, Sur ta musique, On s'aimera un jour, Combien de temps, Près de toi connaîtront tous une première position au palmarès. Mario travaille notamment avec les compositeurs Angelo Finaldi, Hovaness 'Johnny' Hagopian, Michel Lefrançois et René Grignon qui lui présentera Eddy Marnay, et composera la musique de On s'aimera un jour (sur un texte d'Eddy Marnay).

Mario recevra un premier disque d'or avec Mario Pelchat en 1989 puis un second Couleur Passion en 1990 et la même année il sera consacré interprète de l'année au gala de l'ADISQ. Il animera également au cours de ces années une émission de variétés à Télévision quatre saisons (TQS) intitulée 7e ciel (aux côtés de Martine Chevrier), puis un autre talk show sur le réseau TVA intitulé Attention c'est show, coanimé avec Claudette Dion. En 1990, il signe un titre sur l'album Claudette Dion de cette dernière.

Puis une série noire suivra, la relation avec ses managers bat de l'aile et Mario est complètement dérobé par ceux-ci et doit déclarer faillite, l'histoire ira jusque dans les tribunaux en avril 1992 et Mario aura gain de cause mais l'argent est dilapidé, le contrat est dissous et Mario n'a plus qu'à se trouver une autre maison de disques.

Mais il n'attendra pas longtemps cependant. En septembre 1992, Sony lui offre un contrat de sept albums et un plan de carrière dont plusieurs rêveraient.

Avec Sony[modifier | modifier le code]

Un premier album paraît en février 1993 intitulé simplement Pelchat, il enregistre sur ce même opus, un duo avec Céline Dion lequel connaît un succès instantané, puis la chanson "Pleurs dans la pluie" suivie de "À juste raison" et "Perdue l'envie d'aimer" se hisseront toutes au sommet du palmarès, disque de platine, l'album sera consacré meilleur album populaire au gala de l'Adisq de l'année 93, à la fin de cette même année il rencontre la femme de sa vie et la demandera en mariage dès le mois de mai 94, Claire Lemaître-Auger et Mario Pelchat s'unissent l'un à l'autre sur un bateau, dans la ville de Québec le 7 du mois d'août (août 1994).

Puis un autre album verra le jour C'est la vie en février 1995, "C'est la vie", adaptation française de la chanson du même titre de la formation Emerson, Lake & Palmer "Le bleu du ciel" et "Le semeur", connaîtront toutes le succès espéré, au cours de la même année son duo avec Céline Dion devient un immense succès en France[réf. nécessaire] et Mario y séjourne à quelques reprises afin de promouvoir son album qui doit sortir chez TREMA.

En 1996, Mario est invité à donner des concerts à Beyrouth au Liban, il y est consacré chanteur de l'année et reçoit le prix des chansons les plus tournées de l'année sur RML 99 pour "L'otage" (tirée de l'album Mario Pelchat 88) et "N'importe où" (tirée de l'album C'est la vie 95) une suite de concerts aura lieu à guichets fermés au Ceasar's Palace de Beyrouth.

Mario revient inspiré et écrira dès lors les chansons de son prochain album.

Des titres tels "Les cèdres du Liban", inspirée des images qui l'ont émues mais aussi par le peuple qu'il a connu et aimé, "Je dois vivre", inspirée par la mort tragique de son jeune cousin, "Tant de mots" (musique de Tino Izzo), "Renaître à la vie", et le titre le plus percutant de sa carrière : "Je n't'aime plus", sont quelques-unes des chansons qu'il écrira à son retour du Proche-Orient.

Un album qui pour lui sera celui d'un grand tournant qu'il espère effectuer au sein de sa maison de disques dont il croit favorable à un tel changement mais la direction musicale entre en conflit avec son directeur artistique Vito Luprano, il est déçu mais n'a pas l'intention d'abdiquer et a la ferme intention de produire ce disque sauf qu'une pause se présentera malgré lui et son album devra attendre quelque peu.

Producteur[modifier | modifier le code]

C'est en 1999 qu'il devient son propre producteur, il fonde AMP 99 en compagnie de partenaires financiers et produit l'album dont il rêve, VII paraît en octobre de la même année, les titres mentionnés plus haut sont désormais gravés sur son étiquette et l'album lui vaut une reconnaissance médiatique et publique, il est de plus l'auteur et le compositeur de sept titres dont les thèmes varient de l'espoir à la mort en passant par le sida, l'espérance et l'amour. Il reprend le rôle de Quasimodo dans la comédie musicale Notre-Dame de Paris et ce pour plus de 250 représentations tant au Québec, qu'en France, en Belgique, en Italie et au Liban. puis une tournée québécoise solo s'ensuit, produite par Zone 3, ce sont plus de 120 soirs à guichets fermés qu'il cumule, un album live Live à guichets fermés puis un autre album, double celui-là, marquera ses 20 ans de carrière, Pelchat 2002.

En 2003, il est choisi par Félix Gray pour incarner Don Carlos dans la comédie musicale Don Juan. Le spectacle connaît un succès phénoménal, 250 000 albums vendus, 250 soirs à Montréal, Québec, Ottawa et Paris entre février 2004 et avril 2005. En juillet 2004, en pleines représentations de DON JUAN à Québec, Mario produit et coréalise un album de Noël aux sonorités gospel, musique qu'il a connue et adorée dans son jeune âge. L'album NOËL AVEC JIREH GOSPEL CHOIR paraît en novembre 2004 et trouve preneur chez 120 000 personnes. Mario Pelchat écrit pour l'album Je me souviendrai de Jean Sébastien Lavoie, paru la même année. À cela s'ajoute une tournée de Noël en compagnie de Jireh mais aussi de chorales importantes dans chacune des régions visitées des grands centres (Montréal, Ottawa, Québec, Chicoutimi et… Dolbeau, sa ville natale).

En 2005 alors qu'il séjourne à Paris, son nouvel agent Lionel Lavault décroche un contrat d'enregistrement avec la réputée maison de disques EMI, cette année-là il enregistre l'album Le Monde où je vais avec les réalisateurs Franck Eulry, Jean-Félix Lalanne et Catherine Lara, il se paye également la traite en enregistrant un duo avec la chanteuse Belge Maurane, la plus belle voix de la francophonie selon lui. L'album connaît un succès retentissant avec des simple tels : AIMER, DES MILLIARDS DE PERSONNES, JAMAIS DEUX SANS TOI, OUVRE-MOI LE CIEL et CHACUN FAIT SA MUSIQUE en duo avec Lynda Lemay. La tournée qui suit LES VILLES OÙ JE VAIS est couronnée de succès, plus de 90 soirs à guichets fermés, (billets d'or 50 000 spectateurs) et ira jusqu'en Algérie et au Liban.

Entre temps Mario Pelchat a produit l'album intitulé J'avoue de sa protégée Cindy Daniel qui assura sa première partie dans la tournée Les villes où je vais, sa chanson "Sous une pluie d'étoiles" demeure 22 semaines au numéro 1 du palmarès et elle écoule 42 000 albums auprès de son nouveau public. en 2008, Cindy enregistrera l'album Le tout premier jour, qui sera truffé de succès radio tels : Quand tu ne m'aimeras plus, Le pont, Dans le vent, Et j'espère (en duo avec Marc Dupré), entre autres.

Puis, Mario produit deux compilations de musique country intitulées Quand le country dit bonjour, volumes 1 et 2 en 2006 et 2007 respectivement. Le premier volume s'est vendu à 105 000 exemplaires. Il indique que « C’est un peu pour démystifier tous ces préjugés sur le country que cet album existe. Le country a été jugé ainsi parce qu’on ne s’est pas permis de l’emballer dans de belles pochettes et de faire des réalisations soignées ». On retrouve sur le premier volume, Ginette Reno. Les respectables, Daniel Lavoie, Dany Bédar, Marie Denise Pelletier, Mara Tremblay, Jorane, Jean-François Breau, Cindy Daniel, Jonathan Painchaud, Marc Dupré, Bourbon Gauthier et Pelchat lui-même. Sur le deuxième volume les humoristes Patrick Groulx et Les Denis Drolets, une chanson inédite de Lynda Lemay Le Cow-Boy Imaginaire, Laurence Jalbert, Michel Rivard, Paul Daraîche, Marie-Ève Janvier ainsi que Nadja, dont Mario est devenu le producteur. « C’est une fille que j’ai rencontrée dans un resto-bar à Montréal. J’ai été subjugué par sa voix et je l’ai invité à participer à cet album. » Il mentionne également que « C’est un projet qui met en valeur les chansons et les artistes du Québec »[2].

En 2009 son agent Lionel Lavault a la magnifique idée de lui proposer d'enregistrer un album concept autour des plus grands succès de Michel Legrand, le plus grand des compositeurs, pianistes, arrangeurs que la France ait jamais connu; Mario accepte avec bonheur de mettre sa voix au service des chansons magistrales de Legrand. À cette occasion, il enregistre un duo avec Dionne Warwick. Michel Legrand arrange, réalise et accompagne Mario sur les 15 chansons de l'album en plus d'interpréter en duo avec lui, "Elle a, elle a pas" (Mario Pelchat-Michel Legrand) sort le 10 mars 2009 et une tournée s'ensuit, d'abord au Québec, puis au Canada anglais et ensuite à Boston, New York, Washington, Paris, Las Vegas, Saint-Pétersbourg et Moscou.

Cette même année, le premier album "éponyme" de sa protégée Nadja voit le jour et s'écoule à plus de 75 000 exemplaires, un exploit en ces temps de crise du disque. Nadja s'impose tel un ras de marrée, son second sort disque sorti au printemps 2011 "Everything's Going My Way se vend à plus de 35 000 exemplaires, puis son album de Noël paru à la fin de cette même année est certifié disque d'or en moins d'un mois.

En 2010, Mario enregistre l'album "Toujours de nous" et collabore avec l'auteur compositeur Steve Marin pour qui il voue une très grande admiration, se greffent à eux Marc Dupré, Nelson Minville, et il travaille à nouveau avec son vieux complice Tino Izzo, Mario écrit aussi plusieurs titres de cet album qui sera certifié disque d'or très rapidement. Suivra une tournée de plus de 90 dates partout au Québec.

En 2011, Mario enregistre un DVD du spectacle Toujours de nous, enregistré dans sa ville natale comme pour remercier son premier public de l'avoir supporté depuis le tout début. Il reçoit un DVD d'or peu de temps après

Toujours en 2011, pour marquer ses 30 ans de carrière, il sort un coffret regroupant tous ses enregistrements, 187 chansons, tous ses albums et toutes les participations à divers disques thématiques des 30 dernières années, accompagné d'un album photo inédites. Ce projet que tous jugent audacieux et risqué est un succès sans précédent, il reçoit, l'année suivante, un disque platine pour souligner les 80 000 ventes d'album pour ce coffret intitulé comme son premier disque "Je suis un chanteur"

en 2012, parait le livre Le semeur, biographie racontant son parcours, ses succès et les diverses étapes de sa vie. Il reçoit le prix du public lors du salon du livre.

En septembre 2012, il produit le chanteur country Paul Daraîche, celui-ci enregistre un album de ses plus grands succès en duos avec ses artistes favoris, ainsi, les Daniel Lavoie, Isabelle Boulay, Roch Voisine, Hugues Aufray, Dick Rivers, Édith Butler, Yves Lambert, Maxime Landry, Laurence Jalbert, Luce Dufault, Marc Hervieux, Cindy Daniel, Richard Desjardins, Lynda Lemay, Patrick Norman et... Mario Pelchat se joignent à Daraîche le temps d'une chanson, l'album est un succès immense, 125 000 exemplaires vendus, la tournée "Mes amours, mes amis" produite par Pelchat (MP3 Spectacles) affiche complet partout où elle passe.

Novembre 2013, Daraîche enregistre un album de Noël et, pour l'occasion, Mario Pelchat, son producteur, lui fait vivre l'un des plus beaux moments de sa vie, Il enregistre à Paris, un duo avec son idole, le grand Charles Aznavour! où tous les deux reprennent une chanson (Noël au saloon) écrite par le plus célèbre des chanteurs français des années auparavant. L'album est certifié disque d'or en un mois.

En 2013, Pelchat intègre la distribution du spectacle musical Skatemania au côté de Nadja, Marc Dupré, Joannie Rochette, Jamie Salé et David Pelletier entre autres. Cette production mêle chant, danse, théâtre, cirque et patinage artistique sur les titres de comédies musicales[3].

Discographie[modifier | modifier le code]

Albums[modifier | modifier le code]

  • 2012: DVD Toujours de nous "Le spectacle"
  • 2011 Coffret 30 ans de carrière, 187 chansons et album photos inédites
  • 2010 : Toujours de nous
  • 2009 : Mario Pelchat - Michel Legrand (collaboration avec Michel Legrand)
  • 2006 : Le Monde où je vais (version France 4 titres différents)
  • 2006 : Le Monde où je vais (version Québec)
  • 2004 : Noël avec Jireh Gospel Choir
  • 2003 : Live
  • 2002 : Pelchat 2002
  • 1999 : VII
  • 1995 : C'est la vie
  • 1993 : Pelchat
  • 1990 : Couleur passion
  • 1988 : Mario Pelchat
  • 1983 : Tu m'as fait mal
  • 1982 : Je suis un chanteur

Compilations[modifier | modifier le code]

  • 1998 : Incontournables
  • 1998 : Mes premières chansons

Collectifs[modifier | modifier le code]

  • 2004 : Don Juan (intégrale)
  • 2003 : Don Juan (collectif, album studio du spectacle musical)
  • 1997 : La Vie en bleu (comédie musicale)

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Mario Pelchat, Québec info musique, consulté le 7 septembre 2007.
  2. QUAND LE COUNTRY DIT BONJOUR, VOL 2 Un retour aux sources, Reine-May Crescence, Canoë.com, consulté le 12 janvier 2008.
  3. « Le chanteur Marc Dupré se joint à la distribution de Skatemania », sur quebecspot.com,‎ 13 juin 2013 (consulté le 25 juin 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]