Michel Rivard

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Michel Rivard

Description de cette image, également commentée ci-après

Michel Rivard aux FrancoFolies de Montréal
le 17 juin 2013

Informations générales
Naissance Québec, Canada
Activité principale Auteur-compositeur-interprète, chansonnier, poète, écrivain, acteur
Genre musical Chanson
Instruments Guitare
Années actives 1970 - à ce jour
Site officiel [1]

Michel Rivard, né le à Montréal, est un auteur-compositeur-interprète et créateur québécois. Membre fondateur du groupe Beau Dommage, il est l'auteur-compositeur, entre autres, de la chanson La complainte du phoque en Alaska créée avec le groupe en 1974. Il mène une carrière solo depuis 1977. Il est juge dans l'émission Star Académie, édition 2012. Michel Rivard prépare actuellement un nouveau projet d'enregistrement à paraître à l'automne 2013 et dont les ébauches sont publiées pour écoute sur son site Internet officiel.

Biographie[modifier | modifier le code]

Au début des années 1970, il est d'abord comédien, chanteur et musicien pour le groupe de théâtre La Quenouille bleue de l'Université du Québec à Montréal, où il étudie en compagnie de Pierre Huet et de Robert Léger, avec lesquels il forme finalement le groupe culte Beau Dommage. Après l'immense succès du groupe, il se lança finalement dans une carrière solo dès 1977, au moment même où le groupe n'est pas encore dissout.

Il participe à la Fondation Québec-Afrique en chantant dans le projet collectif « Les Yeux de la faim » en 1985.

Il fait partie de la Ligue nationale d'improvisation.

Il est le fils du comédien Robert Rivard avec qui il joue dans la populaire émission de télévision Rue des Pignons, au sein de laquelle il interprète le rôle de Laurent Jarry.

Discographie[modifier | modifier le code]

Positions politiques[modifier | modifier le code]

Honneurs[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Culture en péril.
  2. https://www.youtube.com/watch?v=KPbVswKdSDg&feature=youtu.be