Jean Sébastien Lavoie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Lavoie.

Jean Sébastien Lavoie

Naissance 15 juillet 1978 (36 ans)
Montréal, Canada
Activité principale Chanteur
Instruments Violon, piano, tuba, clarinette
Années actives Depuis 2003
Labels BMG Entertainment, ISBA Music/DEP-Universal

Jean Sébastien Lavoie, est un chanteur canadien née le 15 juillet 1978 à Montréal au Québec.

Biographie[modifier | modifier le code]

Débuts et Nouvelle Star[modifier | modifier le code]

Dès son enfance, il évolue dans le monde de la musique grâce à une mère musicienne. Il apprend le violon à 3 ans, le piano à 7 ans, il s'intéresse aussi au tuba ou encore à la clarinette[1]. Il fréquente les cours de chant classique et d’opéra à l’école préparatoire de musique de l’Université du Québec à Montréal ainsi que l'école Prochan, une école spécialisée en musique, et rejoint l'orchestre symphonique[2],[3].

Jeune chanteur, Jean Sébastien Lavoie tente différents concours de chant au Québec : en 1999, au Festival de la Chanson en fête de Saint-Ambroise, il obtient le 2e prix d’interprétation, le prix du public et le prix Hydro-Québec ; en 2000, au Festival de la chanson de Granby, il est demi-finaliste ; en 2000, il est encore demi-finaliste au concours « Ma première Place des Arts ».

Suite à une annonce dans Le Journal de Montréal, il auditionne pour À la Recherche de la Nouvelle Star à Montréal. Il se fait connaître du grand public en participant à la première saison de À la Recherche de la Nouvelle Star en 2003. Il arrive en 3e position[2].

En 2003, son premier single est commercialisé : la reprise de Queen We Are the Champions est choisie en raison du succès d'estime qu'il avait remporté lors de son interprétation lors d'une des émissions d'À la recherche de la Nouvelle Star. Elle atteint la 38e place du classement français des meilleures ventes[4] ainsi que la 5e place du classement belge[5] et la 53e place du classement suisse[6]. Il participe aussi au titre collectif du télé-crochet Laissons entrer le Soleil[7] qui se classe no 3 des meilleures ventes françaises, no 5 en Belgique et no 24 en Suisse[8]. Un album est édité en juin 2003. Ce dernier single y est présent. Jean Sébastien Lavoie y interprète également La Bombe humaine, Je m'voyais déjà et Je l'aime à mourir[9]. Le disque atteint la 5e place du classement français des meilleures ventes ainsi que la 19e place du classement belge et la 41e en Suisse[10]. Il signe un contrat avec la compagnie BMG France sous l’étiquette RCA/Arista puis un contrat de gérance avec Guy Cloutier Communications.

Album solo et comédies musicales[modifier | modifier le code]

En 2004 sort son premier album, Je me souviendrai, sous le label RCA/Arista en France, Suisse et Belgique. La chanteuse Dominique Magloire y interprète un duo et plusieurs auteurs-compositeurs y participent tels Jacques Veneruso, Éric Mouquet, Christian Vié et Mario Pelchat. Le disque se classe no 42 des meilleures ventes françaises[11],[12]. L'album sort en septembre au Québec, où l’extrait Loin de toi devient la chanson no 1 du top BDS des radios pop-adultes après 26 semaines[3]. Il défend son disque sur la scène de l'Olympia de Paris en 1re partie de Natasha St-Pier[2].

En 2005, Jean Sébastien Lavoie met fin à son association avec son gérant. Un an plus tard, il devient la tête d’affiche de la revue musicale La légende de Broadway qui fait la tournée des Zéniths de France durant 35 représentations[13],[14]. Il chante sur l’album édition collector de ce spectacle[15] qui comprend le medley Let The Sunshine In / Fame / You're the One That I Want[16].

En 2007, il devient président de M3ET Productions Inc., en vue de produire son prochain album et son spectacle. Il est également le parrain officiel d'une école en chant pop de Montréal, Prochant.

En 2008, Jean Sébastien Lavoie signe un contrat de gérance avec Ludovic Faroult, son nouveau manager[17]. À l'hiver 2008, il interprète Jean dans la comédie musicale Robin des bois au Pavillon Baltard[18]. Dans le même temps, il prépare un 2e album en collaboration avec Éric Mouquet. Celui-ci est membre du groupe Deep Forest, gagnant d’un Grammy Award et d’un World Music Award pour son groupe[19].

Le 28 mai 2009, il participe sur les planches du Divan du Monde au concours télévisuel 2e chance sur Direct 8 présenté par Laurie Cholewa[20].

Trois et La voix[modifier | modifier le code]

S'inscrivant dans la continuité du quatuor Il Divo, Jean Sébastien Lavoie rejoint le groupe « pop lyrique » québécois Trois de 2010 à 2012. Celui-ci publie un album ainsi qu'un single et part en tournée québécoise[21],[13],[22],[23],[24],[25].

Le 8 mai 2012 sort Prière au Québec, un single en duo avec Marie-Élaine Thibert dont les paroles sont signées Sandrine Roy sur une musique de Vincenzo Thoma et paru sous l'étiquette Productions Lise Boyer[26]. En mai 2012, il est l’initiateur d'une levée de fonds au Théâtre Rialto pour le centre de soins palliatifs Maison Adhémar-Dion qui accueille gracieusement douze résidents dans le but de vivre leurs derniers jours entourés de leurs proches dans la dignité. Plusieurs artistes répondent présents pour cette initiative, dont Marie-Élaine Thibert, Étienne Drapeau, Vincenzo Thoma ou Claudette Dion[27]. Il réitère l'expérience un an plus tard[28].

Soutenu par son conjoint et ses amies en coulisses, il auditionne le 27 janvier 2013 dans la 1re saison du télé-crochet québécois La voix. Choriste de Jean-Pierre Ferland, il est sélectionné et intègre l'équipe de celui-ci[29],[30]. Il sort de la compétition le 17 mars lors du 9e épisode[31].

Il se produit sur scène, notamment aux côtés de Claudette Dion ou Marie-Élaine Thibert[32],[33],[34]. Dans la comédie musicale Madame Simpson créée par Jean-Pierre Ferland en 2014, il interprète le premier rôle Édouard VIII du Royaume-Uni qui choisit d'abdiquer plutôt que de renoncer à sa relation avec Wallis Simpson[35].

En juin 2014, il sort le single Il faut toujours'' (Jean Tosi / Elias - Christophe Balency)[36].

Notes et références[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. « Jean Sébastien Lavoie se lâche au Studio 1 », sur lyonpeople.com,‎ 3 mai 2004 (consulté le 11 mars 2013)
  2. a, b et c « Jean Sébastien Lavoie - Je me souviendrai », sur hitparade.ch (consulté le 10 mars 2013)
  3. a et b « Jean Sébastien Lavoie », sur tva.canoe.ca (consulté le 11 mars 2013)
  4. « Jean Sébastien Lavoie - We Are the Champions (chanson) », sur lescharts.com (consulté le 10 mars 2013)
  5. « Jean Sébastien Lavoie - We Are the Champions (chanson) », sur ultratop.be (consulté le 10 mars 2013)
  6. (de) « Jean Sébastien Lavoie - We Are the Champions », sur hitparade.ch (consulté le 10 mars 2013)
  7. « À la Recherche de la Nouvelle Star* - Laissons entrer le Soleil », sur discogs.com (consulté le 10 mars 2013)
  8. « À la Recherche de la Nouvelle Star - Laissons entrer le Soleil (chanson) », sur lescharts.com (consulté le 10 mars 2013)
  9. « À la Recherche de la Nouvelle Star* - 1ers Tubes », sur discogs.com (consulté le 10 mars 2013)
  10. « À la Recherche de la Nouvelle Star - 1ers Tubes (album) », sur lescharts.com (consulté le 10 mars 2013)
  11. « Jean Sébastien Lavoie - Je me souviendrai (album) », sur lescharts.com (consulté le 10 mars 2013)
  12. « Jean Sébastien Lavoie Je me souviendrai », sur chartsinfrance.net (consulté le 10 mars 2013)
  13. a et b Thierry Cadet, « Jean-Sébastien Lavoie a rejoint Trio 3 Voix », sur chartsinfrance.net,‎ 16 juillet 2011 (consulté le 10 mars 2013)
  14. Thierry Cadet, « La Légende De Broadway », sur chartsinfrance.net,‎ 14 juin 2008 (consulté le 10 mars 2013)
  15. « La Légende De Broadway Lavoie, Jean-Sébastien », sur priceminister.com (consulté le 10 mars 2013)
  16. « La légende de Broadway - Let The Sunshine In / Fame / You're The One That I Want (chanson) », sur lescharts.com (consulté le 10 mars 2013)
  17. Source Site Officiel, Myspace Officiel www.myspace.com/jslavoie
  18. « Jean Sébastien Lavoie n’est pas dans la Comédie musicale Robin des Bois 2009 », sur communique-de-presse-gratuit.com,‎ 13 avril 2009 (consulté le 11 mars 2013)
  19. « La Nouvelle Star : Le grand retour de Jean Sébastien Lavoie », sur premiere.fr,‎ 3 septembre 2008 (consulté le 11 mars 2013)
  20. Thierry Cadet, « Bertrand Agot remporte "2ème chance" sur Direct8 », sur chartsinfrance.net,‎ 28 mai 2009 (consulté le 10 mars 2013)
  21. Étienne Ranger, « Trois voix pour chanter le monde », sur lapresse.ca/le-droit,‎ 2 avril 2010 (consulté le 10 mars 2013)
  22. Serge Drouin, « Trois: un trio pop-lyrique à surveiller », sur fr.canoe.ca,‎ 24 février 2010 (consulté le 10 mars 2013)
  23. Benoit LeBlanc, « La pop lyrique de TROIS », sur courrierlaval.com,‎ 13 décembre 2010 (consulté le 10 mars 2013)
  24. Jean-Paul Sylvain, « Trois : le premier trio pop-lyrique de la francophonie », sur exruefrontenac.com,‎ 15 mars 2010 (consulté le 10 mars 2013)
  25. « Le trio vocal pop-lyrique TROIS de passage à Saint-Hyacinthe », sur quebecspot.com,‎ 14 janvier 2012 (consulté le 11 mars 2013)
  26. « Prière - Single », sur archambault.ca (consulté le 10 mars 2013)
  27. Hector Cartier, « Levée de fonds en chansons au théâtre Rialto », sur fugues.com,‎ 18 avril 2012 (consulté le 10 mars 2013)
  28. Karine, « De Passage – Soirée-bénéfice organisée par Jean Sébastien Lavoie », sur hollywoodpq.com,‎ 23 avril 2013 (consulté le 3 janvier 2014)
  29. « Des duels qui en mettent plein les oreilles », sur fr.canoe.ca/divertissement,‎ 3 mars 2013 (consulté le 10 mars 2013)
  30. « La tension monte d'un cran entre les juges », sur fr.canoe.ca/divertissement,‎ 27 janvier 2013 (consulté le 10 mars 2013)
  31. Marc-André Lemieux, « Un train d’enfer », sur Le Journal de Montréal,‎ 17 mars 2013 (consulté le 3 janvier 2014)
  32. Katina Diep, « Jean Sébastien Lavoie chante Noël », sur lechodesaintjean.ca,‎ 10 décembre 2013 (consulté le 3 janvier 2014)
  33. « Claudette Dion chante Piaf », sur Le Journal de Montréal,‎ 10 octobre 2013 (consulté le 3 janvier 2014)
  34. Maxime Massé, « Les souvenirs d'hiver de Jean-Sébastien Lavoie », sur La Presse,‎ 27 novembre 2013 (consulté le 3 janvier 2014)
  35. Claude Hébert, « Jean-Sébastien Lavoie se confie à Option journalisme Massey-Vanier », sur journalleguide.com,‎ 4 décembre 2013 (consulté le 3 janvier 2014)
  36. Vincent Kheng, « Jean Sébastien Lavoie de retour avec « Il faut toujours » », justmusic.fr,‎ 14 juillet 2014 (consulté le 17 juillet 2014)

Annexes[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]