Jonathan Painchaud

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Jonathan Painchaud

Naissance (39 ans)
Flag of Quebec.svg Îles de la Madeleine
Genre musical Folk rock pop
Instruments Guitare
Labels Sphere Musique
Site officiel http://www.jonathanpainchaud.com/

Jonathan Painchaud (né aux Îles de la Madeleine, le ) était le chanteur de l'ancien groupe musical Okoumé. Il est maintenant auteur-compositeur-interprète solo.

Biographie[modifier | modifier le code]

Né d'un père musicien, Jonathan Painchaud grandit dans la musique avec son frère Éloi aux Îles de la Madeleine[1]. Lors de sa jeunesse, Painchaud affirme avoir été un « rat d'arcades »[2].

Après être déménagé à Québec, il fonde, avec son frère et d'autres musiciens, le groupe Okoumé[1].

Après la séparation du groupe, les frères Painchaud préparent l'album Au nom du père à l'automne 2001[1], qui sortira en janvier 2002.

Après avoir joué le businessman dans la pièce Le Petit Prince, Jonathan Painchaud sort C'est la vie, son premier album solo. Il en sort trois autres par la suite, Qu'on se lève (2007), La dernière des arcades (2010) et Mon coeur collé au tien (2013).

2011 est une grande année pour Jonathan Painchaud puisqu'il devient porte parole du Supermotocross Monster Energy, évènement majeur ayant lieu au Stade Olympique de Montréal et auquel il participera lui-même. Jonathan lance également une nouvelle pièce inspiré d'un autre sport qui le passionne: le hockey. Partis pour la gloire reçoit un accueil chaleureux sur les radios à Montréal et est disponible en vente sur Itunes.

Jonathan Painchaud est père d'une fille[2].

Discographie[modifier | modifier le code]

Vidéographie[modifier | modifier le code]

  1. C'est la vie
  2. Comme un con
  3. Les vieux chums
  4. Pousse Pousse
  5. Laisse toi pas détruire
  6. Qu'on se lève
  7. Le kid
  8. Si t'est vivant
  9. Dans le sang et l'encre
  10. Seul à seul
  11. Bruce Lee vs Chuck Norris
  12. Fais-toi s'en pas
  13. Pour de vrai

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c « Jonathan Painchaud », sur http://www.jonathanpainchaud.com, Sphère musique,‎ 2010
  2. a et b Kathryne Lamontagne, « JONATHAN PAINCHAUD - L'éternel chum de gars », sur http://fr.canoe.ca, Quebecor Media,‎ 12 septembre 2010

Annexes[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]