Portail:Saguenay–Lac-Saint-Jean

Une page de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Le portail   Index thématique   L'arborescence   Le projet   Discussion

Bleuets
521 articles sont actuellement liés
au portail Saguenay–Lac-Saint-Jean
voir les dernières modifications
.

Le Saguenay–Lac-Saint-Jean, parfois appelé « Sagamie » ou anciennement « Royaume du Saguenay », est la troisième région administrative du Québec en termes de superficie avec 95 893 km² et la dixième en termes de population avec 273 434 habitants (chiffres de 2007). Elle est composée de quatre municipalités régionales de comté (MRC) et de 49 municipalités locales. Son chef-lieu et métropole est Saguenay.

Bien que la région constitue un immense territoire au nord du fleuve Saint-Laurent, les Saguenéens et les Jeannois sont concentrés principalement dans une immense vallée du bouclier canadien, le long de la rivière Saguenay et autour du Lac Saint-Jean. La forêt et surtout l’eau sont les principales ressources naturelles de la région. L'immense potentiel hydro-électrique des rivières du Saguenay-Lac-Saint-Jean est principalement exploité par des alumineries. En tout, 8 % de la production mondiale d'aluminium provient de la région [1].


Un article au hasard :

Sébastien Gagnon

Effectuer un nouveau tirage
modifier 
 Icône Lumière sur...
Le musée du fromage cheddar

Le Musée du fromage cheddar est une institution muséale située à Saint-Prime. Sa mission est de diffuser l'histoire de l'ancienne fromagerie Perron et de la production du fromage artisanal au Québec à la fin du XIXe siècle et au début XXe siècle.

Le musée loge dans le bâtiment de l'ancienne fromagerie Perron de Saint-Prime, un édifice construit en 1895 et dernier témoin des fromageries artisanales qui existaient au Québec à la fin du XIXe siècle. Le musée rapelle l'histoire des trois générations de la famille Perron, une famille de fromagers artisans qui fût active de 1895 à 1968. L'édifice de l'ancienne fromagerie Perron a été reconnu bien culturel du Québec le 24 octobre 1989.

La collection du musée est constituée de plus de 650 objets, en particulier des instruments destinés à la fabrication du cheddar de façon artisanale et à l'exportation de celui-ci. La collection comprend aussi des pièces de mobilier, de la vaisselle et des ustensiles de cuisine ayant appartenus à la famille Perron lorsqu'elle résidait dans l'édifice vers la fin du XIXe siècle et au début du XXe siècle.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Municipalité
Hôtel de ville de Dolbeau-Mistassini

Dolbeau-Mistassini est une située dans la MRC de Maria-Chapdelaine. Formée en 1997 par la fusion des anciennes villes de Dolbeau et de Mistassini, sa population oscille autour de 15 000 habitants. Le secteur de Dolbeau est nommé ainsi en l'honneur du père Jean Dolbeau. Le maire actuel de cette ville se nomme George Simard.

La majeure partie de l'industrie dolmissoise repose sur la forêt et son exploitation. Ville centre de la MRC Maria-Chapdelaine, Dolbeau-Mistassini présente un vaste éventail de services et dessert l'ensemble du territoire depuis Notre-Dame-de-Lorette jusqu'à Albanel.

Cette ville est aussi connue pour l'abbaye Notre-Dame de Mistassini, un monastère trappiste.

Dolbeau-Mistassini offre sur son territoire trois rivières : Mistassibi, Mistassini et Aux Rats. De plus, la ville donne accès au lac Saint-Jean bordé de plages sablonneuses sur plusieurs kilomètres.

Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Image
Maison Jean-Maurice-Coulombe, construite en 1897,
citée monument historique en 1988
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Évènements
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Le saviez-vous ?
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
 Icône Articles promus
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Panorama
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Citation
Left pointing double angle quotation mark sh3.svg Dans les brûlés, au flanc des coteaux pierreux, partout où les arbres plus rares laissaient passer le soleil, le sol avait été jusque là presque uniformément rose, du rose vif des fleurs qui couvraient les touffes de bois de charme ; les premiers bleuets, roses aussi, s'étaient confondus avec ces fleurs ; mais sous la chaleur persistante ils prirent lentement une teinte bleu pâle, puis bleu de roi, enfin bleu violet, et quand juillet ramena la fête de sainte Anne, leurs plants chargés de grappes formaient de larges taches bleues au milieu du rose des fleurs de bois de charme qui commençaient à mourir. Right pointing double angle quotation mark sh3.svg Louis Hémon, Maria Chapdelaine
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
modifier 
  Portails connexes
Americas (orthographic projection).svg Portail des Amériques
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif
Pix.gif

Autres portails.

Avertissement