Mario Kart Wii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mario Kart Wii
image

Éditeur Nintendo
Développeur Nintendo EAD
Concepteur Hideki Konno (producteur)
Yasuyuki Oyagi (réalisateur)

Date de sortie Drapeau du Japon 10 avril 2008
Drapeau européen 11 avril 2008
Drapeau de l'Australie 24 avril 2008
Amérique du nord 27 avril 2008
Icons-flag-kr.png 30 avril 2009
Genre Course
Mode de jeu Local
1 à 4 joueurs
En ligne
2 à 12 joueurs
(jusqu'au 20 mai 2014)
Plate-forme Wii
Média Disque optique
Contrôle Wii Wheel, Wiimote avec ou sans Nunchuk, Manette Classique ou manette GameCube

Évaluation ESRB : Everyone (E)
PEGI : 3 ans et plus (3+)
OFLC : pour tous (G)

CERO : tout âge (A)

Mario Kart Wii (マリオカートWii, Mario Kāto Uī?) est un jeu vidéo de course développé par Nintendo EAD et édité par Nintendo. Il est sorti sur la Wii en avril 2008 au Japon, en Europe, en Australie et en Amérique du Nord. C'est le sixième opus de la série Mario Kart et le premier dans lequel le joueur peut utiliser des motos en plus des karts. Comme les autres jeux de la série, Mario Kart Wii met en scène les principaux personnages de l'univers de Mario et les oppose dans des courses disputées à 12 sur des circuits situés dans les différents lieux du monde de Mario.

Mario Kart Wii a été favorablement accueilli par la critique, avec une moyenne de 82 % sur le site de compilations de critiques Metacritic. Le gameplay et le mode en ligne ont été appréciés tandis que les critiques ont trouvé que les graphismes avaient peu évolué depuis le jeu précédent et jugé le mode bataille décevant. Le jeu est un très grand succès commercial. Avec 34,26 millions d'unités écoulées jusqu'au 31 mars 2013[1], c'est l'épisode le plus vendu de la série. Il se situe au troisième rang des jeux vidéo les plus vendus de l'histoire derrière Wii Sports et Super Mario Bros.

Système de jeu[modifier | modifier le code]

Wii Wheel avec Wiimote insérée.
Personnes jouant à Mario Kart Wii avec le Wii Wheel durant le salon Montpellier in Game, en 2010.

Généralités[modifier | modifier le code]

Dans Mario Kart Wii, le joueur prend part à une course et affronte onze concurrents issus de l'univers de Mario dans un lieu situé dans cet univers. Pour la première fois dans la série, il peut contrôler des motos en plus des karts. Pendant la course, l'écran offre une vue depuis derrière à la troisième personne du véhicule, le rang actuel du joueur, la carte du parcours, le temps, le tour actuel, le nombre de tours de la course et l'objet actuel. Chaque circuit comporte des boîtes d'objets que le joueur peut ramasser en passant à travers, ce qui lui permettra d'obtenir un objet choisi au hasard avec lequel le joueur prendra un avantage sur ses adversaires. Certains objets, tels que la peau de banane ou les carapaces de tortue, permettent d'attaquer les karts adverses afin de les ralentir tandis que d'autres, comme le champignon ou Bill Ball, augmentent la vitesse du véhicule[2]. Le joueur peut choisir entre les dérapages manuels ou automatiques. Si le dérapage est assez long, il obtient un mini-turbo. Il n'est plus possible d'optimiser le mini-turbo en appuyant successivement sur plusieurs boutons, comme c'était le cas dans certains des épisodes précédents[3]. Le joueur peut aussi augmenter sa vitesse pour un court instant en effectuant des figures en l'air après un saut ou en se mettant sur la roue arrière de sa moto[4]. En plus des courses, deux types de batailles sont disponibles : la bataille de ballons et la chasse aux pièces. Quatre permis, qui correspondent au fichier de sauvegarde d'un joueur, peuvent être créés et chaque permis est associé à un Mii[2].

Dans ce jeu, les circuits sont répartis en huit coupes. Quatre coupes proposent des circuits originaux développés spécifiquement pour la version Wii du jeu. Les quatre autres coupes contiennent quant à elles une compilation de circuits appartenant à des versions antérieures de Mario Kart adaptés à cette version du jeu. Chaque coupe regroupe quatre circuits, ce qui porte le nombre total de circuits à trente-deux[5]. Quatre coupes sont disponibles dès le début et les quatre autres sont à débloquer[6]. Les batailles se déroulent dans 10 arènes, dont 5 nouvelles et 5 adaptées de versions antérieures. Vingt-quatre personnages, auxquels sont adjoints les Miis, apparaissent dans Mario Kart Wii[3]. Douze d'entre eux sont disponibles dès le commencement du jeu et les douze autres, ainsi que les Miis, sont à débloquer[7]. À chaque personnage correspond une catégorie de poids (léger, moyen ou lourd)[8].

Trois karts et trois motos sont disponibles dès le début pour les personnages de chaque catégorie de poids. En avançant dans le jeu, le joueur peut débloquer trois karts et trois motos supplémentaires. Il y a donc six karts et six motos disponibles pour les personnages de chacune des trois catégories de poids et 36 véhicules différents au total[9]. Les véhicules possèdent sept caractéristiques qui influencent leur comportement pendant une course : la vitesse, le poids, l'accélération, la maniabilité, le dérapage, le hors-piste et le mini-turbo. Les valeurs de chaque caractéristique sont matérialisées par des jauges sur l'écran de sélection du kart[10].

Il existe plusieurs manières de contrôler le véhicule : le joueur peut tourner la Wiimote seule ou imbriquée dans le Wii Wheel vers la gauche ou la droite ou utiliser les boutons de la Wiimote et du Nunchuk, de la manette classique Wii ou de la manette GameCube[2].

Modes de jeu[modifier | modifier le code]

Mario Kart Wii propose quatre modes de jeux : Grand Prix, Contre-la-montre, Course VS et Bataille.

Dans le mode Grand Prix, le joueur choisit un véhicule parmi quatre types de moteurs : 50 cm3 où seuls les karts sont disponibles, 100 cm3 où seules les motos sont disponibles[2], 150 cm3 et 150 cm3 miroir. Ces classes déterminent le niveau de difficulté de la course : plus le moteur est puissant, plus le véhicule est rapide. La catégorie 150 cm3 miroir, verrouillée au début du jeu, met en scène des véhicules de catégorie 150 cm3 sur des circuits où les pistes sont comme les reflets à travers un miroir des pistes normales[11]. Après avoir progressé dans le jeu, le joueur peut participer aux Grands Prix de toutes les difficultés avec un kart ou une moto[12]. Dans ce mode, le joueur affronte onze adversaires contrôlés par l'ordinateur et concourt dans les différentes coupes du jeu. À l'arrivée d'un circuit, des points sont attribués aux concurrents selon l'ordre d'arrivée. À la fin d'une coupe, un classement général est établi par l'addition des points obtenus lors de quatre courses. Un indice est attribué au joueur en fonction de son rang et de son temps, de bons résultats permettant de débloquer des circuits, des karts et des personnages[2].

Le mode Contre-la-montre permet d'établir des records de temps sur les différents circuits, sans autres concurrents. Ces records de temps sont matérialisés par un véhicule fantôme, qui reproduit le parcours exact qu'a pris le joueur[2]. Le joueur peut affronter son propre fantôme ou un fantôme déjà installé. Quand il bat le fantôme de base d'un circuit et qu'il atteint un temps déterminé, il débloque un fantôme plus rapide créé par un des développeurs du jeu[13].

Dans le mode Course VS, le joueur affronte d'autres concurrents, soit dirigés par l'ordinateur soit par jusqu'à trois autres joueurs en multijoueur. Ce mode peut se jouer en solo ou en deux équipes de six et le joueur en choisit la difficulté[2].

Dans le mode Bataille, le joueur choisit entre deux types de jeu disputés par deux équipes de six. Dans la bataille de ballons, le but est d'éclater ou voler les ballons des véhicules de l'équipe adverse en se servant des objets. La chasse aux pièces consiste à collecter des pièces. On peut également en faire perdre aux adversaires grâce aux objets. Comme dans le mode Course VS, le joueur affronte d'autres concurrents, soit dirigés par l'ordinateur soit par jusqu'à trois autres joueurs en multijoueur[2].

Circuits[modifier | modifier le code]

Nouveaux circuits (Circuits Nitros)
Circuits de base Circuits à débloquer
Coupe Champignon Coupe Fleur Coupe Étoile Coupe Spéciale
Circuit Luigi Circuit Mario Circuit Daisy Ruines Sec Sec
Prairie Meuh Meuh Supermarché Coco Cap Koopa Route Clair de Lune
Gorge Champignon Pic DK Bois Vermeil Château de Bowser
Usine Toad Mine Wario Volcan Grondant Route Arc-en-ciel
Anciens circuits (Circuits Rétros)
Circuits de base Circuits à débloquer
Coupe Carapace Coupe Banane Coupe Feuille Coupe Éclair
GCN Plage Peach N64 Royaume Sorbet DS Désert du Soleil SNES Circuit Mario 3
DS Cascades Yoshi GBA Plage Maskass GBA Château de Bowser 3 DS Jardin Peach
SNES Vallée Fantôme 2 DS Quartier Delfino N64 Jungle DK GCN Montagne DK
N64 Autodrome Mario GCN Stade Waluigi GCN Circuit Mario N64 Château de Bowser

Les initiales précédant les circuits des coupes classiques désignent la provenance des circuits : SNES : Super Nintendo, N64 : Nintendo 64, GBA : GameBoy Advance, GCN : Nintendo GameCube et DS : Nintendo DS.

La version 3DS reprend les circuits Gorge Champignon, Supermarché Coco, Cap Koopa et Bois Vermeil.

La version Wii U reprend les circuits Prairie Meuh Meuh et Volcan Grondant.

Arènes du mode Bataille
Square Bloc Une arène à étages dont les statues disparaissent après un certain temps laissant place au vide.
Jetée Delfino Une arène dont une partie se fait inonder et une autre en hauteur accessible via une passerelle.
Stade Funky Kong Un stade semblable à un skatepark où les tremplins sont très nombreux.
Roulette Chomp Une roulette de casino géante avec un Chomp au milieu qui écrase les pilotes situé trop près.
Désert Thwomp Un désert de sable où un Thwomp crée des remous en atterrissant.
SNES Arène Bataille 4 Une arène carrée composée de plusieurs obstacles qui forment des couloirs.
GBA Arène Bataille 3 Une arène carrée composée de quatre angles qui font office d'obstacles.
N64 Gratte-ciel Le sommet d'un gratte-ciel, la nuit, qui contient de nombreuses zones de vide.
GCN Cookie Arena Un cookie géant dont le glaçage sert d'obstacles.
DS Maison de l'Aube Une maison aérienne avec de nombreuses pièces, au lever du soleil.

Personnages[modifier | modifier le code]

Le jeu compte au total 25 personnages :

Personnages
Bébé Mario Bébé Luigi Bébé Peach Bébé Daisy
Toad Toadette Koopa Skelerex
Mario Luigi Peach Daisy
Yoshi Birdo Diddy Kong Bowser jr
Wario Waluigi Donkey Kong Bowser
Roi Boo Harmonie Funky Kong Bowser Skelet
Mii (tenue A) Mii (tenue B)

Bébé Peach, Harmonie, Funky Kong, le Mii et Bowser Skelet sont pour la toute première fois jouables dans la série Mario Kart.

Bébé Daisy fait sa toute première apparition dans un jeu de la série Super Mario.

Fonctionnalités en ligne[modifier | modifier le code]

Mode en ligne[modifier | modifier le code]

Le mode en ligne est jouable à un ou deux depuis la même Wii et utilise la Connexion Wi-Fi Nintendo. Le joueur se connecte et choisit entre participer à une course VS ou une bataille, en mondial ou en continental. Chaque participant d'une course peut proposer un des 32 circuits ou une des 10 arènes du jeu, et le choix est fait au hasard parmi les propositions des joueurs[2]. Le joueur commence avec 5 000 points et, en fonction du classement et du nombre de concurrents, des points sont ajoutés ou soustraits de ce crédit de départ[14]. Les joueurs peuvent aussi concourir contre des amis, soit en les rejoignant pendant une course, soit en créant une salle pour héberger une course[2]. Des messages prédéfinis peuvent être envoyés aux adversaires. Pour des raisons de sécurité, on ne peut pas écrire de messages avec un clavier[15]. La Connexion Wi-Fi Nintendo, et donc le mode en ligne de Mario Kart Wii, sont désactivés par Nintendo le 20 mai 2014[16],[17].

Chaîne Mario Kart[modifier | modifier le code]

Grâce au service WiiConnect24, le joueur peut utiliser les fonctionnalités de la chaîne Mario Kart. Il peut installer cette chaîne sur le menu Wii et l'utiliser sans insérer le disque dans la console. Il doit toutefois le faire pour participer à une course[2].

Le joueur peut enregistrer jusqu'à 30 amis et en rejoindre un dans une course[14]. Pour le mode contre-la-montre, il peut télécharger des fantômes ayant un niveau proche du sien[2] ou ceux des champions du monde et du continent. Il peut également voir les temps de ses amis et échanger des fantômes avec eux[8]. Pour chaque circuit, le joueur peut aussi consulter un graphique affichant des Miis en fonction de leur temps réalisé, ce qui lui permet de se situer par rapport aux joueurs du monde, du continent ou à ses amis. Pour les développeurs, ce système de classement est plus gratifiant pour le joueur que s'il connaissait son rang au niveau mondial[18].

Un mode appelé concours en Europe et tournois en Amérique est aussi accessible depuis la chaîne Mario Kart. Le joueur participe à un concours disponible pour une durée limitée et peut voir le classement des meilleurs temps réalisés dans ce concours[2]. Le premier concours a lieu en mai 2008. Il s'agit de terminer une course avec des conditions particulières, par exemple le plus rapidement possible en mode VS[19] ou dans un contre-la-montre à contresens[20].

Développement[modifier | modifier le code]

Hideki Konno est le producteur du jeu.

Mario Kart Wii a été développé par le studio Nintendo EAD[21]. Il a été produit par Hideki Konno, qui travaille sur la série depuis le jeu Super Mario Kart sorti en 1992[22],[23].

Les motos sont une des grandes nouveautés de Mario Kart Wii. Hideki Konno, qui adore les courses de BMX et de snowboard, a l'idée d'intégrer des éléments des courses BMX dès la version GameCube, mais Shigeru Miyamoto, producteur du jeu, n'est pas convaincu. La possibilité d'ajouter des éléments de sports extrêmes et des figures est à nouveau discutée pour la version DS, mais cela s'avère trop difficile à développer pour une console portable. L'idée est reprise pour la version Wii et des motos sont intégrées au jeu, en plus des karts. Pendant le développement, le jeu est appelé « Mario Kart X » ; le « X » venant du mot « extrême ». Le nom est changé par la suite car le « X » avait déjà été utilisé pour le nom japonais du jeu Super Smash Bros. Brawl[24]. Les développeurs utilisent les capacités de reconnaissance de mouvement de la Wiimote, ce qui est également une nouveauté. Ils développent une trentaine de prototypes basés sur les volants des vrais karts de différentes formes, couleurs et poids avant de choisir l'apparence finale du Wii Wheel[25]. Les Miis, qui apparaissent dans le jeu, ne sont pas jouables dès le début du jeu car, pour les développeurs, des courses avec uniquement des Miis ne constituent pas un vrai Mario Kart. L'intégration des Miis est facilitée par un programmeur ayant travaillé sur la chaîne Mii, et ils apparaissent dans le décor des jeux, par exemple dans le public[24]. De plus, le mode en ligne est amélioré. Lors du développement de Mario Kart DS, Hideki Konno n'a pas pu concrétiser toutes ses idées à cause d'un manque de temps[26]. Elles ont été reprises pour la version Wii. Il y a donc plusieurs améliorations par rapport aux fonctions en ligne de la version DS : des joueurs peuvent rejoindre une partie après chaque course, ce qui évite qu'il y ait de moins en moins de joueurs, ils peuvent voir la localisation de leurs adversaires sur un globe terrestre, on peut facilement rejoindre ses amis grâce à la chaîne Mario Kart et, pour le contre-la-montre, le joueur ne voit pas son classement mais se situe par rapport aux autres joueurs grâce à un graphique sur lequel sont disposés les Miis des joueurs en fonction de leur temps[18].

Mario Kart Wii est officiellement annoncé à l'E3 2007. La possibilité de jouer en ligne, le Wii Wheel et les premières vidéos du jeu sont dévoilées à l'occasion et la sortie est annoncée pour le premier trimestre 2008[27],[28]. La possibilité de conduire des motos est annoncée lors de la conférence Nintendo Fall Conference, tenue en octobre 2007. La sortie du jeu est alors annoncée pour le printemps[29].

Le jeu sort le 10 avril 2008 au Japon, le 11 en Europe, le 24 en Australie et le 27 en Amérique du Nord, puis le 30 avril 2009 en Corée du Sud[3],[30],[31]. En 2011, il sort en bundle avec la Wii[32].

Équipe de développement[modifier | modifier le code]

Bande sonore[modifier | modifier le code]

La musique du jeu a été composée par Asuka Ōta et Nagamatsu Ryo[33]. Les thèmes des circuits déjà présents sur d'autres consoles ont été remixés[3]. Le CD de la bande sonore officielle, qui sort en décembre 2011 sur le site du Club Nintendo japonais, contient 43 pistes du jeu[33].

Les comédiens de doublage, quatre hommes et quatre femmes, jouent au jeu lors de l'enregistrement des voix des personnages afin de rendre celles-ci plus réalistes[24]. C'est Charles Martinet qui joue le plus de personnages : il prête sa voix à six d'entre eux[22].

Accueil[modifier | modifier le code]

Critiques[modifier | modifier le code]

Aperçu des notes reçues

Presse papier
Média Note
Edge (GB) 6 sur 10[34]
Famitsu (JP) 37 sur 40[35]
Presse numérique
Média Note
1UP.com (US) B+[36]
Gamekult (FR) 7 sur 10[37]
GameSpot (US) 8,5 sur 10[38]
IGN (US) 8,5 sur 10[39]
Jeuxvideo.com (FR) 16 sur 20[3]
Agrégateurs de notes
Média Note
GameRankings 82,07 %[40]
Metacritic 82 sur 100[41]

Les critiques de Mario Kart Wii sont globalement positives. Les sites de compilations de critiques GameRankings et Metacritic indiquent tous deux une moyenne d'environ 82 %, calculée sur respectivement 74 et 73 critiques[40],[41].

Le magazine Famitsu, qui apprécie particulièrement le mode en ligne, lui attribue un score de 37 sur 40. Il trouve qu'utiliser la Wiimote est « relativement confortable » et que toutes les possibilités de contrôle sont bonnes[35]. IGN le note 8,5 sur 10 et lui décerne le label « Editor's Choice ». Pour ce site, qui salue également les possibilités du mode en ligne mais qui déplore le fait que les objets choisis au hasard peuvent renverser le déroulement de la course, Mario Kart Wii est l'un des meilleurs jeux de karts sur console depuis des années[39]. GameSpot, qui lui attribue la même note qu'IGN, apprécie le grand nombre et l'originalité des circuits et trouve que les motos constituent une bonne alternative aux karts. Il estime en revanche que le fait que les batailles soient jouées uniquement par équipe et chronométrées est un désavantage[38]. Le site 1UP.com salue l'intégration des Miis et le mode en ligne malgré le manque d'un chat en temps réel et estime que l'utilisation du Wii Wheel réduit la maniabilité[36]. Jeuxvideo.com attribue le score de 16 sur 20 à Mario Kart Wii et trouve qu'il s'agit de « l'une des meilleures exclusivités de la console ». Selon ce site, les graphismes ont peu évolué depuis la version GameCube, les nouveaux circuits ne sont pas particulièrement marquants, le choix des anciens circuit est quant à lui mal fait et décevant, mais la difficulté a été augmentée et le gameplay adapté à un public peu expérimenté sans négliger les habitués[3]. Pour Gamekult, qui le note 7 sur 10, le jeu est « toujours aussi fun » et le mode en ligne réussi, mais le Wii Wheel est « un peu gadget », la réalisation est décevante et les circuits « anecdotiques dans l'ensemble »[37]. Le magazine Edge lui attribue un score de 6 sur 10[34]. Il trouve que les batailles sont particulièrement déplaisantes, les joueurs devant faire équipe avec des alliés peu fiables, et que le mode multijoueur local a été négligé en faveur du mode en ligne[34].

Récompenses[modifier | modifier le code]

Mario Kart Wii a été récompensé à plusieurs reprises au cours de différents évènements. Lors du Tokyo Game Show 2009, il reçoit un des deux Grand Awards[42] et, aux Kids' Choice Awards 2010, le jeu reçoit le prix de « Jeu vidéo préféré »[43]. Par ailleurs, il a été récompensé par plusieurs sites spécialisés. En 2008, GameSpy le nomme « Jeu de l'année sur Wii » et « Jeu de course de l'année sur Wii »[44] et IGN le nomme « Meilleur jeu de course sur Wii » et « Meilleur jeu multijoueur en ligne » de l'année[45],[46].

Ventes[modifier | modifier le code]

Mario Kart Wii est un très grand succès commercial. Le 14 avril 2008, les premiers chiffres indiquent qu'au Japon, sur les 400 000 exemplaires mis en vente, 300 000 se sont écoulés le premier jour, battant ainsi les ventes du premier jour de sortie de ses prédécesseurs[47]. En 2008, c'est le jeu le plus vendu au Royaume-Uni avec 1,94 million d'exemplaires écoulés, le deuxième aux États-Unis avec cinq millions d'exemplaires et le quatrième au Japon avec deux millions d'exemplaires[48],[49],[50],[51]. C'est également le jeu le plus vendu de l'année en France[52]. Les ventes mondiales atteignent 15,4 millions en mars 2009[53]. Avec ce nombre, le Livre Guinness des records décerne à Mario Kart Wii le record du jeu vidéo de course le plus vendu de l'histoire. Ce record est plus tard amélioré avec 23 millions de ventes en octobre 2010[54]. Le succès du jeu est durable, puisqu'il se situe encore au douzième rang mondial des ventes annuelles en 2011, avec 4,91 millions d'unités écoulées[32].

Le jeu atteint 34,26 millions d'exemplaires écoulés dans le monde au 31 mars 2013, ce qui en fait la meilleure vente de la série, le deuxième jeu le plus vendu sur Wii après Wii Sports et la troisième meilleure vente de l'histoire après Wii Sports et Super Mario Bros.[55],[56]. C'est également le jeu vidéo le plus vendu de l'histoire en France avec 2,6 millions d'exemplaires vendus[57],[58].

Postérité[modifier | modifier le code]

Plusieurs circuits apparus dans Mario Kart Wii sont repris dans le jeu Mario Kart 7, sorti en 2011 sur Nintendo 3DS. Il s'agit de la Gorge Champignon, du Supermarché Coco, du Bois Vermeil et du Cap Koopa[59].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.nintendo.co.jp/ir/en/sales/software/wii.html
  2. a, b, c, d, e, f, g, h, i, j, k, l et m (en)/(fr)/(es) [PDF] Mario Kart Wii : Mode d'emploi, Nintendo,‎ 2008 (lire en ligne)
  3. a, b, c, d, e et f Romendil, « Mario Kart Wii : Test », sur Jeuxvideo.com,‎ 11 avril 2008 (consulté le 18 janvier 2013)
  4. « Mario Kart Wii : Les nouveautés », sur Jeuxvideo.com (consulté le 26 janvier 2013)
  5. « Tous les circuits passés au crible », sur Jeuxvideo.com (consulté le 26 janvier 2013)
  6. « Les coupes », sur Jeuxvideo.com (consulté le 26 janvier 2013)
  7. « Les personnages », sur Jeuxvideo.com (consulté le 26 janvier 2013)
  8. a et b « Mario Kart Wii », sur nintendomaine.com (consulté le 27 janvier 2013)
  9. « Les karts », sur gameplay.be (consulté le 27 janvier 2013)
  10. « Test Mario Kart Wii », sur jeuxactu.com (consulté le 26 janvier 2013)
  11. (en) « Mario Kart Wii Mirror Mode », sur mahalo.com (consulté le 26 janvier 2013)
  12. « Bonus divers », sur Jeuxvideo.com (consulté le 1er février 2013)
  13. « Débloquer les super fantômes », sur Jeuxvideo.com (consulté le 27 janvier 2013)
  14. a et b (en) Guy Cocker, « Mario Kart Wii Online Hands-On », sur GameSpot,‎ 18 avril 2008 (consulté le 27 janvier 2013)
  15. (en) Matt Casamassina, « Update: Mario Kart Wii Text Chat Details », sur GameSpot (consulté le 27 janvier 2013)
  16. « Nintendo: fermeture annoncée du service online de la Wii et de la DS le 20 mai », sur zone-numerique.com,‎ 27 février 2014 (consulté le 5 avril 2014)
  17. « Fermeture de la Connexion Wi-Fi Nintendo », sur nintendo.fr (consulté le 21 mai 2014) : « Depuis le 20 mai 2014, le service "Connexion Wi-Fi Nintendo" a cessé d'exister et il n'est plus possible d'utiliser les fonctionnalités en ligne des logiciels Nintendo DS/DSi et Wii, telles le jeu et les compétitions en ligne ainsi que les classements en ligne. »
  18. a et b « Chaîne Mario Kart : à vous la planète Niveau boni », sur wii.com (consulté le 18 janvier 2013)
  19. « Le 1er concours de Mario Kart est arrivé ! », sur salon.p-nintendo.com,‎ 1er mai 2008 (consulté le 10 janvier 2010)
  20. « Participez au prochain concours Mario Kart Wii ! », sur nintendo.fr,‎ 16 juin 2008 (consulté le 27 janvier 2013)
  21. (en) Jeremy, « Coffee With Games: Mario Kart Wii », sur nintendofuse.com,‎ 4 juin 2012 (consulté le 18 janvier 2013)
  22. a, b et c (en) « Mario Kart Wii Tech Info », sur GameSpot (consulté le 18 janvier 2013)
  23. « Iwata Demande : Mario Kart Wii : Tout est parti d'un gars en salopette », sur wii.com (consulté le 18 janvier 2013)
  24. a, b et c « Iwata Demande : Mario Kart Wii : « Mario Kart X » », sur wii.com (consulté le 18 janvier 2013)
  25. « Iwata Demande : Mario Kart Wii : Les nombreux prototypes du Wii Wheel », sur wii.com (consulté le 18 janvier 2013)
  26. « Iwata Demande : Mario Kart Wii : Motivé par la frustration », sur wii.com (consulté le 18 janvier 2013)
  27. « E3 2007 : Le point sur Mario Kart Wii », sur Jeuxvideo.com,‎ 13 juillet 2007 (consulté le 18 janvier 2013)
  28. « Bande-annonce - E3 2007 », sur Jeuxvideo.com,‎ 11 juillet 2007 (consulté le 18 janvier 2013)
  29. « Mario Kart Wii aime le deux-roues », sur Jeuxvideo.com,‎ 10 octobre 2007 (consulté le 18 janvier 2013)
  30. (en) « Mario Kart Wii's Australian release date announced: April 24 », sur qj.net,‎ 6 mars 2008 (consulté le 18 janvier 2013)
  31. (en) « Mario Kart Wii hitting South Korea by the end of April », sur gonintendo.com,‎ 23 avril 2009 (consulté le 19 janvier 2013)
  32. a et b « Bilan Monde 2011 : Ventes de jeux », sur gamescharts.fr,‎ 13 mars 2012 (consulté le 24 janvier 2013)
  33. a et b (en) « Mario Kart Wii Platinum Soundtrack », sur sonixgvn.net,‎ 31 janvier 2012 (consulté le 19 janvier 2013)
  34. a, b et c (en) « Mario Kart Wii Review », Edge,‎ 14 avril 2008 (consulté le 22 janvier 2013)
  35. a et b (en) Yoshi Sato, « Famitsu Reviews Mario Kart Wii », 1UP.com,‎ 4 mars 2008 (consulté le 22 janvier 2013)
  36. a et b (en) « Mario Kart Wii Review: Is the Series Running on Fumes? », 1UP.com,‎ 23 avril 2008 (consulté le 22 janvier 2013)
  37. a et b Puyo, « Test : Mario Kart Wii », Gamekult,‎ 11 avril 2008 (consulté le 22 janvier 2013)
  38. a et b (en) Lark Anderson, « Mario Kart Wii Review », GameSpot,‎ 25 avril 2008 (consulté le 22 janvier 2013)
  39. a et b (en) Bozon, « Mario Kart Wii Review », IGN,‎ 20 avril 2008 (consulté le 22 janvier 2013)
  40. a et b (en) « Mario Kart Wii », GameRankings (consulté le 19 janvier 2013)
  41. a et b (en) « Mario Kart Wii », Metacritic (consulté le 19 janvier 2013)
  42. (en) Tom Magrino, « MGS4, Mario Kart Wii honored at Japan Game Awards », sur GameSpot,‎ 28 septembre 2009 (consulté le 25 janvier 2013)
  43. (en) « 2010 Kids' Choice Awards », sur tv.com (consulté le 25 janvier 2013)
  44. (en) « Wii Winners Recap », GameSpy (consulté le 25 janvier 2013)
  45. (en) « Best Racing/Driving Game », IGN (consulté le 25 janvier 2013)
  46. (en) « Best Online Multiplayer Game », IGN (consulté le 25 janvier 2013)
  47. Nathalie M., « Mario Kart Wii : premiers chiffres de vente », sur Génération Nouvelles Technologies,‎ 2008 (consulté le 10 janvier 2010)
  48. (en) Tom Magrino, « Mario Kart Wii sells 8.94M in 2008 », sur GameSpot,‎ 2 février 2009 (consulté le 25 janvier 2013)
  49. (en) Michael French, « REVEALED: UK's best-selling games of 2008 », sur mcvuk.com,‎ 9 janvier 2009 (consulté le 25 janvier 2013)
  50. (en) Michael McWhertor, « Mario Kart Wii sells 8.94M in 2008 », sur kotaku.com,‎ 15 janvier 2009 (consulté le 25 janvier 2013)
  51. (en) Michael McWhertor, « Japan’s Best Selling Games Of 2008 Are… », sur kotaku.com,‎ 30 décembre 2008 (consulté le 24 janvier 2013)
  52. « Les chiffres du marché français des biens culturels », GfK,‎ 12 février 2009 (consulté le 25 janvier 2013)
  53. [PDF] (en) « Financial Results Briefing for Fiscal Year Ended March 2009 », Nintendo,‎ 8 mai 2009 (consulté le 24 janvier 2013)
  54. (en) « Best selling racing video game », Livre Guinness des records (consulté le 25 janvier 2013)
  55. « Panthéon (Monde) », sur gamescharts.fr,‎ 29 novembre 2012 (consulté le 24 janvier 2013)
  56. (en) « Top Selling Softwares Sales Units », sur nintendo.co.jp (consulté le 9 mai 2013)
  57. http://www.gamescharts.fr/2012/06/chiffres-exclusifs-les-ventes-de-nintendo-en-france/
  58. http://www.vgchartz.com/game/6968/mario-kart-wii/France/
  59. « Raccourcis des circuits - Soluce Mario Kart », sur Gamekult (consulté le 26 janvier 2013)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Médias externes[modifier | modifier le code]

  • [image] Face et dos de la boîte européenne du jeu
  • [image] Face et dos de la boîte américaine du jeu
  • [image] Face et dos de la boîte japonaise du jeu
  • [vidéo] Bande-annonce européenne

Liens externes[modifier | modifier le code]

Cet article est reconnu comme « bon article » depuis sa version du 15 février 2013 (comparer avec la version actuelle).
Pour toute information complémentaire, consulter sa page de discussion et le vote l'ayant promu.