Mario Tennis Open

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Mario Tennis Open
Éditeur Nintendo
Développeur Camelot
Musique Motoi Sakuraba

Date de sortie Icons-flag-jp.png 24 mai 2012
Icons-flag-us.png 20 mai 2012
Icons-flag-eu.png 25 mai 2012
Genre Sport
Plate-forme Nintendo 3DS
Média Cartouche

Mario Tennis Open est un jeu vidéo de tennis sur l'univers de Mario développé par Camelot et édité par Nintendo sur Nintendo 3DS en mai 2012.

Il a été annoncé lors du Tokyo Game Show de 2011[1].

Personnages jouables[modifier | modifier le code]

Plusieurs personnages sont jouables au lancement du jeu, et d'autres sont à débloquer. Ils sont répartis suivant leur style de jeu :

Bébé Peach, Luma, Bowser Skelet et Bébé Mario doivent être débloqués en atteignant le troisième niveau des mini-jeux pour 1 joueur. Il s'agit, respectivement pour chaque personnage précité, du Défi anneaux, des Échanges galactiques, du jeu Halte aux plantes et de Super Mario Tennis.

D'autres personnages sont à débloquer en utilisant les Codes QR:

  • Des couleurs alternatives à Yoshi (dont le type dépend justement de la couleur). Le Yoshi jaune est puissant, le Yoshi blanc est rusé, le Yoshi noir est complet, les Yoshi bleu et bleu ciel sont rapides, et enfin les Yoshi rose et rouge sont techniques.
  • Métal Mario, de type Puissant.

Courts[modifier | modifier le code]

Chaque court dispose de sa propre surface. Tous sont disponibles dès le départ, sauf le Dôme Galaxie, à débloquer en finissant l'Open Étoile, dans le mode Tournoi. Le Dôme Galaxie a d'ailleurs 2 surfaces possibles : Cristal et Morph, qui se transforme en une autre surface du jeu, selon un ordre bien défini, sur la moitié de court du joueur qui encaisse une frappe chance.

Il y a aussi le Stade Mario (qui a 3 courts : un en terre battue, un en gazon et un en dur), la Vallée Champignon (surface champignon), le Désert Wario (surface sable), l'Ile des Pingouins (surface glace), le Château de Bowser (surface pierre), la Jungle DK (surface bois) et le Palais de Peach (surface moquette).

Notes et références[modifier | modifier le code]