Liste des Zeppelins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Cette page présente une liste complète des zeppelins construits par la firme Luftschiffbau Zeppelin à Friedrichshafen de 1900 à 1918. D'autres types de dirigeables rigides, plus tardifs, ou appelés "zeppelins" par antonomase, n'y figurent pas.

Contexte historique[modifier | modifier le code]

L'entreprise, basée à Friedrichshafen en Allemagne, numérotait les dirigeables "LZ", suivi d'un chiffre arabe, "LZ" signifiantLuftschiff Zeppelin, soit "Dirigeable Zeppelin", du nom du fondateur de la firme Ferdinand von Zeppelin. Les aéronefs utilisées à des fins civiles ont généralement un nom de baptême, alors que les dirigeables militaires n'ont souvent qu'une numérotation opérationnelle pour les désigner.

Les zeppelins sont utilisés comme bombardiers pendant la Première Guerre mondiale, mais ne montrent pas une grande efficacité. Au début du conflit, le commandement allemand nourrit de grands espoirs pour l'aéronef, mais ils seront vite déçus par la pratique. En théorie, les Zeppelins semblent très nettement supérieurs aux avions de l'époque. Les zeppelins sont un peu moins rapides, mais ils transportent plus d'armement, ont une plus grande charge utile de bombes et un rayon d'action et une résistance très supérieurs. L'empire allemand possède alors la meilleure flotte de grands dirigeables du monde, avec, au 1er août 1914, douze dirigeables militaires, dont neuf Zeppelins géants à structure rigide partagés alors essentiellement au service de la troupe aérienne de l’armée impériale allemande, sans compter la flotte civile - une douzaine de Zeppelins - en cours de militarisation. Ces avantages ne se traduisent pas dans les faits[1].

La première utilisation offensive de zeppelins a lieu deux jours seulement après l'invasion de la Belgique, par un seul aéronef, le Z VI, qui est endommagé par des tirs et est forcé de faire un atterrissage près de Cologne. Deux autres sont abattus en août et un est capturé par les Français. Leur utilisation contre des cibles bien défendues pendant le jour est une erreur et le haut commandement perd toute confiance dans les capacités du zeppelin, les transférant au service aérien de la marine pour d'autres missions.

La mission principale des aéronefs est la reconnaissance au-dessus de la mer du Nord et de la mer Baltique, son long rayon d'action permit aux bateaux de guerre d'intercepter de nombreux vaisseaux alliés. Pendant la totalité de la guerre, 1 200 sorties en éclaireur sont effectuées. Le service aérien de la marine impériale allemande dirige aussi un certain nombre de raids stratégiques contre la Grande-Bretagne, montrant la voie dans des opérations de bombardement et obligeant les Britanniques à mettre à niveau leurs défenses anti-aériennes. Les premiers raids sont approuvés par le Kaiser en janvier 1915. Les objectifs sont militaires mais les raids ayant lieu de nuit après que le couvre-feu est devenu obligatoire beaucoup de bombes tombent au hasard.

Zeppelins construits avant la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Machine n° Nom / Numérotation Utilisation Volume (m³) Premier vol Commentaires Dernier vol
LZ 1 Prototype 11 300 2/7/1900  ?
LZ 2 expérimentale 11 300 30/11/1905 détruit par accident après un atterrissage d'urgence près de Kißlegg 17/1/1906
LZ 3 Z I expérimentale ; Heer 11 300 à 12 200 9/10/1906 acheté en 1908 par l'armée ; utilisé comme vaisseau-école ; 1913 désarmé  ?
LZ 4 militaire (commande) 15 000 20/6/1908 détruit par accident ; pas de victimes 05/08/1908
LZ 5 Z II expérimentale; Heer 15 000 26/5/1909 détruit par une tempête en 1910 près de Weilburg 24/04/1910
LZ 6 expérimentale ; civile (Deutsche Luftschiffahrts-Aktiengesellschaft) 15 000 à 16 000 25/8/1909 premières expériences de radio, premier dirigeable de la Deutsche Luftschiffahrts-Aktiengesellschaft ; détruit en 1910 à Baden-Oos à la suite d'une négligence  ?
LZ 7 « Deutschland » civile (Deutsche Luftschiffahrts-Aktiengesellschaft) 19 300 19/6/1910 détruit par accident dans la forêt de Teutoburg, irrémédiablement endommagé 28/6/1910
LZ 8 Ersatz « Deutschland» civile (Deutsche Luftschiffahrts-Aktiengesellschaft) 19 300 30/3/1911 détruit le 16 mai 1911 sous les ordres de Hugo Eckener[2] irrémédiablement endommagé, à la suite d'une rafale de vent, sur le mur du hall de l'aéroport de Düsseldorf[3]. 16/5/1911
LZ 9 Ersatz Z II Heer 16 500 à 17 800 2/10/1911 réformé le 1er août 1914, il fut détruit sur le terrain de Metz-Frescaty le 14 août 1914, par l'un des premiers bombardements de la Grande guerre.  ?
LZ 10 « Schwaben» civile (Deutsche Luftschiffahrts-Aktiengesellschaft) 16 500 26/6/1911 détruit le 28 Juin 1912 détruit dans un accident sur l'aérodrome de Düsseldorf.  ?
LZ 11 « Viktoria Luise» civile (Deutsche Luftschiffahrts-Aktiengesellschaft) ; puis Heer. 18 700 19/2/1912 réquisitionné par l'armée en août 1914, sous le commandement du capitaine Lempertz à Francfort, plus tard utilisé comme vaisseau-école, incendié ler 8 octobre 1915.  ?
LZ 12 Z III Heer 16 500 25/4/1912 Réformé le 1er août 1914, il fut détruit à Metz-Frescaty le 14 août 1914, par l'un des premiers bombardements de la Grande guerre.  ?
LZ 13 « Hansa» civile (Deutsche Luftschiffahrts-Aktiengesellschaft); puis Heer. 18 700 30/7/1912 premier voyage prévu à l'étranger, au Danemark et en Suède, conversion en dirigeable militaire au début de la guerre, aménagement d'une plate-forme pour deux mitrailleuses, missions en France et au dessus de la mer Baltique. À partir du printemps de 1915, utilisé comme vaisseau-école à Berlin-Johannisthal ; plus de 500 voyages à travers l'Allemagne ; Désarmé à Jiiterbog en août 1916.  ?
LZ 14 L 1 Kaiserliche Marine 22 500 7/10/1912 détruit pendant un orage au-dessus de la mer du Nord, 14 membres d'équipage noyés. 9/9/1913
LZ 15 Ersatz Z I Heer 22 500 16/1/1913 détruit lors d'un atterrissage d'urgence. 19/3/1913
LZ 16 Z IV Heer 19 500 14/3/1913 posé accidentellement le 3 avril 1913, près de à Lunéville, à cause d'un brouillard trop dense. Réquisitionné en août 1914, utilisé par la VIIIe Armée en Prusse orientale en octobre 1914, sous le commandement du capitaine von Quast, stationné à Konigsberg. Missions de reconnaissance de nuit sur Ossowietz et Schaulen, puis bombardements sur Varsovie et sur Lyck. À partir de 1915, utilisé comme vaisseau-école. Mis au rebut à Jiiterbog à l'automne 1916. ?
LZ 17 « Sachsen » civile (Deutsche Luftschiffahrts-Aktiengesellschaft); plus tard: Kaiserliche Marine. 22 500 à 20 900 3/5/1913 vaisseau-école pour la Marine dès 1914. Désarmé à l'automne 1916. ?
LZ 18 L 2 Kaiserliche Marine 27 000 9/9/1913[4] Détruit dans l'explosion d'un moteur, perte de tout l'équipage. 17/10/1913
LZ 19 Zweiter Ersatz Z I Heer 22 500 6/6/1913 Irrémédiablement endommagé par une tempête le 13 Juin 1914.  ?
LZ 20 Z V Heer 22 500 8/7/1913 utilisé dès 1914 pour des missions de reconnaissance dans l'ouest de la Pologne ; atterrissage d'urgence lors de la bataille de Tannenberg, après une attaque sur Mlawa. Incendié par l'équipage. 23/8/1914
LZ 21 Z VI Heer 20 870 10/11/1913 Stationné en août 1914 sous le commandement du capitaine Kleinschmidt à Cologne. Endommagé lors de l'attaque sur Liège. Mis au rebut après une fuite de gaz à Bonn. 6.8.1914
LZ 22 Z VII Heer 22 140 8/1/1914 Stationné à Baden-Oos en août 1914, sous le commandement du capitaine Jacobi. Missions de reconnaissance en Alsace, pour la reconnaissance tactique et les tirs d'infanterie. Dommages irréparables, à la suite d'un atterrissage d'urgence à Saint-Quirin, commune du Bezirk Lothringen. 23/8/1914
LZ 23 Z VIII Heer 22 140 11/5/1914 Stationné à Trèves en août 1914 sous le commandement du capitaine Andrée. Le 22 août 1914, atterrissage d'urgence lors d'une mission de reconnaissance. 23/8/1914
LZ 24 L 3 Kaiserliche Marine 22 470 11/5/1914 24 missions de reconnaissance au dessus de la mer du Nord ; a participé à la première attaque aérienne sur l'Angleterre le 19 Janvier 1915 ; atterrissage d'urgence en raison de dommages au moteur dans la tempête à Fanø au Danemark et détruit par son équipage. Équipage interné au Danemark. 17.02.1915
LZ 25 Z IX Heer 22 470 13/7/1914 Utilisé pour la reconnaissance et les bombardements dans le nord de la France, sous le commandement du capitaine Horn à Düsseldorf. Missions en septembre 1914 contre Gand et le 25 septembre 1914 contre Boulogne-sur-Mer ; détruit par des bombardements ciblés de son hangar à Düsseldorf le 8 octobre 1914.  ?

Zeppelins construits durant la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Machine n° Nom / Numérotation Utilisation Volume (m³) Premier vol Commentaires Dernier vol
LZ 26 Z XII Heer 25 000 14/12/1914 11 vols en France sur le front de l'Est. Détruit le 8 août 1917. ?
LZ 27 L 4 Marine 22 470 18/8/1914 11 vols au dessus de la mer du nord ; premier raid aérien sur la Grande-Bretagne le 19 janvier 1915. Atterrissage d'urgence lié à la météo à Blåvandshuk au Danemark, le 17 février 1915. 17/2/1915
LZ 28 L 5 Marine 22 470 22/9/1914 47 missions de reconnaissance au dessus de la mer du Nord et de la mer Baltique ; endommagé le 7 août 1915, après une attaque sur Daugavgrīva en Lettonie. 7/8/1915
LZ 29 Z X Heer 22 470 13/10/1914 2 missions sur Calais et Paris ; atterrissage d'urgence après des tirs ennemis, près de Saint-Quentin dans l'Aisne. 20/3/1915
LZ 30 Z XI Heer 22 470 11/11/1914 Missions sur Varsovie, Grodno et le front de l'Est. Détruit par un incendie à Poznań en Pologne, le 20 mai 1915. 20/5/1915
LZ 31 L 6 Marine 22 470 3/11/1914 A joué un rôle important dans la défense de la côte allemande, lors d'une attaque navale britannique, le 25 décembre 1914. 36 missions de reconnaissance au dessus de la mer du Nord. Mission réussie sur l'Angleterre avec un chargement de 700 kg de bombes. Détruit par un incendie le 16 septembre 1916, à Hambourg-Fuhlsbüttel. 19/9/1915
LZ 32 L 7 Marine 22 470 20/11/1914 77 missions de reconnaissance au dessus de la mer du Nord; plusieurs missions infructueuses sur les côtes anglaises. Le 4 Mai 1916, abattu par un croiseur britannique. 4/5/1916
LZ 33 L 8 Marine 22 470 17/12/1914 Missions de reconnaissance sur le front occidental. Dommages irrémédiables causés par le feu de l'ennemi le 5 mars 1915 à Tirlemont en Belgique. 5/3/1915
LZ 34 LZ 34 Heer 22 470 6/1/1915 Missions sur le front de l'Est, avec 1110 kg de bombes ; gravement endommagé par le feu ennemi, le 21 juin 1915, près de Insterburg en Lituanie. 21/5/1915
LZ 35 LZ 35 Heer 22 470 1/1/1915 Missions sur Paris et Poperinge en Belgique, avec un total de 2420 kg de bombes largués ; atterrissage forcé près de Aeltre en Belgique. Détruits dans une tempête après de sérieux dommages occasionnés par le feu ennemi. 13/4/1915
LZ 36 L 9 Marine 24 900 8/3/1915 74 missions de reconnaissance au dessus de la mer du Nord. Quatre raids aériens sur l'Angleterre avec un total de 5683 kg de bombes largués ; plusieurs attaques contre des sous-marins britanniques. Détruit par un incendie le 16 septembre 1916, sur l'aéroport d' Hambourg. 16/9/1916
LZ 37 LZ 37 Heer 22 470 4/3/1915 Raid sur Calais le 6, 7 Juin 1915. Abattu en flammes au retour, près de Gand. 7/6/1915
LZ 38 LZ 38 Heer 31 900 3/4/1915 Cinq raids réussis sur Harwich, Ramsgate, Southend (deux fois) et Londres, avec un total de 8360 kg de bombes largués. Détruit dans son hangar après un bombardement britannique, à Bruxelles. 7/6/1915
LZ 39 LZ 39 Heer 22 900 24/4/1915 trois raids sur le front Ouest, puis deux sur le front Est, avec un total de 4184 kg de bombes largués. Gravement endommagé sous le feu de l'ennemi le 17 décembre 1915. Désarmé après un atterrissage d'urgence. 18/12/1915
LZ 40 L 10 Marine 31 900 13/5/1915 8 raids aériens au dessus de la mer du Nord ; 5 attaques aériennes sur l'Angleterre, avec un total de 9900 kg de bombes largués. Le 3 septembre 1915, détruit près de Cuxhaven. 3/9/1915
LZ 41 L 11 Marine 31 900 7/6/1915 31 raids aériens ; 12 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 15543 kg de bombes largués. Désarmé le 25 avril 1916. ?
LZ 42 LZ 72 Heer 31 900 15/6/1915 Structure de mauvaise qualité. Utilisé seulement comme dirigeable de formation ; désarmé le 16 février 1917. ?
LZ 43 L 12 Marine 31 900 21/6/1915 5 raids aériens ; amerrissage d'urgence dans la Manche après une attaque aérienne sur Londres, Harwich et Humber, le 10 août 1915. Détruit par le feu par accident. 10/8/1915
LZ 44 LZ 74 Heer 31 900 8/7/1915 deux attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 3500 kg de bombes largués ; Irrémédiablement endommagé après un accident dans le brouillard, le 8 octobre 1915. 8/10/1915
LZ 45 L 13 Marine 31 900 23/7/1915 45 raids aériens ; 15 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 20 667 kg de bombes largués ; désarmé le 25 avril 1917. ?
LZ 46 L 14 Marine 31 900 9/8/1915 Kaiserliche Marine ; 42 raids aériens ; 17 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 22 045 kg de bombes largués ; détruit par son équipage le 23 juin 1919. ?
LZ 47 LZ 77 Heer 31 900 24/8/1915 6 attaques aériennes contre l'Angleterre et la France, avec un total de 12 610 kg de bombes largués. Détruit au cours des combats au dessus de Verdun. 21/2/1916
LZ 48 L 15 Marine 31 900 9/9/1915 8 raids aériens ; 3 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 5 780 kg de bombes largués. Atterrissage le 1er avril 1916 après une attaque aérienne sur Londres. Équipage fait prisonnier. 1/4/1916
LZ 49 LZ 79 Heer 31 900 2/8/1915 Total de 4 440 kg de bombes larguées au cours de plusieurs raids sur Brest-Litowsk et Kowel en août 1915 ; dommages irréparables à l'atterrissage, près de Ath, en janvier 1916. 30/1/1916
LZ 50 L 16 Marine 31 900 23/9/1915 44 raids aériens ; 12 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 18 048 kg de bombes largués ; irrémédiablement endommagé près de Brunsbüttel, le 19 octobre 1917. 19/10/1917
LZ 51 LZ 81 Heer 35 800 7/10/1915 Mission le 9 novembre 1915 au dessus de la Serbie ; une attaques aériennes sur Étaples en France et deux sur Bucarest, avec un total de 4 513 kg de bombes largués ; Atterrissage fatal le 27 septembre 1916, près de Veliko Tarnovo en Bulgarie. 27/9/1916
LZ 52 L 18 Marine 31 900 3/11/1915 Détruit dans son hangar de Tondern par une explosion le 17 novembre 1915. 7/11/1916
LZ 53 L 17 Marine 31 900 27/11/1915 27 raids aériens ; 9 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 10 724 kg de bombes largués. Détruit par le feu le 28 décembre 1916 dans son hangar de Tondern. 2/2/1916
LZ 54 L 19 Marine 31 900 27/11/1915 attaque aérienne contre l'Angleterre le 31 janvier 1916, avec un total de 1 600 kg de bombes largués. Amerrissage le 1er février 1916 au large des Pays-bas. 2/2/1916
LZ 55 LZ 85 Heer 35 800 12/9/1915 6 attaques aériennes contre Dünaburg en Lituanie, Minsk, Riga et Thessaloniki (3 fois), avec un total de 14 200 kg de bombes largués ; détruit le 5 mai 1916. 5/5/1916
LZ 56 LZ 86 Heer 35 800 10/10/1915 7 attaques aériennes sur le front de l'Est avec un total de 14 800 kg de bombes largués ; 4/9/1916
LZ 57 LZ 87 Heer 35 800 6/12/1915 deux attaques aériennes contre Ramsgate et Margate, avec un total de 3 000 kg de bombes largués ; 16 raids aériens au dessus de la Baltique ; désarmé en juillet 1917. 28/7/1917
LZ 58 LZ 88 / L 25 Heer/Marine 35 800 14/11/1915 14 raids aériens ; 3 attaques aériennes sur le front de l'ouest, avec un total de 4 249 kg de bombes largués ; désarmé le 15 septembre 1917. 15/9/1917
LZ 59 L 20 Marine 35 800 21/12/1915 6 raids aériens ; 2 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 2 864 kg de bombes largués ; atterrissage forcé près de Stavanger, en Norvège. 3/5/1916
LZ 60 LZ 90 Heer 35 800 1/1/1916 Quatre attaques aériennes à Bar-le-Duc, Norwich, Londres et Etables, avec un total de 8 860 kg de bombes largués. Disparu le 7 novembre 1916 lors d'une tempête dans la mer du Nord. ?
LZ 61 L 21 Marine 35 800 12/9/1915 17 raids aériens ; 10 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 14 442 kg de bombes largués ; détruit le 28 novembre 1916. 28/11/1916
LZ 62 L 30 Marine 55 200 28/5/1916 10 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 23 305 kg de bombes largués. Détruit le 17 novembre 1917. ?
LZ 63 LZ 93 Heer 31 900 23/2/1916 3 attaques aériennes sur Dünkirchen, Mardick et Harwich, avec un total de 3240 kg de bombes largués. Désarmé en août 1917. 22/2/1916
LZ 64 L 22 Marine 35 800 2/3/1916 30 raids aériens ; 8 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 9 215 kg de bombes largués ; détruit le 14 mai 1917. 14/5/1917
LZ 65 LZ 95 Heer 35 800 31/1/1916 attaque aérienne contre Vitry-le-François le 2 février 1916. 2/2/1916
LZ 66 L 23 Marine 35 800 8/4/1916 51 raids aériens ; 3 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 5 254 kg de bombes largués ; détruit le 21 août 1917. 21/8/1917
LZ 67 LZ 97 Heer 35 800 4/4/1916 4 attaques aériennes contre Londres (deux), Boulogne-sur-Mer et Bucarest, avec un total de 5 760 kg de bombes largués. ?
LZ 68 LZ 98 Heer 35 800 28/4/1916 attaque aérienne sur Londres, avec un total de 1 513 kg de bombes largués ; ?
LZ 69 L 24 Marine 35 800 20/5/1916 19 raids aériens au dessus de mer du Nord ; 4 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 8 510 kg de bombes largués. 28/12/1917
LZ 70
LZ 71 LZ 101 Heer 35 800 29/6/1916. ?
LZ 72 L 31 Marine 55 200 12/7/1916 1/10/1916
LZ 73 LZ 103 Heer 35 800 8/8/1916 ?
LZ 74 L 32 Marine 55 200 8/8/1916 24/9/1916
LZ 75 L 37 Marine 55 200 9/11/1916 17 raids aériens au dessus de la mer du Nord, de la Baltique et de l'Angleterre ; avec un total de 6 450 kg de bombes largués. ?
LZ 76 L 33 Marine 55 200 30/8/1916 attaques aériennes au dessus de Londres 24/9/1916
LZ 77 LZ 107 Heer 35 800 16/10/1916 attaque aérienne contre Boulogne-sur-Mer en France, avec un total de 1 440 kg de bombes largués. ?
LZ 78 L 34 Marine 55 200 27/9/1916 3 raids aériens ; deux attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 3 890 kg de bombes largués. 28/11/1916
LZ 79 L 41 Marine ? 15/1/1917 15 raids aériens au dessus de mer du nord ; 4 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 6 567 kg de bombes largués. ?
LZ 80 L 35 Marine 55 200 18/10/1916 13 raids aériens au dessus de la mer du Nord et de la Baltique ; 3 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 4 284 kg de bombes largués ; désarmé en septembre 1918. ?
LZ 81 LZ 111 Heer 35 800 20/12/1916 Désarmé le 10 août 1917. ?
LZ 82 L 36 Marine 55 200 7/11/1916 20 missions au dessus de mer du Nord et au dessus de l'Angleterre. 7/2/1917
LZ 83 LZ 113 Heer 35 800 22/2/1917 ?
LZ 84 L 38 Marine 55 200 22/11/1916 29/12/1916
LZ 85 L 45 Marine 55 200 12/4/1917 12 raids aériens au dessus de mer du nord et 3 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 4 700 kg de bombes largués. 20/10/1917
LZ 86 L 39 Marine 55 200 11/12/1916 deux raids aériens au dessus de mer du nord. 17/3/1917
LZ 87 L 47 Marine 55 200 11/5/1917 18 raids aériens, avec un total de 240 kg de bombes largués. ?
LZ 88 L 40 Marine 55 200 3/1/1917 6 raids aériens ; deux attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 3 105 kg de bombes largués. 17/6/1917
LZ 89 L 50 Marine 55 200 13/6/1917 5 raids aériens au dessus de mer du Nord ; deux attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 4 135 kg de bombes largués. 20/10/1917
LZ 90 LZ 120 Heer/Marine 55 200 31/1/1917 17 raids aériens, avec un total de 11 250 kg de bombes largués. ?
LZ 91 L 42 Marine 55 500 22/2/1917 20 raids aériens ; 4 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 6 030 kg de bombes largués. ?
LZ 92 L 43 Marine 55 500 6/3/1917 6 raids aériens avec un total de 1 850 kg de bombes largués. 14/6/1917
LZ 93 L 44 Marine 55 800 1/4/1917 20/10/1917
LZ 94 L 46 Marine 55 800 24/4/1917 19 raids aériens au dessus de mer du nord et 3 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 5700 kg de bombes largués. ?
LZ 95 L 48 Marine 55 800 22/5/1917 16/6/1917
LZ 96 L 49 Marine 55 800 13/6/1917 deux raids aériens au dessus de mer du Nord. 20/10/1917
LZ 97 L 51 Marine 55 800 6/7/1917 3 raids aériens avec un total de 280 kg de bombes largués. ?
LZ 98 L 52 Marine 55 800 14/7/1917 20 raids aériens.
LZ 99 L 54 Marine 55 800 13/8/1917 14 raids aériens ; deux attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 5 840 kg de bombes largués. 19/7/1918
LZ 100 L 53 Marine 56 000 8/8/1917 19 raids aériens ; 4 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 11 930 kg de bombes largués. 11/8/1918
LZ 101 L 55 Marine 56 000 1/9/1917 deux attaques aériennes, avec un total de 5 450 kg de bombes largués; 19/10/1917
LZ 102 L 57 Marine 68 500 26/9/1917 8/10/1917
LZ 103 L 56 Marine 68 500 24/9/1917 17 raids aériens. ?
LZ 104 L 59 Marine 68 500 30/10/1917 7/4/1918
LZ 105 L 58 Marine 56 000 29/10/1917 deux raids aériens. ?
LZ 106 L 61 Marine 56 000 12/12/1917 9 raids aériens ; deux attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 4 500 kg de bombes largués. 28/8/1920
LZ 107 L 62 Marine 56 000 18/12/1917 deux raids aériens ; deux attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 5 923 kg de bombes largués. 19/7/1918
LZ 108 L 60 Marine 55 800 18/12/1917 11 raids aériens ; une attaque aérienne contre l'Angleterre, avec un total de 3 120 kg de bombes largués. ?
LZ 109 L 64 Marine 56 000 11/3/1918 13 raids aériens au dessus de la mer du Nord; une attaque aérienne sur l'Angleterre, avec un total de 2 800 kg de bombes largués. 21/7/1919
LZ 110 L 63 Marine 56 000 4/3/1918 3 attaques aériennes contre l'Angleterre, avec un total de 8 915 kg de bombes largués. ?
LZ 111 L 65 Marine 56 000 17/4/1918 attaque aérienne contre l'Angleterre le 6 août 1918. ?
LZ 112 L 70 Marine 62 200 1/7/1918 attaque aérienne contre l'Angleterre le 6 août 1918. 6/8/1918
LZ 113 L 71 Marine 62 200 29/7/1918  ; ?
LZ 114 L 72 " Dixmude" Marine 62 200 9/2/1920 Détruit le 23 décembre 1923 22/12/1923
LZ 115 inachevé à la fin de la guerre.
LZ 116 inachevé à la fin de la guerre.
LZ 117 inachevé à la fin de la guerre.
LZ 118 inachevé à la fin de la guerre.
LZ 119 Développement du LZ 115 avec 108 000 m³, projet.

Zeppelins construits après la Première Guerre mondiale[modifier | modifier le code]

Numéro Nom Utilisation Premier vol Commentaires
LZ 120 „Bodensee“ ;
en Italie : „Esperia“
civile (DELAG) ; en Italie : militaire 20 août 1919 ...
LZ 121 „Nordstern“ ;
en France : „Méditerranée“
civile (Deutsche Luftschiffahrts-Aktiengesellschaft: DELAG);
en France : expérimentale
8 juin 1921 ...
LZ 122 non réalisé
LZ 123 non réalisé
LZ 124 non réalisé
LZ 125 Projet : 236 m long
LZ 126 aux USA :
ZR-3 „USS Los Angeles“
expérimentale, militaire 27 août 1924 ...
LZ 127 „Graf Zeppelin“ civile (DELAG) 18 September 1928 ...
LZ 128 Projet avorté pour le LZ 129
LZ 129 „Hindenburg“ civile "Deutsche Zeppelin-Reederei" 4 mars 1936 ...
LZ 130 „Graf Zeppelin II“ civile "Deutsche Zeppelin-Reederei" 14 septembre 1938 ...
LZ 131 ...
LZ 132 Au milieu des années 1950, la construction d'un nouveau dirigeable est envisagée sur la base du LZ 131 destiné au transport des passagers, mais aussi du fret. Mais l'étude n'a pas dépassé la phase de conception, de sorte que le dirigeable n'a jamais été construit[5].
LZ 133 Projet des années 1980, n'ayant pas dépassé la phase de conception[6].

Zeppelins « Nouvelle technologie »[modifier | modifier le code]

Le Zeppelin NT (Zeppelin Nouvelle Technologie) est un type de dirigeable construit depuis les années 1990 par la compagnie allemande Zeppelin Luftschifftechnik GmbH, à Friedrichshafen. En France, son exploitation commerciale a débuté en août 2013: des vols touristiques sont proposés depuis l'Aéroport de Pontoise - Cormeilles-en-Vexin vers les châteaux de Versailles et de Chantilly[7]

Numéro Nom Domaine d'application Premier essai Commentaires
Zeppelin NT SN01 D-LZFN

„Friedrichshafen“

civile 18 septembre 1997 Prototype du Zeppelin NT ; dédié au transport de passagers en avril 2001 ; depuis août 2005, utilisé pour des études géologiques en Afrique du Sud ; Irrémédiablement endommagé par une tornade, sur son mât d'amarrage, au Botswana, le 20 septembre 2007 ; 3 306 heures de vol[8]
Zeppelin NT SN02 D-LZZR

„Bodensee“ in Japan: JA101Z „Yokoso! Japan“

civile 10 août 2001 Premier ballon dirigeable de série, le 2 mars 2004, vendu au japon, baptisé JA101Z "Yokoso! Japan". En 2011, Démontage pour entretien et révision jusqu'au printemps 2012, maintenant : SN02R (D-LZFN)
Zeppelin NT SN03 D-LZZF

"Baden-Württemberg"

civile (Deutsche Zeppelin-Reederei) 8 février 2003 Second ballon dirigeable de série
Zeppelin NT SN04 D-LZNT

"Eureka"

civile 21 mai 2008 Troisième ballon dirigeable de série, la firme Airship Ventures (à Moffet Field près de San Francisco, USA) a loué le dirigeable. Le 21 Novembre 2008, baptisé « Eureka ».

Sources[modifier | modifier le code]

  • Ernst von Hoeppner: Deutschlands Krieg in der Luft. Koehler, Berlin, 1921.
  • Peter Kleinheins: Die Großen Zeppeline. Die Geschichte des Luftschiffbaus. VDI-Verlag, Düsseldorf, 1985.
  • Peter Mayer: Luftschiffe – Die Geschichte der deutschen Zeppeline. Bernard & Graefe Verlag, Bonn, 1996.
  • Horst Julius Freiherr Treusch von Buttlar-Brandenfels: Unbekanntes von Luftschiffen, ihrer Kriegsführung und ihren Verlusten. In: Friedrich Felger (Hrsg.): Was wir vom Weltkrieg nicht wissen. W. Andermann, Berlin, 1929 (p. 172–197).
  • Meighörner, W. (2002): Einleitung, in: Luftschiffe: Die nie gebaut wurden, Friedrichshafen, (p. 9-11).
  • Waibel, B. (2002): Das Projekt LZ 132. Wiederbelebung der Zeppelin-Luft Schiffahrt in den fünfziger Jahren?, in: Meighörner, W. (Hrsg.): Luftschiffe: Die nie gebaut wurden, (p. 138-149).

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. [PDF]Gérard Hartmann, Terreur sur la ville,‎ 9 octobre 2006, 28 p. (lire en ligne)
  2. Airships: The Hindenburg and other Zeppelins: Hugo Eckener. (2009), consulté le 6 août 2013
  3. duesseldorf.de
  4. Douglas H. Robinson : The Zeppelin in Combat. A History of the German Naval Airship Division, 1912–1918. Foulis, Londres 1971, (p. 26).
  5. Waibel, B. : Das Projekt LZ 132. Wiederbelebung der Zeppelin-Luft Schiffahrt in den fünfziger Jahren?, in : Meighörner, W. (dir.): Luftschiffe: Die nie gebaut wurden, Friedrichshafen, 2002
  6. Meighörner, W. : Einleitung, in : Luftschiffe: Die nie gebaut wurden, Friedrichshafen, 2002 (p. 10).
  7. La légende du Zeppelin renaît chez nous.
  8. Mitgliederrundschreiben November 2007 des Förderverein Zeppelin-Tourismus e. V.