Bombardement

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Tapis de bombes lors d'un gros raid aérien pendant la Seconde Guerre mondiale (Villers-Bocage, 30 juin 1944).
Enfant chinois pleurant dans les décombres de Shanghai après le bombardement de la ville par l'aviation shôwa (Japon) en 1937. Cette image apparait dans le clip They Don't Care About Us de Michael Jackson.

Le bombardement (mot dérivé de bombarde) est une opération consistant à attaquer un objectif à l'aide d'éléments d'artillerie, qu'il s'agisse de boulets ou de toute variété de bombe.

Les bombardements ont généralement pour objectif la destruction des défenses ou des ressources de l'adversaire, ayant un intérêt stratégique, tactique ou psychologique. Ils peuvent être terrestres (bombardement d'artillerie), maritimes (bombardement côtier) ou aériens (lâcher de bombes par des avions).

Histoire[modifier | modifier le code]

Certains bombardements (en particulier aériens) sont restés célèbres par le nombre de leurs victimes civiles ou pour leur portée symbolique, dont notamment  :

en Europe  : Guernica, Blitz sur l'Angleterre, Hambourg, Dresde ;

en Asie  : Shanghai, Guangzhou, Chongqing, Tokyo, Hiroshima et Nagasaki, (les deux seuls bombardements atomiques de l'Histoire).

Articles connexes[modifier | modifier le code]