Langues bantoues

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Cartes des langues bantoues, en rouge sur la carte.

La famille des langues bantoues regroupe environ 400 langues parlées dans une vingtaine de pays de la moitié sud de l'Afrique. Le nombre total de locuteurs de ces langues est évalué à 310 millions[1]. Le premier linguiste qui a utilisé le terme est l'Allemand Wilhelm Bleek.

Principales langues bantoues[modifier | modifier le code]

  • les langues swahilis (entre 35 et 80 millions de locuteurs)  : Tanzanie, Kenya, Ouganda, République démocratique du Congo, Rwanda, Burundi, Comores, Mozambique, Somalie, Afrique du Sud.
  • kinyarwanda-kirundi : (15 millions): Rwanda, Burundi
  • lingala (36 millions de locuteurs en 2005)  : Angola, République centrafricaine, République du Congo, République démocratique du Congo.
  • chichewa (9 à 10 millions) : Malawi
  • zoulou (9 à 10 millions) : Afrique du Sud, Malawi, Mozambique, Swaziland
  • xhosa (8 millions) : Afrique du Sud
  • shona (entre 7 et 11 millions) : Mozambique, Zambie, Zimbabwe
  • kikongo (6 millions) : Angola, République du Congo, République démocratique du Congo
  • tshiluba (6 millions) : République démocratique du Congo, Angola
  • kikuyu (4,6 à 5,5 millions) : Kenya
  • luganda (10 millions) : Ouganda
  • runyankole (1,5 million) : Ouganda
  • sotho : sotho du Nord et sotho du Sud (3,5 millions) : Afrique du Sud
  • kimbundu (3 millions) : Angola
  • tswana (3 millions) : Afrique du Sud, Botswana
  • makua (2 millions) : Mozambique
  • ndébélé : sindebele et nrebele (1 million) : Zimbabwe, Afrique du Sud
  • tonga (1 million) : Zambie, Mozambique
  • douala (1 million) [réf. nécessaire] : Cameroun
  • otetela (langue) (2 millions) : République démocratique du Congo

Liste et classification[modifier | modifier le code]

Carte des zones géographiques de langues bantoues selon Guthrie (avec la zone J de Tervuren).

Voir une liste de langues bantoues, dans une autre page de Wikipédia.

Éléments linguistiques[modifier | modifier le code]

Phonétique[modifier | modifier le code]

Certaines des langues bantoues en situation adstratique avec des langues khoïsan ont copié de ces dernières l'utilisation de clics comme consonnes phonologiques. C'est le cas, par exemple, du zoulou et du xhosa.

Écritures[modifier | modifier le code]

Les langues bantoues sont surtout des langues orales, et le sont depuis bien avant le contact avec les Européens et la colonisation de l'Afrique méridionale et équinoxiale. Seule une minorité de ces langues possèdent une orthographe et un vocabulaire standardisés. Très peu d'efforts ont été mis en place pour l'élaboration de lexiques ou dictionnaires. Seules les langues véhiculaires, interethniques, nationales ou officielles ont une orthographe standard. Un certain nombre de celles-ci respecte l'alphabet international africain (1928) ou l'alphabet africain de référence (1978 et 1982).

Le kikongo est la première langue bantoue à être décrite académiquement en 1645.

Grammaire[modifier | modifier le code]

Les langues bantoues partagent plusieurs morphèmes, pronominaux, nominaux ou verbaux.

Préfixes nominaux[modifier | modifier le code]

Préfixes nominaux[2],[3],[4]
Classes Préfixes
reconstruits
Sens
approximatifs
Exemples
1 *mu̹- personne, humain

mu- / mu̹- / m- (lega)
mo- (lingala)
mu- (swahili)
umu- (zoulou)

2 *ba- pluriel de classe 1

ba / b- (lega)
ba- (lingala)
wa- (swahili)
aɓa- (zoulou)

3 *mu- plante, inanimé

mu- / mu̹- / m- (lega)
mo- / mu- (lingala)
m- (swahili)
umu- (zoulou)

4 *mi- pluriel de classe 3

mi- / mi̹- / m- (lega)
mi- (lingala)
mi- (swahili)
imi- (zoulou)

5 *(d)i ̹- divers, augmentatif

i̹- / i̹gy- / iz- (lega)
li- (lingala)
∅ (swahili)
ili- (zoulou)

6 *ma- liquides,
pluriel des classes 5, 11, 12, 14 et 15

ma- / m- (lega)
ma- (lingala)
ma (swahili)
ama- (zoulou)

7 *ki- divers, diminutif, manière

ki- / ki̹- / k- (lega)
e- (lingala)
ki- (swahili)
isi- (zoulou)

8 *bi ̹- pluriel de classe 7

bi- / bi̹- / b- (lega)
bi- (lingala)
vi (swahili)
izi- (zoulou)

9 *n- animal, inanimé

n- / m- / ∅ (lega)
n- / m- / ∅ (lingala)
n- / m- (swahili)
in- / im- (zoulou)

10 *n- pluriel de classe 9

mu- / mu̹- / m- / ∅(lega)
n- / m- / ∅ (lingala)
umu- (zoulou)

11 *du- abstrait

lu- / lu̹- / l- (lega)
lo- (lingala)
u- (swahili)
ulu- (zoulou)

12 *ka- diminutif

ka- / k- (lega)

13 *tu- pluriel de classe 12

tu- / tu̹- / t- (lega)

14 *bu- abstrait

bu- / bu̹- (lega)
bo- (lingala)
u- (swahili)
uɓu- (zoulou)

15 *ku- infinitif

ku- (lega)
ko- (lingala)
ku- (swahili)
uku- (zoulou)

16 *pa- locatif (proche ou précis)

ga- (lega)

17 *ku- locatif (éloigné ou non précis)

ku- (lega)

18 *mu- locatif (intérieur), instrumental

mu- (lega)

19 *pi- diminutif

si̹- / s- (lega)

20 * dérogation, augmentatif, diminutif, amélioratif, manière
21 * augmentatif, dérogation
22 * pluriel de la classe 20
23 * locatif

Vocabulaire[modifier | modifier le code]

L'ensemble des langues bantoues partage un vocabulaire commun. Elles partagent aussi un certain nombre de classes de mots.

langue singulier pluriel
chichewa mu·nthu a·nthu
duala mo·to ba·to
herero omu·ndu ova·ndu
kikongo muu·ntu baa·ntu
kikuyu mũ·ndũ a·ndũ
kinyarwanda umu·ntu aba·ntu
lingala mo·to ba·to
luganda omu·ntu aban·tu
shona mu·nhu va·nhu
swahili m·tu wa·tu
tshiluba mu·ntu ba·ntu
xhosa um·ntu aba·ntu
zoulou umu·ntu aba·ntu

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Les langues bantoues », Université Laval
  2. Préfixation des nominaux dans les langues Bantu, Jacky Maniacky, 2007
  3. A. P. Hendrikse et G. Poulos, « A continuum Interpretation of the Bantu Noun Class System », dans Derek F. Gowlett, African Linguistic Contributions, Pretoria, 1992, pp. 195-209
  4. Derek Nurse et Gérard Philippson (éditeurs), The Bantu languages, Routledge, 2003.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]