Luganda

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne la langue luganda. Pour le peuple baganda, voir Bagandas.
Luganda
Parlée en Ouganda
Nombre de locuteurs 4 millions comme langue véhiculaire, dont 3 millions comme langue maternelle
Classification par famille
Codes de langue
ISO 639-1 lg
ISO 639-2 lug
ISO 639-3 lug
IETF lg

Le luganda (ou ganda) est une langue parlée en Ouganda par environ quatre millions de locuteurs.

Le luganda appartient à la famille des langues bantoues.

Écriture[modifier | modifier le code]

L’alphabet et l’orthographe luganda sont standardisés depuis la conférence de la commission de l’orthographe luganda de 1947.

Alphabet[modifier | modifier le code]

Alphabet
a b c d e f g i j k l m n ŋ (ng’) ny o p r s t u v w y z
Valeurs phonétiques
/a/ /b/ /c/ /d/ /e/ /f/ /ɡ/ /i/ /ɟ/ /k/ /l/ /m/ /n/ /ŋ/ /ɲ/ /o/ /p/ [r] /s/ /t/ /u/ /v/ /w/ /j/ /z/

Prononciation[modifier | modifier le code]

Voyelles[modifier | modifier le code]

Antérieur Postérieur
Fermé i u
Mi-fermé e o
Ouvert a

Consonnes[modifier | modifier le code]

Bilabial Labio-
dental
Alvéolaire Palatal Vélaire Labio-
vélaire
Occlusif p b   t d c ɟ k ɡ  
Nasal m   n ɲ ŋ  
Fricatif     f v s z          
Spirant       j   w
Spirant latérale   l  

Exemples[modifier | modifier le code]

Mot Traduction Prononciation standard
terre ettaka
ciel eggulu
eau amazzi
feu omuliro
personne, humain omuntu
homme omusajja
femme omukyala
manger kulya
boire kunywa
grand -nene
petit -tono
nuit ekiro
jour olunaku
bien/bon -lungi

Quelques éléments de grammaire :

  • les verbes à l'infinitif sont généralement précédés du préfixe oku, qui disparait lors des conjugaisons pour être remplacé par un préfixe « conjuguant ». Les verbes conjugués voient le début du mot et la fin du mot modifié. Ainsi : okulya (manger) et nalide (j'ai mangé), le radical du verbe okulya est donc « li ».
  • le luganda est une langue à « classes ». Le genre humain constitue l'une de ces classes, et l'ensemble des êtres et choses se répartissent entre les classes. Il y a autant de façon de compter les êtres ou les choses que de classe, les possessifs, les déterminants, etc. se déclinent en fonction de ces classes. Ainsi pour compter des êtres humaines, on utilise omu (1), babiri (2), banya (3),tandis que pour compter des langues, on utilise lumu (1), ...

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (en) Arthur M. Bagunywa (et al.), A concise Luganda-English dictionary = Enkuluze y'Oluganda n'Olungereza enfunze / ey'Ekibiina Ky'olulimi Oluganda, Fountain Publishers, Kampala, 2009, 362 p. (ISBN 978-9970-02896-2)
  • (en) Douglas Mpuga, Luganda reader, Dunwoody Press, Hyattsville, MD, 2008, 183 p. (ISBN 978-1-931546-54-6)
  • Enoch Sebuyungo, La catégorisation en Luganda par rapport à l'anglais et au français : le cas des déverbaux agentifs, Université de Poitiers, 2010, 362 p. (thèse de Linguistique)

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]